Assises nationales de la Refondation : Les membres de la commission nationale d’organisation désignés

6

Les Assises nationales de la Refondation (ANR) sont prévues du 15 au 21 novembre 2021. Dans le cadre des préparatifs de ces assises, trois décrets ont été pris par le Président de la Transition, Colonel Assimi GOÏTA et le Premier ministre, Dr. Choguel Kokalla MAÏGA. Il s’agit du décret N°2021-0729/PT-RM du 16 oct. 2021 portant création, missions, organisation et fonctionnement des organes des assises nationales de la refondation ; du décret N°2021-0730/PT-RM du 16 oct. 2021 portant nomination des membres du panel des assises nationales de la refondation ; et du décret N°2021-731/PM-RM du 1 6 oct. 2021 portant nomination des membres de la commission nationale d’organisation des assises nationales de la refondation. Les membres du Panel sont au nombre de 19. Ce panel est présidé par l’ancien ministre, Zeyni MOULAYE et la commission nationale d’organisation est composée de 31 membres avec comme président, Mamadou Hachim KOUMARE, ancien ministre. L’une des missions de la commission est d’assurer la préparation scientifique, matérielle et logistique des Assises Nationales de la Refondation.

L’article 1er du décret N°2021-0729/PT-RM du 16 oct. 2021 portant création, missions, organisation et fonctionnement des organes des assises nationales de la refondation stipule qu’il est créé pour la conduite des Assises nationales de la Refondation : un Panel de Hautes Personnalités ; une commission nationale d’organisation. Le même décret indique que le Panel des Hautes Personnalités est chargé de préparer les ANR ; de conduire les concertations avec les forces politiques et sociales, d’élaborer des éléments de directives et le règlement intérieur des ANR ; de mettre en œuvre le calendrier des ANR ; d’élaborer un plan de communication sur les Assises et de suivre sa mise en œuvre ; de produire et de soumettre au Président de la Transition un Rapport des ANR. Les membres du Panel sont au nombre de 19, et ce panel est présidé par l’ancien ministre, Zeyni MOULAYE. Parmi les membres du Panel, on peut citer des anciens ministres comme Seydou Idrissa TRAORE, Yamoussa CAMARA, Mohamed Alhousseïny TOURE, Marie Madeleine TOGO. Outre des anciens ministres, figurent l’avocat Amadou Tieoulé DIARRA, Mamadou DIAMOUTANI du Haut Conseil Islamique du Mali, Mme SANOGO Aminata MALLE, Médiateur de la République. Sous l’autorité du Panel des Hautes Personnalités, l’article 3 dudit décret souligne que la Commission nationale d’Organisation est chargée d’assurer la préparation scientifique, matérielle et logistique des Assises Nationales de la Refondation ; d’organiser et de suivre le déroulement des Assises à l’intérieur du pays comme à l’étranger; de faciliter le transfert à temps des ressources nécessaires aux autorités déconcentrées pour la conduite des Assises à l’intérieur du pays de même que le transfert des ressources aux représentations diplomatiques et consulaires ; de transmettre les directives de la conduite des ANR aux autorités politiques et administratives ainsi qu’aux représentations diplomatiques et consulaires. « Les frais de fonctionnement du panel des Hautes Personnalités et de la Commission Nationale d’Organisation des Assises nationales de la Refondation sont pris en charge par le Budget national.

Un décret pris en Conseil des Ministres fixe les avantages accordés aux membres du Panel des hautes personnalités, aux membres de la commission nationale d’organisation et au personnel d’appui, chargés de conduire les Assises nationales de la Refondation», précise le décret. La commission nationale d’organisation est composée de 31 membres avec comme président, Mamadou Hachim KOUMARE, ancien ministre.

Parmi les membres de cette commission, on peut citer des anciens ministres comme Harouna NIANG, Modibo KADJOKE, Mme TRAORE Oumou TOURE. Y figure également les avocats, Me Cheick Oumar KONARE, Abdourahamane Ben Mamata TOURE, Abdoullah COULIBALY, Président de Forum de Bamako, Mme DOUMBIA Marna KOITE, Enseignante, Mme SEYE Mariam TRAORE, Journaliste, Dr. Mamady SISSOKO, Professeur d’enseignement supérieur, Souleymane KONE, Ancien Ambassadeur. «Une mission pour l’histoire.

