Campagne présidentielle : les commerçants et les cheminots, “nous ferons élire Soumaila Cissé dès le 1er tour”

5
Nos commerçants et les cheminots, nous feront élire Soumaila
Soumaila Cissé, ce matin, au grand marché

C’est dans une liesse populaire et mobilisation indescriptible que le candidat Soumaila Cissé fut accueilli au grand marché de Bamako et à la gare ferroviaire en ce vendredi 13 juillet 2018 par les commerçants et cheminots. 

Parti de chez lui, le candidat Soumaila Cissé à l’écoute des commerçants grossistes et détaillants et aussi les cheminots pour s’imprégner des réalités de leurs conditions de travail. De Dabanani passant par le boulevard du peuple à la rue18 juin jusqu’à la gare ferroviaire, l’équipe de campagne de Cissé et lui ont eu du mal à se frayer du chemin. Ils étaient là tous à brandir ses photos et posters et aussi immortaliser ce passage d’un candidat dans leurs fiefs.

Chez les commerçants, on  pouvait lire sur les visages un mécontentement envers le pouvoir soit disant ‘’notre malheur c’est le gouvernement’’ que l’hôte du jour, a pris la parole sur son véhicule avec un haut- parleur à la bouche, « Moi Soumaila Cissé, je suis venu prendre un contact direct avec vous, votre maladie nous allons la guérir, j’ai toujours dit que  je fais ce que je peux faire, je ne prendrai pas des promesses que je ne pourrai pas tenir …. »

C’est ainsi qu’il prendra 4 engagements envers les commerçants du grand marché dès qu’il sera élit président de la République ; premièrement il mettra en place l’impôt synthétique qui les permettra de s’acquitter quotidiennement  les taxes et impôts ; deuxième supprimer la vignette qui cause plus de mal que de bien , troisième créer plus d’espaces et de routes à l’intérieur du marché pour éviter d’avantage des court-circuit et enfin quatrièmes créer plus de PME.

Chez les cheminots, le constat est très amer, six mois sans salaire, l’arrêt des travaux  et  la non circulation du train voyageur. De sa part le candidat Soumaila s’est dit très choqué de voir des chefs de familles sans salaire et sans travail.  Comment vont-ils gérer les familles. Avant d’ajouter qu’il a de la solution à leurs préoccupations à condition qu’il soit élu au soir du scrutin et en leurs rassurant de réaliser des nouveaux chemins de fer entre Bamako – Sikasso-Bobo Dioulasso et Abidjan et voire même Mopti. Mais pour le moment il les exhorte à lui proposer une convention entre lui et les cheminots pour qu’ensemble ils puissent trouver une solution durable.

C’est ainsi au nom des commerçants et cheminots  qu’ils ont décidé dans l’union de lui faire élire dès le 1er tour de l’élection à venir.

Bokoum Abdoul Momini/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. je ne rien contre le candidat Soumaila Cissé, mais soyons sérieux j’ai vu ce qui s’est passer au marché aujourd’hui. Est-ce que monsieur Bokoum Abdoul Momini/Maliweb.net voit ce qu’il veut et non la réalité? soyons sérieux quoi. Mais on est où là?

    • RAST BATH : BOUA IBK shou ka fissa ni SOUMAILA yenema ye.RAST BATH: IBK dead buries better than a Soumaïla Cissé alive.Thanks Rastafari . RAST BATH : IBK mort enterre' vaut mieux qu’un Soumaïla Cissé vivant.Merci Rastafari

      SVP racontez nous la realite’.

      Je ne vois pas IBK au dessous des 60% au premier tour.Bien vrai qu’il reste beaucoup a faire dans ce pays,on peut dire sans se tromper que IBK a un bilan positif.Il merite la confiance de tout les Maliens .

      “ENSEMBLE POUR LE MALI”

  2. Lol ils vont blaguer le gars là et manger son argent cadeau. Revenons plus sérieusement sur terre : Même si ya personne on préfère vendre le pays que laisser SOUMAILA CISSE nous dirriger

  3. Ce n’est que sur les réseaux sociaux et dans le virtuel qu’on peut imaginer que le président IBK ne sera pas élu dès le premier tour. Il faut descendre dans la ville et écouter les maliens. Ils sont contre le fait que ras bath soutiennent le ** et du coût il faut réélire le président IBK dès le premier tour pour punir ******* qui s’est foutu des maliens pendant tout ce temps.

    Et cela est perceptible avec l’engouement avec lequel les maliens accueillent le président IBK partout où il passe actuellement et le désaveu des maliens à l’endroit ***r. Ce matin au grand marché de bamako le *** à son passage a eu droit à une honte qui restera gravée dans sa tête. En effet les maliens ont scanné le nom du président IBK en disant clairement boua ta bla.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here