Bamako en ébullition le 5 juin 2020 : Marche et contre marche

1

Pour contrer la décision de la plateforme FSD-EMK-CMAS d’organiser une grande mobilisation vendredi pour exiger la démission de IBK, les partisans du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita projettent de leur côté, une autre marche pour le soutenir et soutenir les institutions de la République.

La Coalition du Front pour la sauvegarde de la démocratie ( FSD), Espoir pour Malikoura (EMK) et la CMAS de l’imam de Mahamoud Dicko, dans une conférence de presse tenue le samedi dernier, ils projette une marche le 5 jui prochain pour pour réclamer la démission du président IBK.

Depuis longtemps, l’imam Mahamoud Dicko et ses partisans dénoncent la mauvaise gouvernance instaurée, selon eux, par le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita et son régime. Ils dénoncent surtout la mauvaise organisation des élections législatives récemment tenues à l’issue desquelles la Cour constitutionnelle aurait éliminé des candidats au profit d’un clan.

Cette coalition ( FSD, EMK,CMAS) a traité le régime en place responsible de tous les maux que connait le pays, en l’occurrence la crise scolaire, l’insécurité, la crise économique et surtout la fraude électorale.

Ils comptent faire une démonstration de force le vendredi prochain à la place de l’Indépendance pour exiger la démission du président de la République. L’imam Dicko, le principal initiateur de ce rassemblement, dans une déclaration, a affirmé qu’il dirigera la prière du vendredi  au lieu du regroupement.

L’imam Dicko, comme, il l’avait fait pour réclamer la démission du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga, veut mesurer sa force vis à vis des autorités en place. Ce regroupement veut intimider le président de la République, surtout en cette veille de la mise en place d’un nouveau Gouvernement.

L’imam Dicko qui a toujours œuvré, en collaboration avec le cherif de Nioro aura t-il le soutien de ce dernier fois-ci ?  D’autant plus que l’ADP-Maliba, une formation politique proche du cherif fait partie de la Majorité parlementaire désormais.

Quant aux militants du FSD piloté par Dr Choguel Maiga en k’ absence du chef de file de l’opposition Soumaila Cissé a aussi appelé ses militants à la mobilisation.

L’ancien ministre de la Culture Cheick Oumar Sissoko, qui vient de créer le regroupement Espoir Malikoura a ralayé le même message à ses militants.

Obliger un président démocratiquement élu en plein mandat à la démission est vu par plusieurs Maliens aujourd’hui comme un acte qui ne fera que mettre le pays en retard.

Cette intimidation, selon certains, c’est tout juste pour des objectifs purement politiques afin d’influencer le locataire de Koulouba, afin que ce dernier négocie avec les responsables de la marche pour des postes ministériels.

De toutes les façons, cette marche n’est pas la bienvenue au Mali pour le moment pour plusieurs raisons dont la principale est la pandémie de Coronavirus.

A côté de cette marche prévue par Imam Mahamoud Dicko et ses accolytes, les partisans du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita projettent une autre marche pour le soutenir et soutenir les institutions de la République. Cette marche est vue par certains observateurs comme celle de la provocation. En tout état de cause, il faut éviter la confrontation entre les deux parties.

Attendons de voir la suite, mais pour la quietude des populations, les autorités devraient interdire cette deuxième marche qui est purement provocatrice. Bamako est en alerte, car le Chef d’état major général de l’armée et les autorités ont pris des dispositions pour pallier tout débordement.

La panique se fait logiquement sentir chez le citoyen lambda et des interrogations sur l’après 5 juin prochain n’en finissent pas.

Pour notre part nous pensons que la raison doit prévaloir et l’intérêt national régner dans les cœurs des partisans des deux camps.

Que le bon Dieu sauve notre pays. Le peuple malien semble avoir déjà oublié les séquelles de la crise multidimentionnelle du coup d’État de Mars 2012.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. le probleme de cette sortie est que les organisateurs ont chacun leur objectif, Dicko a son Objectif different de celui de son porte parole KO Djim, FSD a son objectif, Malikoura a son objectif, depuis la il un probleme de coordination, et c’est sure il y aura du desordre sur le terrain. Mais Dieu est au controle, que Dieu protege ce pays contre les vampirs politiciens comme ,les Choguels et autres…..

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here