Éminence grise du FDR : Iba N’Diaye, la ferme !

33

On pensait que l’humiliation subie par le farfelu ancien ministre de l’emploi, Ibrahima N’Diaye lors du meeting du Haut conseil islamique ou il a été hué par la communauté musulmane allait lui servir de leçons. Mais non il ne rate aucune occasion pour vilipender l’armée nationale, le PM Cheick Modibo Diarra et l’imam Mahamoud Dicko à travers des manœuvres secrètes de dénigrement. Cet homme à la moralité douteuse doit être, sinon neutralisé, du moins surveillé de très près pour une transition apaisée.

 

Ibrahima N’Diaye, vice-président FDR

L’ambition programmée du premier vice président de l’Adema, Ibrahima N’Diaye dit Iba va le conduire droit à la mort politique. Cet affamé  du pouvoir se voit déjà à la place de Dioncounda si jamais on organisait tôt les élections, toute chose qui explique les agissements de ce vieux moribond pour qui la libération des territoires occupés du Nord est le cadet de ses soucis. Seule l’organisation de l’élection présidentielle l’intéresse. En tant qu’analyste  averti et expérimenté de la scène politique malienne, il sait que la fin de cette crise sonnera nécessairement la fin de la récréation, alors qu’en classe, ses chances pour accéder à la magistrature suprême sont sinon inexistantes du moins très infimes; donc il faut divertir.

A l’image de Me. Kassoum Tapo qui, après avoir raté la présidence de l’Assemblée nationale, a fermé sa clapette, Iba doit s’exécuter et faire profil bas avant que ça ne soit trop tard, car la technique de programmation électronique de la carrière politique n’est heureusement pas encore opérationnelle, et l’espace public du Mali est maintenant très surveillé par des experts de la communauté internationale rompus à la tâche et désormais à l’affût pour élaborer, pour l’ONU et pour des sanctions ciblées, la liste des saboteurs de la transition.

Beaucoup de « personnalités » seront nécessairement rattrapées par leur passé politique et de gestion des finances publiques, car l’exigence de transparence et de bonne gouvernance est au cœur de la nouvelle administration de l’Etat malien souhaitée par l’ONU et les bailleurs de fonds mais imposée par la crise au nord du Mali.

Sa gestion douteuse de l’hôtel de ville de Bamako et les départements ministériels occupés sous le magistère du Président ATT seront tous passés au crible. Quand on a autant contribué à l’affaissement de l’Etat du Mali et à la promotion de la corruption à tous les niveaux de l’Etat, on doit se faire petit par décence et se faire oublier par…..prudence.

Le chef de gang du Front qui regroupe les détourneurs insatiables de la république pardon  le Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et la république (FDR), dépasse les bornes. Sa dernière sortie médiatique le démasque aux yeux du monde. De quoi s’agit-il ?

La communauté internationale se mobilise pour aider le Mali et son armée à libérer notre territoire national occupé par des terroristes  en faveur du sommet du Bamako tenu le 19 octobre dernier, c’est le moment choisi par ce politicien véreux, hypocrite, pour exposer ses ambitions personnelles aux yeux du monde. La grande interrogation amusée de certains participants étrangers qui se demandaient si Iba et sa clique sont conscients que le pays est en guerre, en dit long sur la petite moralité et la grande inconscience de ce futur candidat à la prochaine élection présidentielle malienne. Si on ajoute à ce triste profil sa qualité d’Expert en Coup d’Etat constitutionnel qui a proposé ses services d’enquêtes et de statistiques au Président ATT en Novembre-Décembre 2011(il avait mobilisé à cet effet les fonds et payé des jeunes pour qu’ils sondent l’opinion générale des maliens) pour qu’il prolonge son mandat présidentiel ou se présente illégalement à un troisième mandat, alors on a là le portrait tout craché du pire Président de la République de tous les temps pour le Mali. C’est son droit de manquer de sens de l’honneur, de ne pas croire aux règles de la démocratie et de ne pas respecter la constitution du Mali, mais comment comprendre que pendant que les 2/3 du pays sont occupés, que des centaines de milliers de personnes sont déplacées, martyrisées et humiliées, Iba N’diaye se concentre sur l’élection présidentielle et les modalités de son organisation sans que personne ne lève le petit doigt. C’est indécent et ce n’est pas sérieux.

