Missions diplomatiques et consulaires : Arby Mahmoud pressenti ambassadeur du Mali à Riyad… Dr. Madou Diallo et Ag Infahi, respectivement à Paris et à Niamey

2

Plusieurs cadres dont certains du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et des militaires sont pressentis à des postes diplomatiques notamment comme ambassadeurs du Mali. Parmi ceux-ci figurent Arby Mahmoud, Dr. Madou Diallo, Moussa Ag Infahi, Fidèle Diarra, Général Mahamane Touré… 

Après la première vague de nominations au niveau dans les missions diplomatiques et consulaires, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, s’apprête à nommer d’autres diplomates. Déjà, des noms circulent pour être de futurs ambassadeurs ou consuls du Mali.

Ainsi, le nom de l’actuel directeur Asie et Océanie au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Arby Mahmoud, est cité pour le poste d’ambassadeur du Mali à Riyad en Arabie saoudite, tandis que Dr. Madou Diallo, actuel directeur des organisations internationales au département, est pressenti Paris en qualité d’ambassadeur.

L’actuel directeur Amérique au ministère des Affaires étrangères, Fidèle Diarra, devrait faire ses valises pour Malabo (Guinée équatoriale) comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire.

Mamadou Mandjou Berthé devrait quitter Bruxelles pour Libreville au Gabon, pour y remplacer Mme Amy Kane. Par ailleurs, le nom de l’ancien directeur général de la police nationale (DGPN), l’Inspecteur général Moussa Ag Infahi, est toujours cité pour être ambassadeur du Mali à Niamey, au Niger, afin d’y succéder au général Mahamane Touré, pressenti à Madrid, en Espagne.

L’actuel directeur de la coopération multilatérale au département, Seydou Coulibaly, est cité comme ambassadeur à Abuja, au Nigeria, tandis que le nom de celui qui occupe le poste d’Inspecteur en chef, Mohamed Maïga, est cité pour être à Pretoria, en Afrique du Sud.

L’ancien chef d’état-major particulier d’Ibrahim Boubacar Kéïta, le Général Oumar Dao, plus connu sous le nom de “Baron”, était pressenti à Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis, mais le conseil des ministres de mercredi dernier l’a appointé commandant l’Ecole de guerre du Mali, qui vient d’être créée pour les besoins de sécurité nationale et qui sera un centre d’élite et d’excellence au service de l’Armée nationale.

L’actuel directeur du protocole, Ibrahim Alassane Maïga, doit être le futur ambassadeur du Mali à Koweït City, au Koweït.

Le colonel-major Sidibé et le général Ismaël Dicko seront respectivement consul du Mali à Douala, au Cameroun et ambassadeur du Mali au Caire, en Egypte. Enfin, Moustapha Traoré, actuel ambassadeur du Mali à Abuja, permutera pour aller à Washington à la place Mahamadou Nimaga, tandis que le général B. Kodio est pressenti à Tripoli, en Libye.                  El Hadj A.B.HAIDARA

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Qui peut dire que Mr Diop et mon fils Assimi n’ont pas un sens de l’humour? On veut nommer Seydou Coulibaly dans le pays ou’ le vieux idiot de 64 ans (THIE’ DOYN BOURANKE’) vit!!!!
    ASSIMI ET DIOP AW KA SABALI!!!!
    KINGUIRANKE’, N’MA ITOGO FO! IKANA N’NANI! LOL!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here