Gouvernement du Premier Ministre Cheick Modibo Diarra : Des conseils des ministres sous haute tension

25

De sources concordantes, les réunions hebdomadaires des membres du Gouvernement ne se déroulent pas ces dernières semaines dans la sérénité à laquelle on doit s’attendre pour le fonctionnement normal de la transition. Des quasi-clans se seraient constitués et le Chef de l’équipe gouvernementale ne se fait pas prier pour ” vociférer” (c’est le terme utilisé par notre source) en donnant son  point de vue non partagé par certains ministres sur les problèmes politiques. Ce fut le cas lors du dernier conseil des ministres au palais de la présidence de la République où deux ministres proches de l’ex-junte militaire ont provoqué le courroux du Premier ministre sur la question de l’inéligibilité des acteurs de la transition.

Cheick Modibo Diarra

Le Chef du Gouvernement, le Dr Cheick Modibo Diarra ne se fait pas prier pour montrer lors des conseils des ministres qu’il est le véritable maître à bord du bateau gouvernemental. Que le président de la République par intérim préside la rencontre ou pas, il n’hésite pas à hausser le ton quand un ministre exprime une position qui ne semble pas l’arranger. Ainsi, il nous est revenu que lors du dernier conseil des ministres, le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, le Colonel Moussa Sinko Coulibaly, qui ne se fait pas prier pour dire ses convictions, a expliqué que selon les directives du comité des experts de la CEDEAO, aucun acteur de la transition ne peut être candidat lors des prochaines élections. Ce qui a mis le colosse de Ségou dans tous ses états. Il a bondi pour couper la parole au ministre chargé des élections en marmonnant des explications du genre : “ cela n’est pas écrit dans l’Accord-cadre, la CEDEAO n’a pas à imposer des principes du choix des candidats lors des prochaines élections au Mali… “. Toute chose qui a fait réagir le président de la République par intérim, Pr Dioncounda Traoré : ” Monsieur le Premier ministre, veuillez laisser le ministre continuer sa communication “.   Un climat lourd avait alors envahi la salle. Un climat qui n’a pas empêché le ministre de la Défense, le Colonel-Major Yamoussa Camara d’ajouter, dans les divers, une précision de taille à la communication de son collègue et ami de l’Administration territoriale (tous les deux sont très proches du Capitaine Amadou Haya Sanogo): “Donc, toute personne qui voudrait se porter candidat lors des prochaines élections devra démissionner le plus tôt possible de l’équipe gouvernementale… “.

Une allusion plus que claire au chef du Gouvernement dont les ambitions de présidentiable se font de plus en plus bruyantes. Comme pour dire que l’ex-junte est totalement en rupture de ban avec le Premier ministre et voulait clairement faire passer le message, celui qui consiste à désapprouver les velléités d’une possible candidature de l’astrophysicien malien aux prochaines élections, notamment la présidentielle. Le message, selon nos informations a été nettement perçu par les ministres amis personnels du Premier ministre dont certains étaient visiblement gênés lors de cette réunion hebdomadaire des membres du Gouvernement. Mais, comme pour corser les choses et faire entendre leur voix, les ministres issus des autres formations politiques ont voulu aussi donner de la voix dans ce climat déjà très électrique. Ce fut alors, selon notre source, le ministre Bocar Moussa Diarra qui, toujours dans les divers, sur un ton de plaisanterie, lancé à son collègue Me Demba Traoré (ancien député de son état) : ” Alors, Honorable, tu as compris que tu ne seras pas candidat aux prochaines législatives ?” Ce qui a fait rire plusieurs ministres, même si certains s’étaient contentés d’un… sourire jaune.

Autre fait à signaler, le ministre de la poste et des télécommunications, Bouréima Tolo (le benjamin de l’équipe), devrait présenter, lors d’un récent conseil des ministres, une communication sur le dossier du troisième opérateur de téléphonie mobile. Au dernier moment, sa communication a été simplement retirée du dossier de la réunion. Et c’est le Premier ministre qui s’est positionné pour faire l’état des lieux de l’évolution des démarches d’installation du troisième opérateur de téléphonie, Monaco Télécom. Il y a, à ce niveau, une importante enveloppe financière qui aiguiserait certains appétits des plus voraces.

