Dr Choguel K Maïga: “Mettons-nous ensemble dans une véritable union sacrée derrière le Président pour sauver notre patrie.”

20

Après sa reprise de fonction ce jour 25 novembre 2022, suite à plusieurs mois de repos maladie, le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga invite a adressé un message aux maliens. Il a demandé une mutualisation de toutes les forces nationales acquises à la Transition, quelles que soient leurs origines politiques, sociales, professionnelles, culturelles et cultuelles, de rendre irréversible le changement. Il a aussi remercié l’ensemble du Peuple malien, le Président de la Transition, Chef de l’État, le Colonel Assimi GOÏTA, et le président du Conseil national de Transition. Ci-dessous l’intégralité de son message.

◆ Bismillahi rahmani rahimi !

Par la grâce d’Allah SWT, après plus de trois (3) mois d’absence, me revoici, parmi vous, en pleine possession de mes capacités physiques et intellectuelles. Gloire au Tout Puissant, le Tout Miséricordieux !

Je voudrais, en ce moment empreint de solennité, remercier du fond du cœur, l’ensemble de nos compatriotes, de l’intérieur et de la diaspora, ainsi que tous les Panafricains. Des plus petits hameaux aux plus grandes agglomérations, me sont parvenues, des mosquées, des églises et des temples, les prières et les invocations des compatriotes anonymes et des serviteurs du culte.

Nos concitoyens dans leur écrasante majorité, parents, amis, sympathisants et même rivaux politiques les plus farouches ont tenu à m’exprimer leur compassion et un bon retour parmi les miens. A toutes et à tous je dis grand merci!

→ Mesdames, Messieurs,

A ce stade de mon propos, permettez-moi d’exprimer encore une fois au Président de la Transition, Chef de l’État, le Colonel Assimi GOÏTA, ma profonde gratitude et mes vifs remerciements pour avoir su préserver mon intimité pendant tout ce temps et m’avoir mis à l’abri du mauvais ceil et de la mauvaise langue.

Il a, en outre, entretenu mon moral et ma volonté de résilience en m’encourageant et en m’assurant de son souhait constant de poursuivre l’œuvre de Refondation du Mali que nous avons entamée ensemble.

Il me plait de partager l’expression de cette gratitude avec les colonels Malick DIAW, Président du Conseil national de Transition CNT)Sadio CAMARA, Modibo KONE et Ismaël WAGUE. Chaque visite rendue a été une occasion de réitérer leur désir de rester ensemble jusqu’au bout.

Je remercie également l’ensemble des membres du Gouvernement et toutes nos vaillantes Forces de défense et de sécurité.

Je tiens aussi à remercier, de façon singulière, mon médecin traitant et toute l’équipe qui s’est occupée de moi avec professionnalisme et bienveillance du Directeur général aux Professeurs et aux Docteurs et, par-delà, le Personnel de soutien. Merci à tous les travailleurs de l’Institut Pasteur, ainsi qu’à tout le corps médical du Mali.

Mesdames, Messieurs,

Je voudrais ici, m’adresser plus particulièrement au Colonel Abdoulaye MAIGA qui a accepté la redoutable charge de Premier ministre par intérim qu’il a remplie à souhait, tout en exerçant ses missions de ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte-parole du Gouvernement.

Il a très tôt rassuré les forces vives de la Nation en affirmant suivre à la lettre la mise en œuvre du Plan d’Action du Gouvernement (PAG) adopté par le Conseil national de Transition (CNT), le 02 août 2021. Il l’a dit, il l’a fait.

Mon cher cadet,

C’est le lieu de vous dire et redire félicitations! Bravo pour votre brillante intervention à la tribune de la 77ème Session de l’Assemblée Générale de l’ONU, à New York !

Félicitations pour l’accueil triomphal qui vous a été réservé à votre retour à Bamako par nos compatriotes!

Vous avez dit tout haut, et de la plus belle des manières, ce que nos compatriotes voudraient entendre.

