La démission du Premier ministre malien n’a pas suivi les règles de droit (président burkinabé)

24
Blaise Compaoré

Le président burkinabé Blaise Compaoré a indiqué, mercredi à Koudougou (100 km à l’ouest de Ouagadougou) que le processus qui a conduit à la démission du Premier ministre malien Cheick Modibo Diarra la veille “n’a pas suivi les règles du droit”.

Réagissant à la démission du Premier ministre malien, Cheik Modibo Diarra, Blaise Compaoré, médiateur de la CEDEAO dans la crise malienne, a déclaré que “le processus qui a conduit à son départ n’a pas respecté les règles du droit”.

“Nous espérons que très bientôt un gouvernement sera mis en place et qu’il va s’atteler avec beaucoup de détermination à assurer un dialogue intérieur beaucoup plus fécond (…) et à se mettre à notre disposition dans le processus de paix engagé avec la communauté internationale”, a souligné le chef de l’Etat burkinabé.

Sur la prise d’une résolution au niveau des Nations Unies rejetant aux calendes grecques l’option militaire, Blaise Compaoré a dit attendre de la communauté internationale “une position claire” afin d’aider le Mali à recouvrir son intégrité territoriale.

“Que la communauté internationale avec les Africains puissent s’assumer afin que le Mali recouvre son intégrité territoriale”, a-t-il souhaité, déplorant par ailleurs le manque de cohérence et de visibilité dans les choix politiques de l’Etat malien de l’état de la transition.

Selon Blaise Compaoré, ce qui a manqué au Mali, c’est que très tôt, il fallait que le président Dioncounda Traoré prenne la gestion des affaires de l’Etat conformément à la Constitution.

“A partir du moment où nous n’avons pas senti à l’époque que cette détermination était réelle, il était certain que cela ouvrait la voie à des débordements tels que ces militaires qui sont allés arrêter le Premier ministre”, a-t-il dit.

Le Premier ministre malien a démissionné dans la nuit de lundi à mardi dernier, avec son équipe, après avoir été arrêté par des éléments armés attribués au capitaine Sanogo, ex-chef de la junte qui a renversé le président Amadou Toumani Touré.

Publié le 2012-12-13 09:28:59 | French. News. Cn

Commentaires via Facebook :

24 COMMENTAIRES

  1. Nous aussi nous pouvons dire ceci : “La prise de pouvoir du président burkinabè n’a pas suivi les règle de droit”……..bien que je sois d’accord avec sa médiation, le temps que le Mali puisse mettre quelque chose de concret en place…….

  2. La démission de CMD nous conduit encore à un génocide politique au mali. CMD soutenu par les américains n’a pas dit son dernier mot sauf si sanogo modifie la constitution malienne permettant aux militaires d’accéder au pouvoir. mais ce qui faut retenir cette situation restera un volcan mal éteint au MALI.
    une réelle pensée pour les populations du nord du mali qui vivent dans la crainte.

  3. Ce sont eux, de la CEDEAO qui lui ont fait doter de “plein pouvoir”, qui veut dire, selon lui qu’il n’a de compte a rendre ni au peuple ni au president de la republique.

  4. « le processus qui a conduit à son départ n’a pas respecté les règles du droit ». Oui Monsieur le Président; c’est l’assassinat de Thomas Sankara et la prise du pouvoir par le capitaine Blaise Compaoré qui ont respecté les règles de droit?
    Quand on pense à tous ces opposants burkinabés tous froidement assassinés par Blaise, et que ce dernier ose nous donner des leçons, ça énerve!!!
    🙁 🙁 🙁 🙁

  5. Quand bien même nous ne sommes pas en faveur des négotiations telles que initiées, il est indamissible que CMD déclare à la face du monde que son gouvernement n’est pas concerné par le dialogue organisé par le médiateur alors que le ministre des affaires etrangères participait….. et que c’est bamako qui y est…. comme si lui il est au dessus de Bamako; un extra terrestre…..

    Comment peut on faire des sorties rocambolesques et ridicules au moment ou le monde entier nous observe….. extra terrestre…; peut être Mars….ou autre chose…?????

    Comment voulez vous que Dioncounda puisse faire démissionner un PM gonflé, imbu de sa personne qui ne reconnait même pas le pouvoir du Président…. Il aurait tenté, que les forces sauvages du mal auraient bondi encore une fois pour le condamner voire l’agresser une seconde fois….

    Alors la seule solution est de le faire déposer par ceux qui l’ont fait venir et qu’il supportait aveuglément pour son propre agenda de restauration de l’ordre GMT et de confiscation du pouvoir….