Selon certaines indiscrétions, la cohésion et la solidarité de l’équipe gouvernementale gagneraient à être consolidées pour mener à bien les missions prioritaires qui constituent les tâches existentielles même du Gouvernement Cheick Modibo Diarra. Que dire du climat d’inimitié entre le capitaine de l’équipe gouvernementale et différents ministres. Il nous est ainsi revenu que le chef du Gouvernement demeure très froid dans les salutations avec certains ministres.  Ce qui nous garantit des réunions hebdomadaires du gouvernement remplies d’appréhensions. Pour ne pas dire des conseils des ministres sous haute tension. Des tensions liées au fait que l’astrophysicien malien tient à imposer à certains ministres les cadres qu’ils doivent nommer au sein de leur cabinet.

Selon nos informations, ces genres de conseils des ministres sous vive tension sont de plus en plus réguliers. Pour peu que cela n’aboutisse à une autre crise ou des scandales en plein conseil des ministres. Même si le président de la République par intérim arrive souvent à calmer le jeu, il n’est pas exclu qu’avec la fissure qui est apparue entre l’ex-junte et le PM, on finisse par assister au pire lors d’une future réunion hebdomadaire du conseil des ministres. Le Mali n’a vraiment pas besoin de se ridiculiser pour une énième fois.

Bruno D SEGBEDJI

Commentaires via Facebook :

25 COMMENTAIRES

  1. Information ou diversion politique de Bruno en tout cas 3 constats sortent de sa livraison:
    – Intentions présidentielle du PM
    – Intégration des proches du PM à des postes stratégiques de l’administration
    – Divergence de vue entre le CNRDRE et le PM.
    Tout ce ci sur fonds de supposition!!! sans preuve concrête. En ce que je sache L’histoire de ce pays a toujours prouvé que chaque fois que Mali a été trahi par un de ses fils celui ci finira par être trahit. Des exemples ne manquent pas. Donc à un bon entendeur salut c’est une question d’option réussir ou perir. Que Dieu sauve ce pays des gangraines.

  2. Le Haut Conseil Islamique du Mali n’a pas été politisé, Donc vs voulez k’ils se t’aisent parce que c’est vous ki décider de l’avenir du pays, k’ils se taisent pour regarder les politicien inconscient faire de ce Mali comme ils veulent, Non Non Non le Haut Conseil Islamique ne laisera jamais le Mali Tombé

  3. Décidément l’année 2012 n’a pas été une année faste pour le Mali. Une rebellion qui s’est amplifiée, un coup d’état qui a précipité le K.O, Un Association du HCI plus politisée qu’elle ne l’a jamais été, un Premier ministre idiot à manger son…Seul Dieu et Dieu seul peut sauver notre cher pays. Que Dieu bénisse le Mali.

  4. Je n’ai jamais doute un seul jour que CMD etait le plus mauvais choix des rates de la junte, de la CEDEAO et de Dioncounda qui a manque de courage en le “reconduisant’

    Ce monsieur incompetent, megalomane et malhonnete est un vrai danger pour la nation. Aujoud’hui il est sur le point du parjure, apres toutes les felonies et couleuvres…

    Voila qu’avec le temps les choses se deroulent sous nos yeux comme le cours du djoliba qui passe a deux pas de ses bureaux. Hone a toi CMD. Que Dieu sauve le Mali… Amine.

  5. Il y en a encore qui osent parler du traître Mariko pour faire vomir les maliens honnêtes

    Epargnez nous des opportunistes comme Mariko, parler de ce satan comme d’un garçon de coeur c’est la preuve qu’on ne le connaît pas.

    Quant au 1er sinistre Cheikh Maudit, qu’il ne se fatigue pas à se présenter aux élections. Il n’aura que les voix de sa belle famille.

    Le Mali n’a pas besoin d’un brigand à la place de ses voleurs.

  6. Les medias ou du moins certains medias continues a empoisonner la cohesion sociale. Vous ne serez point epargner non plus.

  7. Je veux dire que nos yeux s,ouvriront après tout ça car la vérité est tetue et la seule voie qui vaille aujourd,hui est celle de Sadi et de Mariko, toute haine mise de cote Dieu ne dort pas mes amls on a une perle que des politiques intelligents ont embommee de boue pour qu’elle paraisse devant nous comme une motte de terre, donc inutile alors que Dieu sait que le jour ou nous laisserons notre haine contre l’homme et que nous recherchons la vérité par nous même sur ce qu’il vaut nous 👿 aurons sauve le Mali

  8. Maliens an ne ne yele nibeko si nous reffusons de suivre la voie de la vérité qui celle de Mariko et du Sadi nous continuerons a patoger car la vérité est tetue mes a chacun de voir en soi ce qui est réel et non ce au,il veut et pardon si j,ai dit du mal 😈 😈

  9. …”Voila une autre preuve que ce PM malien n’est pas du tout soucieux de la recherche de solution pour resoudre cette crise qui sevit dans notre pays”

    Malheureusement, on avait dejà eu suffisamment de preuves comme ça en 7 mois! Il faudrait être à la fois aveugle, sourd, et con, pour n’avoir pas compris depuis longtemps que la crise n’est pas son problème, et son SEUL ET UNIQUE problème, c’est sa propre personne!!!

