Kamissa Camara : parmi les Africains qui devraient inspirer en 2019

0
Kamissa Camara
Kamissa Camara, la ministre malienne des Affaires étrangères, le 8 novembre 2018 à Paris. © Vincent Fournier / Jeune Afrique

La ministre des Affaires étrangères du Mali fait partie du «short list» des Africains qui devraient inspirer en 2019, selon le média The Nerve Africa.

Nommée au côté de Bobi Wine député et chanteur ougandais, de Denis Mukwege, le récent prix noble de la paix congolais et bien d’autres personnalités africaines, Kamissa Camara, la cheffe de la diplomatie malienne, sera l’une des attractions de cette nouvelle année.

Dithyrambique, The Nerve Africa estime, Kamissa Camara représente une lueur d’espoir pour les femmes de notre pays. «Avoir une femme ministre n’est peut-être pas une nouvelle venue au Mali, mais sa nomination a beaucoup attiré l’attention en tant que jeune active dans la diplomatie internationale en Afrique» précise le journal.

Depuis sa nomination à la tête du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Kamissa Camara tente d’insuffler une nouvelle dynamique à la diplomatie malienne. À 35 ans, Kamissa Camara a occupé le poste de conseillère diplomatique du président de la République.

Elle est experte en politique africaine, en particulier dans la région du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest. Kamissa Camara est la fondatrice et la coprésidente du Sahel Strategy Forum, une initiative visant à faire la lumière sur les complexités de la gouvernance du Sahel. Elle était l’une des femmes en première ligne sur le continent africain en 2018.

En plus de la patronne de la diplomatie de notre pays, plus de vingt Africains ont été identifiés et illustrés sur une plateforme appelée The Africa Yellow Wall. Ils ont eu au cours de l’année un impact socio-économique sur leur communauté et ont enregistré des réalisations personnelles qui pourraient inspirer d’autres Africains cette année.

 Abdrahamane Sissoko

Source : Le Wagadu

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here