Mali : La Cour suprême traque des anciens dignitaires du régime d’IBK

19

Au Mali, l’affaire de l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires, qui date de la période de 2013 à 2014, a connu un rebondissement, hier jeudi,  avec l’arrestation de l’ancien Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, et celui de l’économie et des finances, Mme Bouaré Fily Sissoko,  sur instruction de la chambre d’accusation de la Cour suprême.

 

maliweb.net – L’affaire  dite ‘’ achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires’’ n’a pas encore cessé de hanter  certains membres du premier gouvernement de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta. Hier jeudi, la chambre d’accusation de la Cour suprême du Mali passe à l’offensive 48 heures après la sortie médiatique du procureur général, Mamoudou Timbo, en ordonnant dans la foulée l’arrestation de deux anciens ministres du régime d’IBK. En réponse à certaines informations distillées, il avait qualifié de “contrevérité” l’information selon laquelle  les dossiers liés aux crimes commis lors de l’achat de l’avion présidentiel et des équipements destinés aux FAMA auraient fait l’objet d’un classement.

C’est une interview accordée à une télévision locale par l’ancien Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, qui aurait précipité la procédure sur les crimes financiers liés à l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires qui date de neuf ans. Il avait déclaré que cette affaire a été classée sans suite  par la justice.  Effectivement, sous la pression du régime d’IBK, le procureur en charge du pôle économique de l’époque a été contraint d’abandonner la procédure judiciaire après avoir reçu des instructions. Les autorités avaient justifié leur décision en arguant que « l’appréciation des éléments d’enquête ne relevait pas de l’autorité » du procureur anti-corruption. Conformément à l’article 95 de la Constitution du 25 février 1992, la Haute Cour de Justice est  la seule institution compétente  pour juger « le Président de la République et les Ministres mis en accusation devant elle par l’Assemblée Nationale pour haute trahison ou à raison des faits qualifiés de crimes ou délits commis dans l’exercice de leurs fonctions ainsi que leurs complices en cas de complot contre la sûreté de l’Etat ».

Aujourd’hui, en absence  d’une Assemblée nationale  dont les membres sont susceptibles, selon la constitution du Mali, de siéger  dans la Haute Cour de justice,  le procureur général de la Cour Suprême indique qu’il lui revient  de poursuivre et de classer sans suite  ce dossier dans lequel  des aniciens  ministres sont mis en cause.  « L’instruction se poursuit au niveau de la Cour Suprême. Ne pas avoir de Haute Cour de Justice fonctionnelle ne signifie pas que nous devons rester dans l’impunité », a prévenu en début de semaine  le procureur Timbo sur les antennes de l’ORTM.  En poursuivant par la même occasion  que  les auteurs présumés de surfacturation et de détournements de fonds publics pourront être traduits devant la Cour d’Assise. Il indique qu’une jurisprudence sur ce schéma  existe depuis les années 80.

Et c’est cette jurisprudence  qui semble expliquer  les raisons de l’arrestation  de l’ancien Premier ministre et le ministre de l’économie et des finances du régime d’IBK. Ils ne sont pas les seuls cités dans ce dossier. D’autres hauts  cadres, dont  l’ancien ministre délégué  de l’économie et  des finances, chargé de la promotion des investissements et de l’initiative privée, Moustapha Ben Barka, son homologue de l’économie numérique, de l’information et de la communication, Mamadou Camara, ainsi qu’un conseiller à la Présidence, Sidi Mohamed Kagnassi, tous  au moment des faits, sont cités.

En mars 2020, le nommé Mamadou Camara avait été déjà placé sous mandat de dépôt dans ce dossier, avant d’être relâché sous pression des autorités de l’époque. Ces anciens dignitaires du régime déchu d’IBK  sont cités dans un rapport publié par le Bureau du Vérificateur Général en octobre 2014 concernant l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires. Ce document relève des détournements de deniers publics par des opérations frauduleuses pour un montant de 9,3 milliards FCFA et dénonce la mauvaise gestion portant sur un montant de 29,3 milliards FCFA.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

19 COMMENTAIRES

  1. JE NE PENSE PAS QU’ON POURRAIT GUERRIR LE MALI DANS UN FURTUR PROCHE, CAR CEUX QUI SONT AU POUVOIR AUJOURD’HUI ON PEUR DE PRENDRE LEUR RESPONSABILITE, ALORS QUE LA SOLUTION AU PROBLEME DU MALI DOIT ETRE RADICAL COMME JERRY RAWLINGS: BOUSILLE TOUS LES RESPONSABLES, ( DIRECTEURS, MINISTRES, PREMIERS MINISTRES ET RESPONSABLES POLITIQUES, AINSI QUE LES FONCTIONNAIRES, MILITAIRES MILLIONAIRES OU MILLIARDAIRES) Y COMPRIS LES CHEFS RELIGIEUX, DES 15 DERNIERS ANNEES. OUI, LES FAIRE PASSER PAR LES ARMES ET SANS JUGEMENTS S’IL TE PLAIT ET SAISIR TOUT LEUR BIEN AISNI QUE CEUX DE LEUR PROGENITURE.
    AINSI, LES MALIENS APPRENDRONT A AVOIR PEUR DE “MANGER” L’ARGENT PUBLIQUE.
    CAR AU STADE ACTUEL, ILS N’ONT PAS PEUR. QUI A PEUR DE 2 OU TROIS ANS DE PRISON SI AU BOUT, TU VAS DEVENIR MILLIONAIRE OU MILLIARDAIRE……:) 🙂 ?
    MEME PAS L’IMAM DICKO

    • Mais bien sure Lastus l’objectif c’est en effet le ventru et son fils kK avec leur nenvuex Ben Barka et leur ami generali Moussa Diawara et autres complices comme Hubert, Boubou, etc.