Pour que je sois facilement élu Président de la République……

Le mémorandum en date du 18 octobre 2012, signé par le 1er vice- président du FDR, Ibrahima N’DIAYE et élaboré à l’attention de l’Union Africaine, de la CEDEAO, du Médiateur autoproclamé de la CEDEAO, de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), de l’ONU, de l’Union Européenne, de Mme NKosazana Dlamini -Zuma, Présidente de la Commission de l’Union Africaine, pouvait être titré «Pour que je sois élu Président de la République». Au lieu d’apporter sa contribution pour la libération rapide de nos territoires occupés et le retour de nos compatriotes déplacés et refugiés dans leurs foyers respectifs, ce qui était l’objet de la rencontre, Iba fit le choix de tirer à boulets rouges sur l’armée et sur le  Premier ministre Cheick Modibo Diarra en prenant la précaution diabolique et égoïste de ménager le Président Dioncounda, histoire de convaincre  les conférenciers d’un imaginaire conflit au sommet de l’Etat. N’eût  été la clarté du  discours du Pr. Dioncounda  qui a réaffirmé, devant les participants à la rencontre internationale, l’attachement du Mali à un seul et unique objectif prioritaire, à savoir la restauration au plus vite de l’intégrité territoriale du Mali, Iba N’diaye aurait réussi son sale coup qui consistait à renseigner la communauté internationale sur les faiblesses de l’Etat et l’illégitimité de ses dirigeants actuels, à lui demander de neutraliser l’armée et d’exclure le Premier Ministre de toute participation à une élection présidentielle. Il a échoué lamentablement en se trompant d’interlocuteurs, de sujet et de lieu.

Iba aurait curieusement imaginé un gouvernement avec une majorité de ministres pro-ATT

Selon le mémorandum du FDR, « la formation du gouvernement d’union nationale, le 20 août 2012, a révélé que plus des ¾ des ministres représentent les forces favorables au coup d’Etat. En outre, le Premier ministre, Chef du Gouvernement de Transition, est le Chef d’un parti politique. Il utilise l’appareil d’Etat et les moyens de l’Etat à des fins politiques partisanes. Il ne fait aucun mystère de son projet de se présenter aux prochaines élections présidentielles, au motif, qu’aucune disposition de l’Accord-cadre du 06 avril 2012 ne l’en empêche. Une telle détermination qui fausse les règles du jeu d’une Transition neutre fait fi de la jurisprudence de la Transition de 1991-1992.

Elle ignore les conclusions de la rencontre des forces vives (Ouagadougou, avril 2012) et du sommet des Chefs d’Etat du groupe de contact de la CEDEAO sur le Mali (Ouagadougou, 07 juillet 2012) ». Selon le mémorandum, le Premier ministre ne tient aucun compte du message à la Nation du président de la République, le 29 juillet 2012 qui soulignait : « … ni le Président, ni le Premier ministre, ni les Ministres ne pourront se présenter à la prochaine élection présidentielle ».

La gestion partisane de la Transition s’observe à travers le processus d’organisation des Concertations Nationales. Le Premier ministre refuse obstinément de tenir compte des propositions du FDR pour une organisation paritaire et consensuelle des Concertations Nationales.

Iba veut que le GSS lui serve Koulouba sur un plateau d’argent «sans adversaire je passe»

Il invite les membres du Groupe de soutien et de suivi de la situation au Mali à proclamer la neutralité de la Transition notamment à rappeler que le président de la République, le Premier ministre, les membres du Gouvernement et des autres organes de Transition ne seront pas candidats aux élections organisées par la Transition, conformément à l’annonce faite par le Chef de l’Etat le 29 juillet 2012.

Malgré ou à cause de son âge avancé et sa grande expérience politique, Monsieur Iba N’diaye n’a pas compris que la crise au nord du Mali a mis fin au monopole politique de fait sur les institutions dont bénéficiait l’ADEMA depuis la révolution de Mars 1991. De la légitimité historique confèrée par la Révolution démocratique de 1991, le Mali est entrain d’inaugurer l’ère de la légitimité patriotique qui sanctionnera la contribution de chaque malien dans les efforts de libération des territoires occupés du Mali.