Cependant, nulle surprise. C’est le contraire qui aurait étonné, parce qu’Abdoulaye MAÏGA appartient à la génération Assimi GOITA, a celle de ses compagnons, civils et militaires.

Chers compatriotes, rappelons-nous cette belle phrase d’Assimi GOÏTA qui sonne dans le cœur et dans l’esprit de la jeunesse comme une maxime << souvenez-vous que je suis jeune. Si j’échoue, c’est toute la jeunesse qui aura échoué »

La génération Assimi et compagnons, civils et militaires, c’est cette jeunesse qui a sonné l’éveil des consciences, c’est cette jeunesse qui a choisi le devoir de génération : la Renaissance du Mali et de l’Afrique.

Cette génération se caractérise par sa révolte contre la logique de sujétion. C’est la jeunesse qui veut vivre la vie de son époque, qui ne veut pas rater le train de la transformation numérique.

Oui, cette génération est une jeunesse révoltée; révoltée contre l’idéologie infantilisante qui fait de l’Africain, l’éternel assisté, incapable de raison, balloté entre des choix qui sont imposés, quittant le filet de Lassana pour celui de Fousseiny.

La génération Assimi, c’est cette jeunesse qui a décidé de briser le complexe dominant dominé si caractéristique de nos relations avec certains États.

Et croyez moi, ce n’est pas un hasard que cela soit au Mali que s’est allumée la flamme de la renaissance.

Oui, notre pays était à la croisée des chemins. Notre État était en voie de disparition; notre Nation était en voie de dislocation. Notre société, particulièrement sa frange juvénile, était en perte de repères. Nombre de nos valeurs ont été jetées aux orties, par la faute de ceux-là mêmes, qui étaient chargés de les entretenir et de les véhiculer.

La génération des acteurs de la Rectification, civils et militaires, guidés par Assimi GOITA a vite compris que la construction nationale repose nécessairement sur des valeurs qui fondent le vivre ensemble, l’appartenance à une communauté de destin: l’amour de la patrie, la protection du patrimoine national, la sauvegarde de l’intérêt général qui passe par l’affirmation de la souveraineté et de la dignité, du libre choix de nos partenaires stratégiques et des intérêts bien compris de notre peuple.

C’est fort de ces convictions, qu’ils ont décidé de prendre leurs responsabilités en réactualisant, au cours des Assises Nationales de la Refondation (ANR), la question du recours aux valeurs qui avaient permis à nos sociétés de bâtir de grands ensembles pluriethniques.

Tel est le sens de la Refondation du Mali, du Mali kura si cher au Président de la Transition.

Encore une fois, les expressions: Rectification de la Transition, Conseil national de la Transition (CNT), Assises nationales de la Refondation (ANR), Mali Kura et Refondation sont entrées dans le lexique de cette génération, grâce aux gigantesques efforts de toutes les Autorités de la Transition et de tous les Maliens en 2021.

Cette flamme illuminera le Mali, l’Afrique et le monde In Sha Allah! Le berceau de l’humanité, l’Afrique est le continent de l’avenir. L’Afrique sera la locomotive de la croissance mondiale, In Sha Allah.

Voilà pourquoi je reviens, après un temps si long, aux côtés de cette jeunesse, aux côtés de vous tous, optimiste et engagé plus que jamais, convaincu que notre jeunesse est prête pour l’œuvre de Refondation et de reconstruction du Mali et de la nouvelle Afrique.

Pour ce faire, il faut une mutualisation de toutes les forces nationales acquises à la Transition, quelles que soient leurs origines politiques, sociales, professionnelles, culturelles et cultuelles, afin de rendre irréversible le changement. Mettons-nous ensemble dans une véritable union sacrée, derrière le Président de la Transition, pour sauver notre Patrie. J’invite à laisser tomber toutes les autres considérations pour sauver notre Nation.

Que Dieu bénisse le Mali!

