Gouvernement : Les intouchables de la République

3

Parmi les 13 ministres maintenus à leur poste dans le nouveau gouvernement, figurent de véritables intouchables protégés par la famille présidentielle. Ces ministres siègent au gouvernement depuis l’arrivée du président de la République au pouvoir en 2013.

La nouvelle équipe gouvernementale compte 38 membres. Par rapport au gouvernement sortant, douze ministres ont été remerciés. Il s’agit de : Diarra Racky Talla, Tiéna Coulibaly, Pr. Tiémoko Sangaré, Soumana Mory Coulibaly, Pr. Abinou Témé, Pr. Assetou Founé Samaké Migan, Moulaye Mohamed Haïdara, Pr. Samba Sow, Mohamed Moustaph Sidibé, Nango Dembélé, Kéita Aïda Mbow, Alassane Ag Mohamed Moussa.

Dans la nouvelle équipe, 13 ministres ont conservé leur poste, notamment Sambou Wagué, ministre de l’Energie et de l’Eau ; Gal. Salif Traoré, ministre de la Sécurité et de la Protection civile ; Hamadou Konaté, ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté ;  Lassine Bouaré, ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale ; Mme Traoré Seynabou Diop, ministre des Infrastructures et de l’Equipement ; N’Diaye Ramatoulaye Diallo à la Culture, Nina Walett Intalou à l’Artisanat ; Diakité Aïssata Kassa Traoré à la Promotion de la Femme ; Kane Rokiatou Maguiraga à l’Elevage ; Adama Tiemoko Diarra à l’Aménagement du Territoire ; Thierno Hass Diallo aux Affaires religieuses ; Madame Lelenta aux Mines ; Dr. Boubou Cissé à l’Economie et aux Finances.

Le nouveau gouvernement compte également 7 permutations : Yaya Sangaré qui va à la Communication ; Harouna Modibo Touré à la Jeunesse et aux Sports ; Jean Claude Sidibé à l’Emploi et à la formation professionnelle ; Ag Erlaf à l’Industrie et au Commerce ; Kamissa Camara à l’Economie numérique ; Safia Bolly aux investissements ; Amadou Koïta est affecté au ministère des Maliens de l’extérieur.

Parmi les ministres qui ont conservé leur poste figurent de véritables intouchables qui sont le gouvernement depuis l’arrivée du président IBK au pouvoir en 2013. Selon nos sources, ces ministres sont directement protégés par la famille présidentielle.

Il s’agit de : Gal. Salif Traoré, ministre de la Sécurité et de la protection civile ; Hamadou Konaté, ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté ; Mme Traoré Seynabou Diop, ministre des Infrastructures et de l’Equipement ; N’Diaye Ramatoulaye Diallo à la Culture, Nina Walett Intalou à l’Artisanat ; Diakité Aïssata Kassa Traoré à la Promotion de la Femme et le PM, Dr. Boubou Cissé.

D’autre part, Thierno Hass Diallo serait aussi protégé par le puissant nouveau président du Haut conseil islamique du Mali.

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Selon nos sources, voila bien la trouvaille des journalistes maliens qui ne le sont que de nom. Ce journaliste n’a aucune source autre que son grin ou il entend du n’importe quoi. Article bancale ecrit par un journaliste carrant, incompetent, et farfelu.

  2. Monsieur le journaliste, à l’arrivée du Président en 2013 du premier gouvernement il ne reste plus que 2 anciens d’alors.
    Le premier ministre Boubou Cissé et Hamadoun Konaté. Tous les autres comme on le dirait ont pris le train en charge. Vous citez même Diakité Aissata K. Traoré qui est venue au gouvernement après la réélection de IKB. Comme dit l’autre, c’est du n’importe quoi.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here