Paiement de la dette intérieure annoncé au Mali

0

Le ministère de l’économie et des finances vient d’annoncer en grande pompe le déblocage de plus cent (100) milliards pour l’apurement de la dette intérieure. Cela permettra aux opérateurs économiques qui injectent beaucoup d’argent dans l’économie de s’essouffler après une longue période de disette.

L’information diffusée par voie de presse n’a pas été démentie par le gouvernement du Premier ministre Dr Boubou Cissé. Avec cette décision, on peut dire que le Premier ministre-ministre des finances sauvera en grande partie la levée de bouclier qui se dressait contre le régime IBK.

Cette vaste opération de paiement par le trésor public est un deuxième du genre depuis le début de l’année. Car à l’approche de la fête de ramadan, le gouvernement avait procédé au paiement de 50 à 101 millions. Cette fois ci, elle y commencera jusqu’à la tranche de 59 363 246 976 F CFA. Les détracteurs du premier ministre, Boubou Cissé, ne se sont pas fait prier pour réagir. Ils taclent le Premier ministre-ministre des finances. « Au Mali, on fustige et applaudit le même système », affirment-ils.

 

Ministère des Maliens de l’extérieur : Le complot perdant de la secrétaire générale

La secrétaire générale du ministère des Maliens est jugée méchante par certaines de ses sœurs. Pour faire débarquer certains de ses collaborateurs dont elle n’aimait pas la tête, elle aurait mis tout en œuvre pour placer l’un des pions au poste de DFM adjoint, lequel est nommé sur proposition du ministre sectoriel par l’arrêté interministériel. La Ségale a mené gratuitement une rivalité contre certaines femmes du département. Les femmes n’aiment pas les femmes, dit-on. se croyant plus influente que son ministre la Ségale échoue à placer son protégé au poste. Le ministre Amadou Goita aura déjà réussi à placer l’un de ses lieutenants. Quoi de plus normal ? Un homme politique de surcroit un président du parti n’attend que des occasions similaires pour renvoyer l’ascension à l’un de ses militants.

Quand une Secrétaire générale se bat pour enlever une autre femme, le ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille a un long chemin à parcourir.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here