Il ne faut pas aussi perdre de vue que les maliens qui étaient âgés de 15 ans ou moins pendant la révolution populaire et démocratique de 1991 ont aujourd’hui 21 à 36 ans, ont de vagues souvenirs de ces moments historiques ou n’en ont pas du tout,  alors qu’ils représentent plus de 60% de la population malienne. Ces maliens-là veulent écrire de nouvelles et plus belles pages dans le livre d’histoire du Mali, ont décidé de faire faire au Mali un saut qualitatif sur tous les plans et n’accepteront pas d’être marginalisés.

Pour l’histoire, le Mali ne pourra pas s’exonérer de l’audit-évaluation de 21 ans de politiques post-révolution, surtout quand tous les maliens sont unanimes à constater que ce qui ont mené la révolution et géré ensuite l’Etat dans la période d’après-révolution jusqu’au coup d’Etat de Mars 2012, sont dans leur écrasante majorité des bourgeois milliardaires aujourd’hui.

Habi Kaba Diakité

Commentaires via Facebook :

33 COMMENTAIRES

  1. Je suis tout autant surpris que vous de voir qu’il y’a encore des journalistes de cette nature dans un pays comme le Mali.Pourtant, la direction de ce journal doit apprendre à ces agents que la liberté d’expression ne les autorise pas à violer l’intégrité moral de la personnalité humaine.
    Et ce sont ces genres de réflexion qui empêchent le Mali de bouger, car au lieu de passer leur temps à s’en prendre aux honnêtes citoyens, il faut apporter votre contribution à la résolution des problèmes actuels du pays et si vous n’en avez pas , taisez vous.

  2. DITES a IBA QUE”GAME OVER”le mali n’est plus labas nous passons à autre chose.

  3. Tous ces gens doivent etre Jeter a la poubelle. Personne comme lui ont mis le Mali a genou et vider nos coffres pour leurs interets pesonnels. Il doit passer devant la justice. Iba n’es pas mieux qu’ un criminel comme iyad.

  4. Laissez Iba tranquille ,vous êtes des bandes de corrumpus, iba n est pas allé à la soupe ni à kati ni Cmd .

    • Racine Diop.Iba n’est pas allé à la soupe avec nos autorités actuelles
      (qui ne connaissent pas ça)mais avec ATT et son PDES pendant 10 ans.
      😉

  5. les gens comme Iba, n’ont la de dignité sinon il a subi une grande humiliation, si se bat pour les maliens, qu’il s’eclipse, ils en ont mard de lui. ça soufie.

  6. En tout cas, a partles insultes Iba a ete bien savonné! le ou la journaliste et Iba ont ont quelquechose en commun.
    😉

  7. oh MALI pays pauvre des pauvres gens.que DIEU ait pitié des maliens.mon DIEU c’est du jamais vu.même les fous parlent du mali.

  8. BONJOUR TOUT LE MONDE
    LE LT COLONEL DIALLO A PARLE ET TOUT LE MONDE CONTINUE DE PARLER.
    LE MALIEN DOIT ENFIN BOUGER, SI CERTAINS SOLDATS PENSENT COMME LE LT COLONEL DIALLO,
    VA FALLOIR QU’ILS SE RETROUVENT ENFIN.MÊME SI SANOGO VEUT AUSSI SAUVER LE MALI, IL SERA LE BIENVENU.
    SUR MALIWEB ON S’EST ASSEZ INSULTE ET ASSEZ PARLE.MAINTENANT AUX ACTES.
    1-RETROUVONS-NOUS SUR UNE PLATE FORME, PAR EXEMPLE SUR [email protected].
    2-DEVENONS LES CATALISEURS QUI VONT FAIRE QUE NOS MILITAIRES SE RETROUVENT.
    3-PERMETTONS QUE NOS MILITAIRES SAUVENT LEUR HONNEUR EN RALLIANT MOPTI, REGROUPES TEL UN SEUL HOMME, POUR AU MOINS LIBERER DOUENTZA.
    LE RESTE NOUS ALLONS LE FAIRE AVEC LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE.
    LE MALIEN EST FIERTE ET JE PENSE BON SENS, ALORS CESSONS ENFIN DE PARLER ET AGISSONS.
    LA DIASPORA PEUT AIDER MATERIELLEMENT, J’OSE PENSER QUE LE LT COLONEL DIALLO N’A PAS RISQUE POUR RIEN.
    JE VOUS ATTENDS A L’ADRESSE CI-DESSUS INDIQUEE POUR QUE NOUS PUISSIONS ORGANISER TOUT CELA.
    L’APPEL EST LANCE A TOUT MALIEN, MILITAIRE ET CIVIL ,DE L’INTERIEUR COMME DE L’EXTERIEUR ;SOYONS UNIS ENFIN POUR LAVER L’AFFRONT. ON A ETE ASSEZ DIVISE.
    JE VOUS ATTENDS….