Ce pays a besoin d’un nouveau départ, d’une refondation. C’est pourquoi j’ai accepté la mission que mon vieil ami, le Premier ministre Choguel Maïga, que je remercie, m’a confiée de participer à l’organisation des Assises nationales de la refondation. Il ne s’agira pas pour moi d’aller manger (cette mission n’est pas salariée!), mais plutôt de contribuer au redressement national pour lequel je me bats depuis des années. Prions pour le salut de notre pays martyr ! », a souligné Maître Cheick Oumar KONARE, l’un des membres de la commission.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Aziza de Niamkoko , vous avez raison, il serait mieux de voir au niveau des services étatiques et parapublics ainsi qu’universitaires, tous ces élements qui manquent et qui pilulent en quantité et en qualité.
    Dans vos approches pour vous démarquer des politiques, il faut aller honnêtement dans les structures, demander la liste des spécialités même une simple interview pour les retenir et les mettre sur les pistes.
    Imaginez un pays qui est en crise multidimensionnelles qu’on oublie les sciences sociales dans les résolutions. c’est grave. c’est technique et non politique ici.
    Que Dieu nous assiste d’avantage. c’était ma contribution au choix et au mode de désignation. je ne culpabilise personne mais il faut bien faire et être à l’abri des ennuis politiques avec des non-dits. Qu’Allah bénisse le Mali.
    Merci

  2. Comment peut-on refonder dans le mensonge des anciens dirigeants? Assimi et ses acolytes ne comprennent rien de l’évolution de ce pays, mais ces erreurs les conduirons directement dans le mur très bientôt, cela est sans aucune équivoque. Nous sommes dans quel pays? Fourberies et cinémas sont devenus notre leitmotiv, nous tomberons plus profondément dans un abîme sans limite. On dirait que ce pays n’a pas d’hommes valables, ils cramponnent aux destructeurs de ce pays depuis la nuit des temps. C’est dommage et très regrettable. Très bientôt, nous n’aurons que nos yeux pour pleurer, mais eux Assimi et acolytes pleurerons encore plus fort, cela est indéniable. Comment les dirigeants d’un pays peuvent devenir si aveugles, si inaudibles,si insensibles aux cris du peuple? Nous sommes sidérés et totalement désemparés eu égard à ces comportements bizarres et irresponsables des autorités de cette transition.

  3. Les hommes et les femmes du sérail. Aucun universitaire dedans, aucun historien, aucun anthropologue, aucun sociologue, aucun géographe, aucun environnementaliste pouvant expliquer pourquoi nous en sommes là, et comment nous sortir de cette trappe. C’est terrible comme pays, le Mali.
    Pensez-vous vraiment que les seuls politiciens et avocats peuvent nous aider à résoudre ce problème extrêmement complexe? Et on va appeler ce qui va sortir de ces prétendues assises des décisions du peuple malien !
    On est foutu !

  4. Mon frère les maliens n’ont rien compris ceux qui ont crées des problèmes à ce pays sont toujours là sous diverses formes , quelle refondation peut on faire avec des anciens ministres et directeurs centraux ? Koukalani va nous faire retourner à l’heure U.D.P.M, le mali part doit au mur, rien de sérieux , on dirait que ces gens ne pensent pas que nous sommes dans la transition.

  5. Comment doit on appeler quelqu’un qui est adepte du Général Moussa TRAORE et qui veut convaincre la population de son admiration pour le Président Modibo KEITA?

  6. LES MEMBRES ONT ETE CHOISIS SUR QUELS CRITERES ET PAR QUI ?I CHOGUEL OU LE CNT ,

    ASSIMI ? CHOGUEL ? OU LE CNT ?

    LES MEMBRES DOIVENT ETRE DESIGNES PAR LES MAIRES DES 703 COMMUNES POUR DAVANTAGE DE LEGITIMITE

    SINON CELA NE SERA PAS TRES DEMOCRATIQUE COMME PROCEDURE CAR PERMET RECRUTEMENT PAR COPINAGE ET NON PAR COMPETENCES

    MERCI DE PUBLIER LE CV DES MEMBRES SVP ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here