Housseini Amion Guindo, Président de Plateforme JIGIYA KURA : «Nous invitons les autorités de la transition à plus d’inclusivité dans la mise en œuvre du chronogramme»

1

Le 18 avril 2021, la plateforme JIGIYA KURA a rendu public un communiqué pour inviter « les autorités de la transition à plus d’inclusivité dans la mise en œuvre du chronogramme ». Ce communiqué fait suite à la publication du chronogramme du referendum et des élections générales, le 15 avril 2021, par le gouvernement malien.

Selon le gouvernement, ces chronogrammes prévoient, pour la tenue du scrutin référendaire, le dimanche 31 octobre 2021 ; pour l’élection des Conseillers des collectivités, c’est-à-dire des Conseillers communaux, des Conseillers de cercle, des Conseillers régionaux et des Conseillers du District, le dimanche 26 décembre 2021 ; pour l’élection couplée du Président de la République et des Députés à l’Assemblée Nationale, le dimanche 27 février 2022. Les seconds tours, le cas échéant, sont prévus respectivement pour le dimanche 13 mars 2022 et le dimanche 20 mars 2022. Ainsi, le 18 avril 2021, la conférence des présidents de la plateforme Espérance Nouvelle (JIGIYA KURA) s’est réunie sous la présidence de son président, Housseini Amion GUINDO, pour statuer sur le chronogramme électoral annoncé par le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation.

«Après analyse de la situation socio-politique et institutionnelle du pays, et conformément à la volonté exprimée par Espérance Nouvelle (JIGIYA KURA) lors de sa rentrée politique, nous saluons la publication du chronogramme des élections qui respecte le délai imparti pour la transition, malgré le manque de concertation préalable avec la classe politique et la société civile. Cependant, la Plateforme politique Alliance JIGIYA KURA recommande de faire économie de toutes les questions problématiques, notamment l’organisation d’un référendum.

La plateforme politique JIGIYA KURA exprime son inquiétude quant à la ténabilité aux plans technique et financier de tous ces scrutins en si peu de temps.  La plateforme JIGIYA KURA invite les autorités de la transition à plus d’inclusivité dans la mise en œuvre du chronogramme », révèle le communiqué de la Plateforme de JIGIYA KURA, sous la plume de son président, Housseini Amion GUINDO, président du parti CODEM.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Un autre vautour qui veut se faire inclure, non les militaires il ne faut pas s’associer avec un parasite humain comme Poulo!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here