Le Chef de l’État a présidé le lancement de la remise d’insignes, de certificats et de drapeaux aux chefs de quartier

3

Le lancement de la cérémonie de remise symbolique des insignes et des certificats aux chefs de fraction, de village et de quartier a eu lieu ce lundi 18 juillet 2022, au Centre International de Conférences de Bamako (CICB).

Placée sous la haute Présidence de SE le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’État, cette cérémonie a enregistré la présence du Premier ministre, du Président du Conseil national de Transition, des membres du Gouvernement, des diplomates accrédités auprès de la République du Mali, ainsi que des amis et partenaires du pays.

Au total, le Président GOÏTA a remis des insignes, des certificats ainsi que des drapeaux à 60 chefs de quartiers du district de Bamako, au cours de cette cérémonie de lancement.
Bamoussa TOURÉ, Coordinateur des chefs de quartier du district, a saisi l’occasion, au nom de l’ensemble des chefs de fraction, de village et de quartier, pour remercier le Chef de l’État pour cette considération à leur égard. Il estime que le 11 novembre 2021 et le 18 juillet 2022 sont des dates qui traduisent désormais « la renaissance des autorités et légitimités traditionnelles du Mali ». Des dates à inscrire dans les annales de l’histoire de notre pays, a-t-il indiqué.

Pour sa part, Abdoulaye MAÏGA, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, a rappelé que « Les symboles tendant à valoriser les Chefs de village, de fraction et de quartier dans l’exercice de leur fonction sont conformes aux dispositions statutaires applicables à ces autorités locales. »

Le Président de la Transition a expliqué que cette cérémonie, dont l’un des objectifs est la valorisation de nos légitimités traditionnelles et culturelles, entre dans le cadre de la refondation de notre État. Selon ses précisions, cette valorisation a commencé par la consécration du 11 novembre, comme Journée nationale dédiée à nos légitimités traditionnelles et culturelles.

« La remise symbolique des insignes, drapeaux et certificats témoigne à suffisance le début de la valorisation de ces autorités ». Le Chef de l’État rassure que ces activités, dont le lancement vient de se faire à Bamako, vont se poursuivre dans toutes les régions sous la houlette des Gouverneurs, des Préfets et des Sous-Préfets.

Le Président GOÏTA a exhorté les Chefs de quartier, de village et de fraction à plus d’engagements. Il les invite également non seulement à soutenir les efforts du Gouvernement dans le cadre de la refondation de l’État, mais aussi et surtout au retour de l’État dans les différentes localités.
Il a souligné que ces hommes sont les garants de la cohésion sociale, de la stabilité, du vivre ensemble, mais aussi de la prévention et de la gestion des conflits dans les différentes localités.
Pour finir, le Chef de l’État a remercié l’ensemble de ces légitimités.

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Indy, je pense qu’ali parle des militaires Ivoiriens pour balayer Allassane Ouattara avec son 3eme mandat anti-constitutionnel comme les militaires Guinéens ont fait en Guinee contre l’autre apatride Alpha Conde!

  2. Aya sanogo a fait son coup d’etat contre un general avec seulement dix bidasses et cinq dozos.
    Qu’est ce que certains militaires attendent pour balayer ce vaurien.

    • Il faut dire “amen” seulement

      Que DIEU maudit toute personne qui veut ou souhaite le mal pour le Mali ainsi que toute sa descendance

      Que DIEU bénit et aide toute personne qui veut ou souhaite le bien pour le Mali ainsi que toute sa descendance

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here