  10. Tout ceci a l’air de déjà vu. Se rappeler des fanfaronnades du Premier Ministre guinéen et de Dadis en son temps. Avant qu’ils ne se ravisent. On verra si un membre du gouvernement osera postuler, parjurer comme Tandia. Cela suppose que les maliens sont des moutons dociles. A-t-on oublié le 26 mars 1991 ? Ces vieux séniles sont-ils saisis d’amnésie ? Et la réaction de la communauté internationale ? Faut-il vraiment croire que l’ancien chef de village ne souhaite pas le bonheur de son village? Faut-il vraiment croire que ce malheureux Premier Ministre qui ose critiquer la classe politique malienne est vraiment dans une logique de vengeance ? Comment peut-il ne pas voir la différence entre le Mali de 1991 et ce qu’ont apporté les 20 ans de démocratie ? Mais nous, maliens moyens, constatons tristement, peut-être sans surprise, que nous réapprenons à choisir nos trous sur nos routes, comme sous l’ère Balla. Comme la communauté internationale a l’ai de réussir la libération du Nord, il faut qu’il compromette le second mandat d’élections libres et transparentes du gouvernement. Mais tout ceci n’est pas de sa faute, comme cette comédie de négociation à Ouaga et à Alger avec les assassins d’ANESARDINE, ce serait la faute uniquement de la société civile malienne, si elle se laisse faire…

  11. CMD NE PEUT PAS DEMISSIONNER A QUI IL VA REMETTRE SA DEMISSION EN TOUT CAS PAS AU MALI ICI.MEME SI IL VEUT ETRE CAADIDAT IL NE POURA PAS PARCEQUE LORS DE LA PRISE DE FONCTION DE DIOCOUNDA IL ETE CLAIRE NI LE PRESIDENT PAR INTERIME, NI LE PM, NI LES MEMBRES DU GOUVERNEMENT NE POURONT SE PRESENTER AU ELECTIONS FUTURES CELA A ETE NCLAIRE COMME L’EAU DE ROCHE.

  12. Voila une autre preuve que ce PM malien n’est pas du tout soucieux de la recherche de solution pour resoudre cette crise qui sevit dans notre pays. Tous ses actes jusque la ne consernent que sa propre promotion politique. On n’a pas besoin d’activisme politique au Mali de nos jours. Notre combat commun ou individuel doivent tous emerger dans le sens de la reconquette de notre territoire, et la liberte de nos citoyens. Cependant le PM n a aucun souci par rapport a cela.
    Depuis le debut de cette crise, il a ete clarifie pour tous que le president par interim, le PM et les membres du gouvernement de la transition ne seront point candidat aux prochaines elections.
    Si ce n’est pas par manque de respect pour la nation malienne qui doit nourrir des pareilles ambitions.
    Nous avons perdu 2/3 de notre territoire, nos parents vivent toujours sous le joug de l’esclavage, notre dignite a ete completement bafoue au vue et au sue du monde entier, jusque la nos leaders n’ont pas le sens de concession pour les uns et les autres. Pourquoi doit On continuer a perdurer dans cette jungle, en ignorant les ordres pre-etablis pour notre reussite.

  13. Si les maliens que ces gens la (CMD, Sanogo etc ) sont la pour le Mali on se met le doigt dans l’oeil.

  14. C’est à malin malin et demi.Au juste qu’en pense A.Thiam.la version en Technicolor ferait de l’effet…

    Répondre · J’aime 😀

    · Ne plus suivre la publication · Il y a 2 secondes

  15. puis que le président n’existe pas, il va falloir quelqu’un prenne la place. question, le fdr, majoritaire, joue quels rôles?

  16. Monsieur le Premier Ministre, ne vous présentez pas aux prochaines élections, ça ne vous apportera rien et votre image sera terni à jamais. Organisez rapidement une conférence de presse pour le faire savoir à l’opinion nationale et internationale. Vous avez été choisi pour mettre de l’ordre.
    Tous mes encouragements au jeune ministre Sinko Coulibaly. Vous avez des talents, continuez comme ça.