    Il n’a eu ce qu’il meritait depuis longtemps…Comment ‘Maudit Bo Diarra’ peut se permettre de vouloir quitter le pays au moment où celui ci s’apprêtait à organiser des concertations nationales pour trouver des issues à la crise sans précedent….. Il n’a vraiment aucun de sens de la responsabilité…. et de la chose nationale….

    Non ….. Pour une fois Sanogo a posé un acte de salubrité publique il faut le reconnaitre…. Même si l’on est contre le lièvre il faut reconnaitre qu’il court vite et bien… dit on…

    Sanogo maintenant debout pour le Nord, les armes sont là…..Tu n’as plus d’excuse à moins que tu dises j’attend celles de CMD… Ton cirque a trop duré….Les populations du Nord et tout la Mali souffre énormément par ta seule bêtise de ce coup d’état stupide….

  6. l’assassina de Sankara a t’il respecté les règles de droit.Garde tes leçons pour toi.

    • Non seulement l’assassinat de Sankara mais aussi la calcination et la disparition de bon nombres de citoyens honnetes dans le pays du Burkina Faso. Blaise ne s’addresse meme pas a son peuple – il les gere sans ouvrir la bouche. meme chose avec le Mali. Ce mediateur ne s’est jamais adresse au peuple malien meme pour dire “aou ni sogoma” – il reste cloitre dans son palais de paradis terrestre ou il ne quittera que sur brancard. Burkinabe, vous allez faire avec blaise jusqu’a sa mort – il ne quittera pas le pouvoir vivant, seulement dans un brancard, car s’il quitte ou il va aller ? rejoindre le MUJAO peut etre – car il est fort dans les espiegleries – le vrai lynx !

  7. CMD était un homme qui aimait le Mali et c’est ce que cachait ses ambitions personnelles pendant et au-delà de la transition. Le seul tord de CMD fut de couper les millions régulièrement versés à quelques kilomètres de Bamako depuis mars 2012. Voici les principales raisons du limogeage de CMD. N’en déplaise à ses détracteurs, CMD reste un technocrate et le seul (débutant) politique qui a réellement aimé et travaillé pour le Mali sans chercher à ménager ses détracteurs ennemis du Mali et de la République. Je parle ici de la mafia qui mis le Mali à genou y compris bon nombre d’acteurs actuels dont l’un (coq) est une façade à la tête d’un poulailler dont le maître réel demeure et reste le propriétaire du poulailler (ayant débarquer le rival de notre Monsieur), et les opportunistes/profiteurs paresseux de quelques kilomètres de la capitale, auxquels CMD avait couper les vivres pour mettre fin au fléau dévastateur de la république. Ces opportunistes ont pour slogan “l’opportunisme ou la mort nous vaincrons à quelques kilomètres de Bamako” mais “le patriotisme pour le Mali et la mort à plus tard car nous ne sacrifierons jamais une seule vie de nos soldats dans un pays où si tu meurs, tu meurs cadeau parce que chacun cherche sa poche”. Alors, Bye Bye ainsi “Opération MALIBA”. Que Dieu Tout-Puissant bénisse le Mali! Aux questions posées sur le nord, le propriétaire de notre poulailler s’en est plutôt pris à la population qui doit plutôt aider en donnant les renseignements, qui doit soutenir l’armée, et l’histoire nous le dira, qui doit aller libérer le nord (sous-entendu à la lumière des réponses). Aucune information concrète n’a été donnée sur les dispositions prises par l’armée! Wait and see!

  8. Comment voulez vous faire dégager quelqu’un qui a dit publiquement qu’il ne peut démissionner, même s’il le voulait, ne sachant à qui remettre sa lettre de démission. Sanogo a donné CMD la réponse à ses propos pleins d’orgueil et de mépris pour le peuple malien. Je demande à MALIWEB de demander leur avis aux maliens, sur les méthodes éventuelles pour faire partir un tel PM et, on verra qu’il n’y aura pas mille façons pour ce faire: AVIS AUX UTILISATEURS DE MALIWEB: PROPOSEZ UNE FACON AUTRE QUE CELLE DE SANOGO POU FAIRE DEMISSIONNER CMD.
    MOI JE PROPOSE: LE SUPPLIER EN CHANTANT SES LOUANGES

  9. Regle de droit dans un pays qui ne sait pas si les autorites sont en transition ou en interim,pays gerer par un accord-cadre,pays ou le PM pensent qu’il est superieur au PRESIDENT!!!.
    puisqu’il ne pouvait pas remettre sa demission au President qui n’osait pas non plus la lui demander Alors il ne restait plus que la Junte et l’accord-cadre pour le contraindre! CEST AUSSI SIMPLE! si le droit s’envole, il reste quand la morale et le bon sens!