Que Dieu bénisse les Maliennes et les Maliens !

Que Dieu bénisse l’Afrique entière !

Je vous remercie !

Commentaires via Facebook :

20 COMMENTAIRES

  1. Moussa D a fait une revelation importante et on doit se poser lui poser la question s’il n’est pas partie des rebels?

  2. À CHOGUEL ET ASSIMI ET TOUS CEUX LÀ DEBOUT ET DÉVOUÉS AU MALI À LA PATRIE ET À L AFRIQUE, AUX HOMMES FEMMES ET ENFANTS NOIRS, BRAVO!

      • Il ya seulement quelques jours que le Colonel Wague était a Kidal! Ou etiez-vous Moussa D certainement à Paris en train de servir votre maitre Blanc!

        • Mon cher , je n’ai pas quitté le Mali. Je connais Kidal, Abeirabara, Tinzawatène , Bourgheissa , Tessalit etc plus que les Kidalois eux mêmes.
          Je ne parle pas au hasard . je connais les familles de tous ces faux rebels
          Mon Parent Wagué me fais honte, il se voit obliger d’aller valider le complot contre le Mali
          Je ne suis jamais aller dans ma vie à Paris J”ai étudié pourtant en europe à coté de la france mais pourtant j’ai refusé d’y mettre le pied, à cause des charters dans lesquels la france jetait sans égard les maliens de france quand j’étais encore élève.
          Il est légitime que la majorité noire ne veuille pas se soumettre aux touaregs et arabes qu’on pense blancs donc de race supérieure aux noirs du Nord.
          Malgré le soutien de la présidence et de l’armée malienne à la création de l’azawad, il n’y aura pas d”azawad. La lutte ne fait que commencer.

  3. @sangare et @kassin: Merci grand patriote Choguel pour ton amour pour notre patrie, son Independence, sa souveraineté et sa liberté

  4. Dos au mur les colonels climatisés font le pari de la stratégie du retour du roi du populisme

    Choguel Kokala Maiga, l’Ayatollah du populisme au Mali refait surface près de 4 mois après une mise au « repos forcé » depuis août 2022.

    Dans une allocution solennelle, vêtu d’un traditionnel boubou de tisserand, le natif de Gao, la ville sonrai, voix encore légèrement grelottante, rend grâce à Dieu d’être remis d’aplomb.
    Il caresse les 5 colonels climatisés dans le sens absolu du poil, encense son jeune intérimaire colonel ultra climatisé et feragamoïsé et remercie le personnel de la polyclinique Pasteur de l’ACI 2000, le quartier administratif de la capitale malienne.

    Par sa voix et son message au personnel de la polyclinique, on peut valablement deviner sans voir son bulletin de santé qu’il a été malade.
    AVC ou pas sa santé a été entamée mais hier il tenait à nous dire qu’il est physiquement et mentalement de retour mais l’est-il psychologiquement?

    Dans la tourmente de la vie chère, les colonels climatisés et ultra climatisés sont pris au piège des mouvements sociaux cumulatifs comme la grève des élèves et étudiants de l’AEEM, la grève des enseignants, des magistrats et pleins d’autres corporations.
    La recrudescence de l’insécurité généralisée dans le pays sur fonds de suspension totale de l’aide publique au développement de la France et des l’ONG financées par les fonds français en territoire du mali, fait craindre l’explosion exponentielle de l’urgence humanitaire dans le pays dans un proche avenir.
    Des fissures dans l’attelage transitoire sont visibles dans le soutien de certains ténors des jeunes du mouvements « Yerewolo débout » à la transition et beaucoup de grandes gueules des colonels climatisés semblent fermer à moitié leur clapet démagogique ou tempérer leur ardeur de soutien inconditionnel à la transition chancelante et moribonde en république du Mali.

    La grogne et la contestation politique gagne du terrain dans les salons feutrés de bamako par les détracteurs de la transition dont les rangs grossissent jour et nuit.

