Bataille juridique pour le contrôle de « Ko-Koura » : Cheick Oumar Diallo crée ‘’ Nouvel Horizon’’ et enterre la polémique

0

Pour mettre fin à la bataille juridique pour la paternité du mouvement « Ko-Koura », Cheick Oumar Diallo, COD pour les familiers, a donné un nouveau nom au mouvement. Il s’agit de ‘’Nouvel Horizon Faso Jo Sira’’ qui a reçu,  ce samedi 14 août 2021, l’adhésion de 84 leaders politiques et associatifs. L’information a été donnée dans la salle de conférence du Cres sis à Badalabougou.

84 leaders politiques ont pris leur courage à bras-le-corps pour suivre Cheik Oumar Diallo (COD) dans le mouvement ‘’Ko-Koura’’ (chose nouvelle) qu’il a rebaptisé ‘’ Nouvel Horizon Faso Jo Sira’’ dont il vient de lancer les activités ce samedi 14 août 2021.

Parmi les nouveaux adhérents au mouvement se trouvent certains responsables d’ADP-Maliba d’Aliou Boubacar Diallo. Ont répondu présent la présidente de la commission d’organisation de la cérémonie, Mariam Maïga, le porte-parole des démissionnaires venant des structures mixtes des  partis politiques, Nouhoum Tandina, le représentant des jeunes venant des partis politiques, ex-président des jeunes ADP-Maliba de la commune 5, Sékou Diarra dit ‘’Brillant’’, la représentante des femmes venant des partis politiques, ex-vice- présidente des femmes ADP-Maliba de Baco-djicoroni, Sylla Kadidia Koné, le représentant des jeunes venant des partis politiques, ex-président des jeunes ADP-Maliba de Kalaban-coura, Abramane Sall. S’y ajoute le représentant des responsables des associations, porte-parole du Rassemblement pour les actions concrètes (RAC). Tous au présidium autour de Cheick Oumar Diallo lui-même président national des jeunes d’ADP-Maliba jusqu’au 14 juillet 2021, date de sa démission.

C’est un COD en chemise blanche et bien rasé qui a drainé du monde et l’a harangué durant 18 minutes dans un discours figue envers ses anciens camarades d’ADP-Maliba. C’est par des périphrases et métaphores filées et bien dirigées qu’il les a tancés. Il pense que depuis leur départ d’ADP-Maliba, ses premiers dirigeants qui, selon lui, n’ont visiblement pas fait leur deuil, tentent de les entraîner de polémiques en polémiques. Et cela, commente-t-il, afin d’entretenir avec eux un lien malsain. « Ils veulent à présent se battre pour la prétendue paternité du nom du mouvement. Ils espèrent ainsi nous faire perdre notre temps dans une bataille juridique qui n’a aucun sens si ce n’est de flatter l’orgueil de ces habitués des procédures », a-t-il expliqué tout en ajoutant qu’ils croient les avoir fabriqués comme des objets.

N’ayant pas accordé une importance au nom du mouvement, le désormais président de ‘’Nouvel Horizon Faso Jo Sira’’(le chemin de la construction de la patrie), l’orateur du jour a affirmé que leurs détracteurs n’ont pas compris que ce qui les unit n’est pas le nom du mouvement mais son esprit et les convictions que ses membres partagent.

En parlant des raisons de sa démission, il les a liés à sa croyance aux valeurs de droit, de la justice, d’honnêteté et de patriotisme. De son point de vue, depuis près d’un an et demi, ces valeurs n’étaient plus au cœur de l’action politique de ce parti. « Le choix stratégique a été fait avec sincérité car nous étions convaincus de la bonne foi et de la droiture des dirigeants de ce parti. Nos membres ont donné une énormes visibilité au dit parti, souvent sans grande reconnaissance et, la plupart du temps, n’obtenant que du mépris, dédain et méchanceté gratuite », a-t-il laissé entendre.

A noter que Cheick Oumar Diallo lance un vibrant appel à tous ceux qui veulent un Mali uni et prospère de se joindre au mouvement ‘’Nouvel Horizon Faso Jo Sira’’.

Bazoumana KANE

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here