Mali / Affaires des ristournes des producteurs de coton : les témoignages qui accablent Bakary Togola

3

L’enquête  du  Procureur en charge du Pôle Economique et Financier de Bamako   dans l’affaire dite «  des ristournes de la Confédération des sociétés Coopératives des producteurs de Coton »,  a  connu une évolution. Le président de l’APCAM, Bakary Togola, a été interpellé, le jeudi dernier, par  le Pôle économique et gardé à vue.  Un témoin fait des révélations accablantes sur la gestion des fonds versés par la CMDT sur la période 2014 à 2018 à cette faitière des producteurs de coton.  

maliweb.net – Cette affaire de ristournes de la Confédération des sociétés Coopératives des producteurs de Coton (C-SCPC) largement relayée  par la presse et reprit  par le juge anti-corruption, Mamoutou Kassogué,  a déjà connu une évolution  avec la garde à vue  du magnat de l’agriculture  malienne.

Depuis le déclenchement de cette affaire, tous  les regards étaient  tournés vers le président de l’APCAM, qui en plus de sa réussite en agriculture, est réputé d’être un homme aux multiples facettes.

En attendant qu’il justifie l’utilisation des fonds de l’Etat alloués à la Confédération des sociétés Coopératives des producteurs de Coton (C-SCPC) pour l’achat des intrants agricoles,  un plaignant nous livre des révélations sur la situation des ristournes reçus  dans le compte des producteurs  agricoles de la période 2014  au 31 décembre 2018. Des révélations qui accablent le président de l’APCAM et pourraient compliquer son sort devant le procureur du pôle économique et financier.

Gestion opaque des fonds versés par la CMDT  

Dans ce document, il est indiqué que  de 2014 à 2018, le président de l’APCAM n’a jamais accepté de faire une demande pour les relevés bancaires des comptes. « Je ne suis pas mandataire, il m’a toujours dit de saisir  les situations qu’il me fournissait  d’où la lettre que j’en ai faite le 19 février 2018 relatives à la difficulté d’obtention des pièces comptables notamment les relevés en provenance de la CMDT », a révélé notre source qui a gardé l’anonymat.  En effet, la CMDT verse chaque année environ 600 millions de  FCFA aux coopératives des producteurs de coton. Notre source de poursuivre que les écarts de comptabilité entre les montants versés  par la CMDT et les dépenses effectuées par la coopérative des producteurs de coton s’élève à 3 405 514 728 FCFA.   Selon les spécialistes en droit pénal malien,  si les faits reprochés au président de l’APCAM sont prouvés, il  pourrait être inculpé aujourd’hui «pour détournement de deniers  publics » par le juge d’instruction.

Pour rappel, le  magnat de l’agriculture malienne est au cœur  des contestations depuis ces cinq dernières années  par les  Sociétés Coopératives de producteurs de coton. Les producteurs lui reprochent sa gestion opaque des fonds destinés à  l’achat des intrants agricoles.   Depuis l’éclatement de l’affaire dite «  des engrais frelatés » cette faitière des producteurs du coton est au centre des scandales de détournement des deniers publics.  Les producteurs de coton déplorent constamment la  qualité des intrants agricoles, leur insuffisance ou leur inaccessibilité.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. “les témoignages qui accablent Bakary Togola”

    Que ce voleur véreux de Togola se retrouve devant la justice, c’est la moindre des choses !

    Par contre, qu’il s’y retrouve SEUL (!…) est bien la preuve absolue que cette arrestation n’est rien d’autre que de LA POUDRE AUX YEUX destinée à calmer le ras-le-bol du peuple Malien comme des partenaires financiers du Mali, en faisant croire à une quelconque “lutte contre la corruption” de la part…… DU PLUS GRAND VOLEUR QUE LE MALI AIT CONNU !😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    Pour ne rester que dans les honteuses magouilles “agricoles,
    Comment se fait-il que le gros Treta (BRILLANT AUTEUR DU MARCHÉ TRUQUÉ DE MILLIONS DE TONNES DE FAUX ENGRAIS FRELATÉS, puis peu après, NON MOINS BRILLANT AUTEUR DU FAUX APPEL D’OFFRES INTERNATIONAL POUR DES TRACTEURS CHINOIS HONTEUSEMENT SURFACTURÉS!) ne se retrouve pas en prison AU MÊME TITRE QUE TOGOLA ???😎😎😎😎😎