    C’est dans ce cocktail Molotov des enjeux sécuritaires, humanitaires sur fond de crises sociales et politiques que les colonels climatisés, éberlués et estomaqués et la peur au ventre, font encore appel aux loyaux services du populiste maison, Choguel Kokala Maïga pour un second round de populisme dont il nous a annoncé hier les couleurs verdoyantes : jeunesse Assimi, génération Assimi, refondation, assisse Nationale, souveraineté, et autres conneries de panafricanisme.

    Le message est clair, ni la vie chère, la sécurité des maliens ni la préparation des élections qui doivent mettre fin à cette transition de malheur ne sont évoquées par Choguel dans son allocation de retour.

    Normal, parce que les préoccupations de l’heure des maliens n’est pas l’objectif du retour de Choguel.

    L’objectif principal de son retour c’est essayer de rallumer les flammes du populisme au bord du fleuve Djoliba pour endormir la conscience des maliens éprouvés par l’anesthésie des gros mots pour leur faire oublier leurs extrêmes conditions difficiles d’existence, leurs souffrances physiques et morales quotidiennes et leur agacement face à l’immobilisme, aux doutes et à l’arrogance de quelques colonels climatisés qui ont mis le grappin sur l’avenir de 20 millions de maliens dans le pays de Modibo Keïta et Bambeba Traoré.

    Wa Salam

    • Les colonels ne sont arrogants , ce sont des idiots , la poubelle d’une société malienne idiotisée par un manque d’instruction criarde C’est pourquoi on voit la junte et l’armée soutenir la rébellion touaregue arabe( pour quelque sous de l”algerie ),à tessit à Menaka etc Et personne ne dit rien , même Kassin. Les Maliens , ce sont des idiots.

      • Mon frère tu est vraiment aigris contre les colonels ou bien tu na pas de Climatisseur que tu en parle. Sans vous offenser mais sache que avant qu’il ne deviennent colonels ils se sont bâti d’une manière ou d’une autre pour défendre le Mali, respecte les militaires si tu est Malien résident ou pas les militaires ont d’une manière direct ou indirecte participer à la protection de y’a famille respect au militaires là où ils sont ils l’ont mérités dieu donne à qui il veut.
        Respect au militaire respect…

        • Je les respecterai quand ils respecteront les noirs majoritaires et autochtones du Nord Qu’il arrêtent de partager les terres des noirs entre les minorités touareg-arabes parce que la France et l’algerie le demandent
          Qui doit respecter qui?

    • Mon frère tu est vraiment aigris contre les colonels ou bien tu na pas de Climatisseur que tu en parle. Sans vous offenser mais sache que avant qu’il ne deviennent colonels ils se sont bâti d’une manière ou d’une autre pour défendre le Mali, respecte les militaires si tu est Malien résident ou pas les militaires ont d’une manière direct ou indirecte participer à la protection de y’a famille respect au militaires là où ils sont ils l’ont mérités dieu donne à qui il veut.
      Respect au militaire respect…

    • IL Y AURRA TOUJOURS DES ENEMIS INTERIEURS PRETS À SE METTRE AUX SERVICES DES ÉTRANGERS POUR DETRUIRE LA NATION ENTIERE POUR LEURS INTERETS EGOISTIQUES!

      NOUS NE SOMMES PAS ARABES POUR TES WA SALAMI!

      DES GENS À DÉNONCER, VOILÀ CE QUE KINGUIRANKE FAIT! IL FAUT DENONCER LES RELIGIONS DE L ESCLAVAGEEN MÊME TEMPS! LES MALIENS SONT TOUS KAFRS, CE MOT VEUT DIRE FILS D AFRIQUE, CEUX QUI NE SONT PAS KAFRS SONT DES INTRUS OU DES IDIOTS UTILS AUX INTRUS!

