Le candidat du MPR Choguel Kokalla Maïga lance sa campagne à Dioila : “Si je suis élu président de la République, les 80 à 90% de mon énergie … seront consacrés au rétablissement de la sécurité”

0
Dr Choguel Kokala Maïga, président du Mouvement patriotique pour le Renouveau (MPR)
Dr Choguel Kokala Maïga, président du Mouvement patriotique pour le Renouveau (MPR)

Les populations des 23 communes du cercle de Dioïla se sont massivement mobilisées, le dimanche 8 juillet dernier à la place de de la Tribune, pour le lancement officiel de la campagne du parti du Mouvement patriotique pour le renouveau (Mpr) du candidat Choguel Kokala Maïga à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. Une cérémonie grandiose au cours de laquelle l’ensemble du cercle de Dioïla a affirmé son ferme engagement de contribution à la victoire finale de son candidat à l’issue de la course électorale.

Le week-end dernier a été marqué par l’ouverture officielle de la compagne électorale pour la présidentielle de 2018 sur toute l’étendue du territoire malien. Si certains ont préféré jouer à la guerre de grandes masses dans la capitale, d’autres par contre ont opté d’aller lancer leur campagne à l’intérieure du pays dont Dr Choquel Kokala Maïga, candidat de Mouvement patriotique pour le renouveau (Mpr) qui a jeté son dévolu sur le cercle de Dioïla. Malgré la période hivernale, la population de cette localité a répondu à l’appel, prenant d’assaut la place de la Tribune du chef-lieu de la localité.

Dans son intervention, le porte-étendard du Mpr, le Dr Choguel Kokala Maïga, justifiera le choix de Dioïla pour le lancement de sa campagne.

“Dioïla a été choisi par l’ensemble des structures du parti sur la liste d’une trentaine de sections proposées. Les militants et responsables du Mpr ont estimé que même si Dioïla n’est pas le cercle ou nous avons plus de conseillers, nous avons remarqué un progrès spectaculaire dans ce cercle entre 2000 et 2016. Nous avons multiplié par 3 le nombre de maires et par 5 le nombre de conseillers que nous avons eus dans ce cercle. Nous avons donc estimé qu’il faut rendre aux militants de Dioïla ce qui leur est dû. Dioïla est une ville cotonnière et le coton par excellence est l’une des cultures qui nourrit plus de 3 à 4 millions de Maliens, sans compter l’apport de ce secteur dans l’économie nationale. Nous avons donc décidé de rendre un hommage mérité aux paysans du Mali en venant faire notre lancement à Dioïla qui incarne le monde paysan” a expliqué le Dr Choguel Maïga.

Le maire de la commune rurale de Nagoïla, Drissa Traoré, non moins président de la section locale du Mpr, a salué le choix de Dioïla en promettant au candidat Maïga sa victoire dans le cercle. A l’en croire, la saison hivernale a certes impacté l’effervescence de l’accueil, mais il assure que ce serait une toute autre réalité le jour des élections car les responsables du Parti sont à pied d’œuvre afin que les populations de la localité puissent attribuer leurs voix à Choguel Maïga, le 29 juillet prochain.

Quant au maire de Dioïla, également le secrétaire général du parti du Tigre (Mpr), Yacouba Mariko abondera dans le même sens que son président. “Les militants et sympathisants du Mpr du cercle de Dioïla vous donnent le religieux et ferme engagement que le 29 juillet prochain, le Mpr se fera connaitre, respecter et imposera son veto aux autres forces politiques en se hissant à la place de la première force politique dans le cercle de Dioïla. Il n’y a pas de grands partis politiques, mais des grands hommes et ce sont ces grands hommes qui acceptent de se sacrifier pour le bonheur de leurs populations. Nous, Mpr de Dioïla, nous donnons l’assurance au Dr Maïga qu’il ne regrattera pas son choix de Dioila” a fait savoir M. le Maire.

Interrogé sur ses priorités une fois élu président de la  République du Mali à l’issue du scrutin du 29 juillet prochain, le Dr Choguel Kokala Maïga précisera  que “si je suis élu président de la République, les 80 à 90% de mon énergie, de mon temps et de mon savoir-faire seront consacrés au rétablissement de la sécurité. La restauration et la restitution aux Maliens de leur honneur, leur dignité et leur souveraineté. Une fois que ces grands agrégats seront maitrisés, je me consacrerais au développement économique et social du Mali. Il est vrai que tout ne s’arrêtera pas pour régler ces problèmes, mais j’aurais des priorités très claires. La première sera consacrée au règlement des questions de sécurité et de la défense.”

A noter également que les présidents des jeunes et des femmes du Parti n’ont pas non plus manqué l’occasion de faire part de leur soutien indéfectible au candidat Maïga et ont promis de tout mettre en œuvre afin que le parti du Tigre puisse triompher à Dioïla, le 29 juillet prochain.

Au terme de la rencontre, Choguel Kokala Maïga et sa délégation ont rendu des visites de courtoisie à des notabilités administratives politiques et coutumières de Dioïla qui lui ont fait promesse de le soutenir à travers leurs voix dans les urnes, le 29 juillet prochain.

   Youssouf Koné, envoyé spécial

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here