  9. Le plus triste au Mali, c’est que quand un malien moyen critique la corruption, il veut dire simplement : Pourquoi vous volez sans me donner ma part ?

  10. Madame le journaliste , tu es une ***** faite, comment tu peux manquer du respect aux gens comme ça! C est comme ça que tes parents t ont éduqué ?? espece d aigris social et jalouse

    • Selon tes propos, je ne pense pas que tu es mieux eduqué que la journaliste.

  11. Merci au très courageux Habi Kaba Diakité!La ferme gawla Iba N’Diaye!
    😈 👿 😈

    • Sambpu, La ferme gawla Iba N’Diaye! ce n’est mieux comme ça. Son ethnie n’est pas mise en cause. Les minorités peuvent avoir des problèmes. Cela pourrait donner raison au MNLA.

      • Neh vous avez raison: je retire ce que j’ai écrit sous le coup de la colère: méa culpa. 😉

  12. Tout ce que je sais au sein du FDR tous les leaders n’ont pas les mêmes objectifs !!!!! Je ne sais pas qui a écrit cet article mais la personne semble connaitre Iba N’Diaye 😆 😆 😆 N’est ce pas que ça fait mal de parler mal de quelqu’un dans la presse ??? Que le pouvoir même si le Mali doit disparaitre 😆

    • Slt bro!
      “… car la technique de programmation électronique de la carrière politique n’est heureusement pas encore opérationnelle”

      😆 😆 😆 😆

  13. Cette publication sent à mille lieux à la ronde la manipulation; il s’agit d’une analyse tellement partisane que je me demande si cet article n’a pas été commandité à l’avance ou rédigé pour faire plaisir à un clan.
    Aujourd’hui le Mali n’a pas besoin de cela, on a plutot besoin de journalistes professionnels qui peuvent faire des analyses objectives et consciencieuses sans descendre nécessairement dans les caniveaux pour plaire à tel ou tel clan.
    Il est grand temps que les journalistes comprennent bien cela.

  14. vraiment LA COPAM est une bande d’inconscients et abroutis de MOGO LANKOLOW

    Vive Iba! ambifè bi ambifè sini

    Vas y Iba ne tourne jamais ta tête pr degader ceux qui passe derriere toi

    OUBIKO PAECEQUE IBOUGNE

  15. Habi Kaba Diakité, je suppose que vous êtes une femme,une mère. Les maliens veulent écrire une nouvelle page de leur histoire en disant la Vérité. Qu’est-ce que Iba vous a causé comme tors? Qu’est-ce que vous gagnez avec CMD ou avec les braqueurs de l’Etat?. Si vous partez il se reste qu’à Sevaré vous comprendrez que ces responsables que vous présentez comme sauveurs du Mali sont vraiment entrain de sauver la République.
    Si aujourd’hui vous arrivez à écrire ces lignes c’est par ce que le beau-père de CMD a été chassé par les gens que vous insultez.
    Vous dites que Iba a été hué par la communauté musulmane dont Iba lui même fait parti, à moins que les anges de DIEU sont descendus pour vous dire qu’il est exclu. Si des gens ont hué Iba au stade, je pense qu’on doit mettre ça au compte des erreurs de masses car dans une République laïc la religion ne se mêle pas de politique. Sinon les organisateurs ont invité Iba pour le tuer au stade. Et ça l’histoire en jugera. DIEU ne saurait être la propriété d’aucun vivant?
    Vive le Mali Uni et Laïc.