    • Le soi-disant ventru est intouchable car non seulement il est Franc- Maçon, mais aussi il est protégé par la France ,le Quatar, les EAU, Allassane Ouattara et la CEAO, etc.

  2. La justice est prévenue, pour ne pas donner une connotation politicienne à ces affaires de corruptions , elle devra un gros un effort de présenter tous les prenants parti à leur tour de cette affaire , y compris les officiers supérieurs qui se sont rendus coupable de trafics et de corruptions au sein de l’armée , car ça devient hallucinant de laisser continuer ces mêmes officiers percevoir les salaires et les avantages comme si rien ne s’est passé.

    • Madou mais bien sure que les officiers superieurs, Boua le ventru IBK et KK le depute charge du budget des FAMA dans l’Assemblee Nationale et les autres Ministres impliques vont repondre de leurs delits et crimes economiques!

      • @King
        Devant qui les hauts grades répondront ? Rappelons juste au passage que depuis un certain moment, le personnel du ministère de la défense est essentiellement composé de militaires. Il y a très peu de civils là-bas. Pourtant, depuis le début de cette affaire, nous n’avons eu connaissance de l’audition d’aucun militaire, même pas un soldat du rang. Il va falloir expliquer cela aux Maliens.

        Pensées rebelles.

  3. This is somebody’s unilateral Wet Dream: sending SBM and Fily Sissoko in jail for the presumed corruption.

    Let’s wait and see .
    EVERYTHING has CONSEQUENCES.

  4. Is court actions charade presented unto next president likely buddy of IBK group is elected plus pressure prosecutor to desert these cases plus free very guilty accused of all charges or will they all be prosecuted in court of law for their over billing thefts that injured Mali efforts in development of upgrade in living conditions plus security?
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  5. Le Titre de l’article est incorrect.
    La cour traque les gens qui ont voler l’argent destine aux militaries pendant que le pays est en guerre.
    Un ministre de la defense qui detourne l’ argent destine a paye des armements en plaine period de guerre. Dans tous les pays serieux du monde cela ce jugerais de haute trahison et la person en question serais juge et pendu.
    Les actions de ces gens sont inexcusable et ont causees la mort des centaines de jeune maliens (militaire et civil). S’ils sont coupaple que justice soit faite.
    Que Dieu aide le Mali, Amine!

    • Ne faudrait-il pas attendre encore que la culpabilité des personnes arrêtées soient prouvée par la justice ? Je n’ai aucune sympathie pour de telles engeances, mais il faudrait éviter des conclusions hâtives, mener des enquêtes pur dénicher tout, des plus gros au plus petits poissons ayant trempé dans ces actes de haute trahison. Il faudrait donc continuer la traque, mais éviter toute justice expéditive.
      Par ailleurs, je pense qu’il faut étendre les enquêtes aux de Nioro et à l’Imam Mahmoud Dicko. Ils ne sont pas blancs comme neige dans la déliquescence de l’Etat malien

  6. Maintenant on peut commencer a croire que l’avenement du Mali Coura pourrait devenir une realite si cette audace continue de la part de nos autorites de transition et de nos juridictions. On peut aussi esperer en la justice sociale qui pourrait venir si la meme audace continue dans plusieurs d’autres secteurs de la vie de la Nation.

  7. C’est pas des anciens dignitaires du regime d’IBK hein, pourqu’on nous fasse croire que c’est la chasse a la sorciere comme certains medias internationaux comment deja a speculer. Mais ceux qui se croyaient des supers Maliens qui pourtant sont a l’orgine de presque toutes les malversations et les sales dossiers de notre pays. Malheureusement il se croyait intouchable en tout cas pas avec un regime democratiquement elu. Parcequ’il a tous les moyens de les intimider ces politiciens Maliens parcequ’il les connait aussi.

  8. Pour un pays qui cherche à se refonder, il faut sans équivoque des actes comme ça pour mettre en confiance le peuple et ses vrais fils et filles qui ne savent pas voler et tricher. Seuls ces genres d’actes pourraient sauver le Mali de cet hiatus entre gouvernants et gouvernés, il faut mettre hors d’état- de nuire nos enfants voleurs, tricheurs et malfrats, c’est la seule de la réussite de cette refondation tant attendue depuis toujours sans aucun succès. Il faut juges et avocats sachent que le pays a atteint un point de sa destruction irréversible et nous allons dans un abîme sans retour et s’ils ne cessent pas de jouer des fourberies autour des malfrats de ce pays, il s’appellera autrement et non Mali, cela très prochainement. Il est temps et grand temps que notre pays aille rapidement vers d’autres types de gestion et finir avec les magouilles, les voles en bandes organisées et les corruption sans suite. Un pays où les voleurs se moquent des honnêtes personnes, c’est regrettable.

Répondre à Kankan Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here