    Comment se fait-il que les auteurs du CAMBRIOLAGE D’ETAT des avions Tucano et des helicos achetés en douce et sans appel d’offres par l’état Malien, AUCUN n’ait été inquiété ni même seulement ……ENTENDU ???😎😎😎😎

    Et ainsi de suite, pour L’INTERMINABLE SUCCESSION DE SCANDALES ET DE MAGOUILLES D’ETAT DEPUIS L’ARRIVÉE DE ZONKEBA !!!😎😎😎

    Le problème (le GROS problème…) pour combattre la corruption au Mali, C’EST QUE 98% DES MAGOUILLES ET DES DETOURNEMENTS SONT PERPÉTRÉS SOIT PAR ZONKEBA LUI-MÊME, SOIT PAR SES “TRES PROCHES” !😎😎😎😎😎😎😎😎😎

  2. M. Bakary TOGOLA livré à la justice par son boulclier IBK ! Cette moisson va t-elle calmer la grogne partout ? Je crois que non ! Et ses complices ? Bénéficieront de la protection du prince ? Je crois que non ! Ce caméléon est à la base du hold-up électoral de 2018. Certes il a aidé IBK à se faire élire mais difficile qu’il bénéficie de l’impunité , les faits sont nombreux et graves . Dr Boukary Treta a t-il la conscience tranquille ? Non ! Cet autre artisan de la malhonnête victoire d’IBK doit de lui même se constituer prisonnier , car les faits sont taitus . Ils sont nombreux les mis en cause . Bakary TOGOLA est désormais entre les mains de la justice . Placé en garde à vue , puis écroué à la Maison Centrale d’Arret de Bamako Coura , le griot attitré d’ATT et d’IBK est le devancier, d’autres sans nul doute le suivront . Le jeune Procureur Kassogue vient de prouver à la face du monde , que nul n’est au dessus de la loi. Le monde a désormais le regard tourné sur la MAC de Bamako Coura. Face à ce événement hors pair, l’histoire de la justice malienne est désormais entre les mains de ce jeune magistrat qui croit à l’svrnir de la justice malienne . Même si nous connaissons l’organisation de l’appareil judiciaire en République du Mali. Cet magistrat vient de déblayer le terrain devant d’sutres magistrats qui doivent se montrer plus courageux . Rendre la justice au nom du peuple malien . Bakary TOGOLA parle beaucoup , devenu un perroquet , les enquêtes vont bien se mener désormais . IBK a t-il conscience que nul n’est au dessus de la loi ? Les jours à venir prouveront sa position réelle face à l’inculpation de Bakary TOGOLA , qui fut un des artisans de sa victoire volée en 2018. Va t-il laisser la justice faire son travail librement ? Je pense que non ! Puisque n’eut ete le courage du Procureur du pôle économique et financier, TOGOLA avec toutes les stratagèmes et complicité des proches d’IBK a vainement tenté de ne pas répondre à la convocation de la justice . Ils seront plusieurs dizaines à comparaître dans différentes affaires Bakary TOGOLA . Prions le tout puissant Allah de protéger M. Mamadou Kassogue , un autre patriote qui se bat corps et âme pour redorer le blason de la justice malienne terni à tord ou à raison . Depuis 2013 , date de l’election d’IBK jusqu’a l’inculpation de Bakary TOGOLA , les scandales financiers à répétition saint monnaie courante , mais jamais il n’y a eu même une simple ouverture d’enquete a fortiori inculpé un gros poisson comme Bakary TOGOLA est incontestablement une première victoire .

  3. Une chose est sure , Bakary TOGOLA est désormais sous le coup de l’inculpation . Placé sous mandat de dépôt par le désormais influent Procureur anti corruption du pôle économique et financier , M Mamoutou Kassogue , même ceux qui se croient à l’abris seront poursuivis : Dr Bokary Treta , Nango DEMBELE , Baba Berthe , Karim KEITA , etc… . Cet homme illettré parle aussi , fait des révélations , tous ces gens sont en alerte maximum . L’inculpation de Bakary TOGOLA aura des conséquences graves sur le régime IBK dont il est un animateur principal. De toutes les façons ses premières révélations sont de nature à mettre le régime au pulori. Une chose est de place quelqu’un sous mandat, une autre serait de le juger . Cette affaire risquerait de se terminer en queue de poisson pour des raisons connues du public: Bakary TOGOLA bénéficiera de la protection d’IBK ne serait que pour sauver l’essentiel , mais pour combien de temps ? . IBK est l’homme des compromis et des compromissions . Il lui serait impossible de jouer la carte de la transparence .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here