      VIVE LA REFONDATION DES ESPRITS POUR UNE REFONDATION DU MALI ET DE L AFRIQUE! À CHAQUE KAFR SON ROLE!
      https://m.youtube.com/watch?v=KrAsw7bNM9M

  5. Sidiki89 la mauvaise pratique c’est la pratique du partage du ‘Gateau-Mali’ et a Konimba et autres pourris politiciens et de la société civile de se regarder dans le miroir avant de parler. A bon entendeur, salut!

  6. Welcome Back Prime Minister Choguel Maiga!
    Despite Temporary Prime Minister Colonel Maiga good work we missed you but do not tell anybody!
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  7. Although their is poet trapped inside Prime Minister Choguel Maiga in nutshell he made most important point of we must be practical seeking Greater Good as feasible under total circumstance. If we do this plus work smart in steps plus stages we will achieve comfortable world class modern living conditions under unstoppable accelerating Global Warming we are trying to achieve. There is no greater living condition left on this planet.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  8. En avril dernier déjà le CNT dénonçait les lenteurs dans la mise en œuvre du Plan d’action du gouvernement piloté par Choguel K. Maïga. Est-ce que le M5-RFP voudra le soutenir alors qu’en août il s’opposait au premier ministre. Koniba Sidibé, le président du comité stratégie du mouvement avait clairement posé les choses :
    « Nous avons mis ensemble au point ce mouvement M5-RFP avec un objectif très clair : la chute d’IBK, la fin des mauvaises pratiques. Il se trouve que, malheureusement, Choguel, dès qu’il a accédé à la primature, a eu d’autres préoccupations. Toutes les mauvaises pratiques de gouvernance contre lesquelles on s’était battu, Choguel les a répétées ».

    Choguel K. Maïga a beau jeu de se poser aujourd’hui en rassembleur aujourd’hui alors qu’il n’a fondamentalement pas changé grand chose des mauvaises pratiques.

  9. Merci grand patriote Choguel pour ton amour pour notre patrie, son Independence, sa souveraineté et sa liberté.

    • Kinguiranke le dérangé
      Il faut plutôt dire pitié pour ce peuple car le grand oppotuniste et le grand traite revient.
      C’est connu que les fossoyeurs n’aiment que leurs semblables.
      LES COLONELS ONT ADOPTÉ CHOGUEL MAIGA POUR AVOIR ABANDONNÉ LES IDÉAUX QUI FONDENT LE M5-RFP AFIN DE LES AIDER À S’IMPLANTER AU SOMMET DE L’ÉTAT CONTRE MACRON,LE MAÎTRE FÂCHÉ.
      C’est bien ainsi car le mouvement populaire qui s’annonce allait rater CHOGUEL MAIGA.
      ASSIMI GOITA se dit certainement qu’ils doivent “mourir ensemble”.
      “L’union sacrée derrière le président pour sauver notre pays” n’est possible que si le président de la transition a les qualités de leadership nécessaires pour atténuer la souffrance de la population.
      Le jeune capitaine Burkinabé a montré le chemin.
      QU’ASSIMI GOITA se contente de son salaire de COLONEL,qu’il diminue drastiquement le budget de la présidence afin que des économies soient réalisées pour financer les subventions sur les produits de première nécessité.
      Son exemple obligera les autres structures étatiques à faire de même.
      L’ATMOSPHÈRE ACTUELLE DE NOTRE PAYS OBLIGE À RÉALISER DES ÉCONOMIES SUR LES ACTIVITÉS DE L’ÉTAT.
      Cet effort est une condition essentielle pour réaliser “l’union sacrée derrière le président pour sauver notre pays “.
      Le simple appel d’un opportuniste et traite des manifestants sortis à partir du 5 juin 2020 ne suffit pas.
      Les fossoyeurs ont pour avenir dans ce pays le FOUET DE LA MOBILISATION POPULAIRE.
      Après MOUSSA TRAORE,c’est IBK qui a connu la douleur de ce fouet.
      CHOGUEL MAIGA est venu se ranger pour recevoir sa punition aux côtés des COLONELS.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here