Un regroupement né sur l’approche locale de développement culturel, social et économique

1

Une  rencontre a été initiée par les fils de 72 fractions et villages des Immochagues du Gourma et Haoussa, ce mercredi 2 décembre 2020 pour présenter le nouveau  Collectif intégrateur des imouchagues de Tombouctou qui est la parfaite démonstration d’une cause commune qui marque l’intégration et l’union, d’une cause dite, redite et espérée par les filles et les fils de notre pays. Celle de la paix au Mali.

-Maliweb.net-Le nouveau collectif intégrateur des Immouchagues et alliés de la région de Tombouctou ayant l’acronyme ‘’ClAT’’ qui sera un nouveau regroupement né sur l’approche locale de développement culturel, social et économique de la grande Imouchages et alliés de la Région de Tombouctou sur les deux rives du fleuve Niger : Gourma et Haoussa.  A travers ce collectif un espace d’échanges communautaires et d’union sacrée autour de ses membres, développer en son sein une plateforme inclusive de toutes les associations communautaires des immochagues déjà existantes et se veut être un créneau d’épanouissement de ses membres, et de ses communautés et enfin raffermir ses liens avec les autres communautés de la Région pour la sauvegarde des intérêts socio collectifs de toutes les communautés sédentaires et nomades se reconnaissant en elle et voisines y compris ses liens de forte  fraternité historique, culturelle et géographiques avec les  communautés IMM0UCHAGUES OULLIMEDEN de Ménaka les grands regroupements songhaï et armas et même ceux des peulhs et DOGON au Centre.

Pour le Président du collectif M Ibrahim Ag Noch , il apparaît aujourd’hui nécessaire de trouver des alternatives constructives pour leur grande confédération avec la succession des événements sociaux issus de la déstructuration sociale au sein de leur espace géographique se déclinant par des crises diverses à la fois sécuritaire, sociale, politique et souvent identitaire.

« Aussi il est important de rappeler que ce regroupement au sein de ce collectif est moins un repli identitaire qu’un engagement ferme, résolu et exclusif dans une approche inclusive de raffermissement des liens sociaux, historiques et culturels au sein de ses membres à œuvrer avec toutes les dynamiques actuelles allant dans le sens de la construction de la paix, du vivre ensemble et de la cohésion sociale.

Cette paix tant recherchée ne peut s’opérer que par une forte internalisation locale et communautaire de ses principes conformes à l’accord d’Alger et dans l’approche actuelle de la transition au travers de tous ses organes. » Conclut ‘Il M Ag Noch

Bokoum Abdoul Momini/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. NON AVENU
    2.2 MILLIARDS DE CFA!
    AH OUI?
    CA FAIT 3,353,328 MILLIONS D EURO!
    POUR LE G5 SAHEL?
    660 000 EURO PAR ARMEE DES 5 PAYS!!
    DONC 1000 SOLDATS PAR PAYS, CHACUN DES SOLDATS AURA 660 EURO!

    660 EURO POUR UN COMBATTANT CONTRE LE TERRORISME AU SAHEL!
    660 EURO POUR LA VIE DU SOLDAT NOIR QUI SE BAT CONTRE LE SOLDAT ARABE DU DIEU ARABE, SOLDAT DES AMIS ARABES DE LA FRANCE!

    LES AFRICAINS NOIRS SE TROUVENT DESORMAIS ENTRE LES ”DEUX FEUX AMIS” , ” AH LES PINTADES NEGRES” =KAMIHW,…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here