  16. mais moi j’aime de plus en plus IBa N’diaye. Intransigeant comme tout dans la defense des institutions de la republique. Vive IBa N’Diaye. ce n’est pas une bande d’abrutis écervélés manipulés par certains leaders religieux qui ne paient d’impot sur des centaines de camion et qui son en intélligence avec tous les regimes pour garder leur privilège qui nous feront reculer! Vive Iba n’Diaye!

  17. Combien la COPAM t’a donne pour ecrire de tels aneries????????????

    S’il y’a qlq’un qui doit etre eliminer pour une transition apaisee c’est Oumar Mariko d’abord..ok???

    Si tu as des dents contre iba, c’est ton probleme, mais dire qu’il s’attaque a l’armee et CMD ..bon sang si tu me donne CMD aujourd’hui je l’etranglerais de mes propres mains….

    Qd a l’armee puree de bor-dels…je ne veux meme pas en entendre parler…tous des residues…et des pedes sauf un:colonel diallo.

    Et pour terminer je hais Iba et tout le BE de l’ADEMA car ils ont echoue depuis le deuxieme mandat de AOK.

    Et je profite de cet article pour dire au VOLEUR qui est AOK et sa femme Adam ba que le mois de la solidarite est finie sans qu’on entende quoi que ce soit d’eux , les 2 plus grands voleurs du MALI, ils ont tellement peur d’attirer les attentions maintenant qu’ils oublient les farces qu’ils nous ont habitue…AAAAAHHHHHHHHHH c’est dommage s’il n’y a plus de dignite ds un pays….Est ce que AOK peut regarder ses enfants en face???? Mais comme ces enfants aussi marchent sur l’argent vole de PAPA…alors ils ne vont piper mots… :mrgreen: :mrgreen:

    Maintenant toi la pu-taine de journaliste ferme ta clapette et laisse la caravane passer….compris??? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • Intello, je vous informe que la caravane n’insulte pas! elle est plutôt sereine!
      Donc Vous êtes pas la CARAVANE!!!

  18. GRAND MERCI Habi Kaba Diakité, GRAND MERCI POUR CET ARTICLE..C’EST LE MEILLEUR ARTICLE QUE J’AI LU DEPUIS LE DEBUT CETTE CRISE. OHHHH DIEU MERCI, MERCI 1000 FOIS. TU VIENS DE RENDRE MA JOURNEE TRES BELLE. MERCI, MERCI

  19. Attendez: c’est un journaliste qui parle waaaaaaaaa ou c’est un de ces militants tapis dans l’ombre écrivent et payent quelque chose pour que ce fils de pute de DIAKITE signe en bas????
    Non, mais je rêve?
    Je n’ai aucune affection pour cet Iba N’DIAYE mais quand même…ce journaliste est un enfoiré de merde!! On ne s’attaque pas aux gens grâce à qui on a obtenu cette liberté de débiter même des âneries que je viens de lire!!
    Non, mais…attendez…vous acceptez ça , vous qui êtes son dirpub?
    C’est la radio “mille collines” en lettres, là!!!
    Quel imbécile!!! 😈 😈

    • Je ne suis pas un supporter de Iba, mais je trouve cet article indecent: l’auteur est trop partiale, donc manque singulièrement d’objectivité…
      Dommage que certains laissent d’autres se servir de leur plume: on n’honore pas la profession de journaliste!

      • Bel article au contraire, écrit dans un style presque parfait! Seule la vérité blesse!Si vos politicards se comportent comme des vautours, ce n’est pas la faute de la journaliste Habi Kaba Diakité; elle, ne fait que son job!Elle a même été gentille en n’évoquant pas certaines pratiques ignobles dont ce Monsieur pourrait être accusé! Savez vous par exemple qu’il était personnellement le bourreau de certains militants du défunt COPPO au siège de l’ADEMA à Bko courra”.Je peux vous jurer qu’en véritable tortionnaire, il les chicottait personnellement!Mais aujourd’hui, tout ceci est passé sous silence comme si de rien n’était! Mais Dieu le juge suprême est là et veille, il a tout vu, tout entendu!Je vous jure que vous rendrez tous compte un jour “Allah té dji to nônô là” 😉 😉 😉

Comments are closed.