Clin d’œil : L’Urd résiste dans ses fondements malgré tout

0

Ce 21 août 2021, au Cres de Badalabougou, le Bureau exécutif national (BEN) de l’Urd a tenu une réunion extraordinaire. L’ordre du jour portait sur les dispositions à prendre relativement à la conférence nationale et sur le mode de désignation des candidats à la candidature pour l’élection présidentielle à venir.

Beaucoup de personnes redoutaient cette rencontre au sommet du parti. Cela même au-delà des militants du parti. D’ailleurs les médias parlent actuellement de télénovelas politique concernant les rudes empoignades au sein de l’Urd. Mais ce matin, avec le flegme qui le caractérise et sa sagesse, Pr. Salikou a fait une introduction qui a progressivement apaisé l’assistance. Après son discours liminaire, tous les intervenants ont parlé de rassemblement. Même si le ciel n’est pas encore complètement dégagé, l’espoir est permis.

Les pétitionnaires qui exigeaient une conférence nationale extraordinaire, ont accepté une conférence nationale ordinaire, statutaire, qui se tiendra le 23 octobre 2021. Les cadres qui voulaient qu’on finisse aujourd’hui (21 août 2021) avec toute la procédure de désignation, ont accepté qu’on lance pour le moment que l’appel à candidature. Une commission composée de toutes les tendances sera constituée pour réfléchir sur les critères, qui seront ensuite soumis pour validation auprès du BEN. Elle tiendra compte des procédures établies par les textes du parti.

Il faut signaler qu’à l’Urd, nous avons présentement six probables candidats. Et chaque candidat représente une tendance. Il importe de faire savoir que les textes du parti stipulent que le BEN désigne le candidat et la conférence d’investiture l’investit. Aussi à l’Urd le consensus a toujours primé. C’est pourquoi dans la salle, la majorité qui s’est exprimée a parlé de consensus.

Alors il est fort probable que le peuple Urd puisse surprendre en faisant honneur à ses sympathisants au finish. Cela se dessine sincèrement.

Moussa Sey Diallo

Elu URD

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here