  10. 👿 👿 👿 Maintenant, on parle de Suivi des règles du Droit ❗ ❗ ❗ C’est pas avec vous que notre constitution a été remplacé par un bout de papier dit Accord cadre 😯 😯 😯 Nous sommes ici dans une vraie merde Ok mais on peut encore s’en sortir si tt le monde s’y met.

  11. l’homme pour qui la prise de parole est la denrée rare, le président blaise compaoré du burfina faso, a parlé et a vidé son sac sur l’irresponsabilité du président dioncounda, qui, pour lui n’a pas assumé ses responsabilités depuis l’entame de sa désignation par la cedeao.
    les maliens ont la mémoire courte, django a été pour le mali ce qui a été pour sarko celui qui a écrit son discours de dakar.
    comment avoir vécu ses 40 derniers ans au mali et se réjouir de la nomination de ce monstre de la république.
    je m’attends au pur au mali, avec ce mr là, le mali ne va pas avancer, j’en suis sûr. il est l’incarnation même du mal malien de 40 ans (moussa traoré, alpha et att, avec une excuse pour alpha. lequel a refusé de lui confier des responsabilités).
    mes posts sur sanogo et diarra sont sur les sites du monde entier, toujours contre eux, mais, pour cette fois, le geste de sanogo est plus que salutaire; ne demander surtout pas à dioncounda d’assumer un tel acte, il n’a pas le courage. dommage qu’il ait accepté cette charge sans en assumer les conséquences, devoirs, droits, qui vont avec.
    la chance dont dioncounda est credité peut l’amener droit au mur, il ne sait pas s’en servir.
    quel malheur pour ce pays qui vit dans le mythe de ses ancêtres.
    l’histoire appartient à chaque génération; celle inscrite par nos ancêtres appartient à eux. la nôtre n’est pas glorieuse, nos ancêtres ont la chance, leur histoire est racontée par des fables de griots, nous, la notre est écrite, aucune possibilité de la déformer.

  12. Blaise a t-il suivit les regles en assassinant froidement son frere SAnkara? a qui dans cet monde Blaise peut donner une leçon de bonne conduite.Le plus grand traite de l’Afrique si non du monde aujourdhui c’est lui.Depuis le Liberia en passant par serra leone,Togo Cote d’ivoire et aujourd’hui c’est le mali ou il s’arretera a cout sur.Maudit et traite Blaise le mali n’est pays d’aujourd’hui.Le Mali est beni et Dieu est avec cet pays.
    🙄

  13. comme au Mali le droit n’existe pas ,le commentaire de Blaise est inutile 🙄 ……………………..le droit n’existe pas au Mali ,la preuve ,aprés un simulacre de procès du ministre de la justice pour le fric du FMI disparu ,il a été acquitté !!! 👿

    • Bien que mort, Thomas Sankara repondra toujours à Blaise ,lui enlevant toute credibilité.Mr Compaore aurait toutes les raisons du monde en ayant à son coté Sankara! cela etant impossible il n’aura plus la raison ou la liberté de parole.

  14. l’homme pour qui la prise de parole est la denrée rare a parlé et a vidé son sac sur l’irresponsabilité du président dioncounda, qui, pour lui n’a pas assumé ses responsabilités depuis l’entame de sa désignation par la cedeao.
    les maliens ont la mémoire courte, django a été pour le mali ce qui a été pour sarko celui qui a écrit son discours de dakar.
    comment avoir vécu ses 40 derniers ans au mali et se réjouir de la nomination de ce monstre de la république.
    je m’attends au pûr au mali, avec ce mr là, le mali ne va pas avancer, j’en suis sûr. il est l’incarnation même du mal malien de 40 ans (moussa traoré, alpha et att, avec une excuse pour alpha.)

    • j’approuve tes commentaires. diango ne pourra rien. s’il avait même un minimum de personalité et de dignité est ce qu’il devait accepter ce poste. mais comme cela a toujours été son rêve de la vie. rien ne m’étonne de lui. Il ne sera qu’une marionnette et sortira également par la fenêtre. l’homme de tous les régimes. pour moi Diango est l’axe du mal.

  15. UN MAL NÉCESSAIRE POUR SORTIR LE MALI LA CEDEAO ET LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE DE DU BLOCAGE.

  16. Fuck you blaise , a la disposition de qui ? savez-vous que vous n’avez pas la meme direction que la communaute internationale ?

Comments are closed.