  17. “Des conseils des ministres sous haute tension”

    VOILÀ AU MOINS UNE EXPLICATION RATIONELLE À LA NÉCESSITÉ DE NOMMER AUPRÈS DE CHAQUE MINISTRE UN OFFICIER DE L’ARMÉE NATIONALE COMME HAUT FONCTIONAIRE DE LA DÉFENSE … PENDANT QUE LE PAYS EST OCCUPÉ SUR LES 2/3 DU TERRITOIRE … ET DES SIMPLES CITOYENS SONT ABANDONNÉS À LA MERCI DE L’ENNEMI….

    NULLARD OPPORTUNISTE D’ASTRO PM !!!

    CC’est cela “l’anticipation” dont vous parliez durant votre premier discours??????

    INDIGNES MILITAIRES QUI ACCEPTENT TELLES NOMINATIONS !!!

    C’est cela que demande votre serment et répète l’hymne nationale????

    UNE VRAIE MALÉDICTION NATIONALE….

    Moussa Ag, qui pense que le coup d’état et la fuite honteuse par l’armée n’était que le début de notre malédiction…

  18. BONJOUR TOUT LE MONDE
    LE LT COLONEL DIALLO A PARLE ET TOUT LE MONDE CONTINUE DE PARLER.
    LE MALIEN DOIT ENFIN BOUGER, SI CERTAINS SOLDATS PENSENT COMME LE LT COLONEL DIALLO,
    VA FALLOIR QU’ILS SE RETROUVENT ENFIN.MÊME SI SANOGO VEUT AUSSI SAUVER LE MALI, IL SERA LE BIENVENU.
    SUR MALIWEB ON S’EST ASSEZ INSULTE ET ASSEZ PARLE.MAINTENANT AUX ACTES.
    1-RETROUVONS-NOUS SUR UNE PLATE FORME, PAR EXEMPLE SUR [email protected].
    2-DEVENONS LES CATALISEURS QUI VONT FAIRE QUE NOS MILITAIRES SE RETROUVENT.
    3-PERMETTONS QUE NOS MILITAIRES SAUVENT LEUR HONNEUR EN RALLIANT MOPTI, REGROUPES TEL UN SEUL HOMME, POUR AU MOINS LIBERER DOUENTZA.
    LE RESTE NOUS ALLONS LE FAIRE AVEC LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE.
    LE MALIEN EST FIERTE ET JE PENSE BON SENS, ALORS CESSONS ENFIN DE PARLER ET AGISSONS.
    LA DIASPORA PEUT AIDER MATERIELLEMENT, J’OSE PENSER QUE LE LT COLONEL DIALLO N’A PAS RISQUE POUR RIEN.
    JE VOUS ATTENDS A L’ADRESSE CI-DESSUS INDIQUEE POUR QUE NOUS PUISSIONS ORGANISER TOUT CELA.
    L’APPEL EST LANCE A TOUT MALIEN, MILITAIRE ET CIVIL ,DE L’INTERIEUR COMME DE L’EXTERIEUR ;SOYONS UNIS ENFIN POUR LAVER L’AFFRONT. ON A ETE ASSEZ DIVISE.
    JE VOUS ATTENDS….

  19. petit diarra soit raisonnable ,il ne faut pas te laisser emporter par le diable .si c’est vrai que tu as des intentions de te présenter aux élections à venir , il faudra demissionner du gouvernement ,et le pus tot sera le mieux .tu sais fiston car c’est ton maitre dembele qui te parle ,les maliens ont beaucoup souffert et continuent à souffrir toujours. De grace je te conseille de renoncer à ton ambition electorale pour avoir le respect du peuple malien .A ma connaissance il a été dit et écrit que tous ceux qui font du gouvernemnt ne pouvaient pas être candidat a l’élection presidentielle . il faut manger beaucoup de haricot et te contenter à la liberation du nord du pays

  20. Je pense que le Président de la république doit prendre ses responsabilités pour mettre de l’ordre dans la maison Mali.

  21. Avec tout le respect que j’accorde au PM, s’il est vrai qu’il a des intentions de se présenter pour les prochaines élections présidentielles, je lui demande avec humilité de reconsiderer sa position sinon c’est l’erreur fatale qu’il aurait commi durant sa vie. Il a de l’avenir devant lui. S’il réussi cette transition avec dignité, qu’il soit sûr que les maliens le reclameront pour présider aux destinées du Mali un jour. Mais en attendant, l’heure n’est pas venue pour qu’il se présente. S’il se laisse aller par ses courtisants, il se trompe énormément.
    Je fais partie de ceux qui l’aiment mais qui ne sont pas d’accord qu’il se présente à l’élection présidentielle à venir.
    Je prie que Dieu lui montre la voie de la sagesse.

Comments are closed.