Journée internationale de la démocratie et de la Paix : La sensibilisation des populations au cœur des actions de Démocratie 101

0

L’association Démocratie 101 poursuit sa sensibilisation sur la notion de la démocratie, vecteur de la paix. Ainsi, à Sikoro-Sourakabougou, le mercredi 21 septembre 2022 elle a continué la célébration de la Journée internationale de la démocratie et de la Paix en promouvant le Challenge de “la sensibilisation des populations via l’Espace « GWELEKAN ». La participation active et massive de la population et surtout des jeunes, des femmes leaders, de la société civile et du secteur privé était remarquable.

La “Journée internationale de la démocratie” se poursuit avec les jeunes de l’association Démocratie 101. Avec la poursuite de l’espace « GWELEKAN », la  participation active et massive des femmes leaders de la société civile dans l’arène politique et du secteur privé, était remarquable ce jour à Sikoro-sourakabougou.

Fatoumata Zahara Traoré, Secrétaire générale de Démocratie 101, a rappelé que la Journée internationale de la démocratie et de la paix est célébrée dans le monde entier, le 21 septembre de chaque année. « L’Assemblée générale des Nations-Unies a déclaré cette journée consacrée au renforcement des idéaux de paix, en observant 24 heures de non-violence et de cessez-le-feu », précise-t-elle. « La paix sans les femmes n’est pas possible. Elles doivent de plus en plus s’engager dans les sphères décisionnelles afin de mieux défendre leurs droits, contribuer ainsi à agir en amont sur les éléments structurels de conflits et donc contribuer à maintenir la paix », a poursuivi Fatoumata Zahara Traoré.

Après son discours, Samerou Diallo a présenté les trois panelistes, à savoir Sory Diallo, chef de quartier de Banconi, coordinateur des chefs de quartiers de la commune I ; Amadou Coulibaly 3ème  adjoint au Maire de la commune I, chargé de l’éducation, des activités sportives et culturelles ; et Madame Dembélé Mariam Diarra de Think Peace, qui ont animé le débat sur les trois thèmes différents.

Sory Diallo, chef de quartier de Banconi et coordinateur des chefs de quartiers de la commune I, s’est beaucoup appesanti sur le rôle que les chefs de quartiers doivent jouer dans la promotion des principes démocratiques, les liens entre la démocratie et nos us et coutumes, ainsi que les pouvoirs que les nouvelles autorités viennent de leur conférer en tant qu’autorités traditionnelles.

Quant au 3ème  adjoint au maire de la commune I, Amadou Coulibaly, ses éclaircissements ont porté sur l’état du dialogue ou de la collaboration entre la mairie et les citoyens de la commune ; l’état d’exécution du Plan de Développement Social, Economique et Culturel (PDSEC) de la commune I, ainsi que la stratégie d’information de la population sur les différentes sessions qu’ils organisent etc.

Enfin, le lien entre démocratie et paix ; les raisons des multiples attaques des groupes armés sur le territoire malien ; l’état d’avancement de l’accord pour la paix issu du processus d’Alger ; les ingrédients pour le retour imminent de la paix au Mali, sont entre autres questions décortiquées par Mme Dembélé Mariam Diarra de think peace pour éclairer la lanterne de la population de Sikoro-sourakabougou.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here