Le ministre malien des Affaires étrangères n’a pas rencontré les représentants d’Ançar Dine à Ouagadougou

2
Le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Coulibaly, le 17 septembre 2012 à Abidjan
© AFP

Le ministre malien des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Tiéman Coulibaly, n’ a pas rencontré les représentants d’Ançar Dine à Ouagadougou, a-t-on appris dimanche soir.

Dans le cadre de la poursuite des actions de la médiation burkinabè dans la crise malienne, le chef de la diplomatie malienne, qui a regagné son pays dimanche en début de soirée, “n’a rencontré aucun responsable d’Ançar Dine à Ouagadougou”, a confié à Xinhua une source proche du ministre malien.

En se contentant de cette déclaration, la même source n’ a pas souhaité entrer dans les détails de cette visite de son patron dans la capitale burkinabè.

L’Ançar Dine est le mouvement composé de Touaregs maliens dirigé par Iyad ag Ghaly.

Pour l’instant, même s’il n’a pas été question de contact direct à Ouagadougou entre le chef de la diplomatie malienne et les représentants d’Ançar Dine, il faut tout de même reconnaitre que “le dialogue est possible avec les éléments du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et les éléments Maliens d’Ançar Dine dirigé par Iyad Ag Ghali”.

En effet, selon le représentant spécial de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO), Cheaka Aboudou Touré, “le dialogue est possible avec les éléments du MNLA et Ançar Dine, qui sont des Maliens. Mais à condition qu’ils reconnaissent le caractère indivisible et laïc de la république du Mali et qu’ils renoncent à la violence (…)”.

M. Touré a fait cette remarque à Xinhua peu de temps après l’ouverture de la réunion des hauts représentants des pays et organisations partenaires du Mali, des généraux, officiers supérieurs et officiers, pour l’harmonisation du concept d’opération de la force internationale pour le Mali, en vue d’élargir et de renforcer le consensus autour de ce concept, qui a démarré mardi dernier à Bamako.

Publié le 2012-11-05 09:31:40 | French. News. Cn

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. BONJOUR TOUT LE MONDE
    LE LT COLONEL DIALLO A PARLE ET TOUT LE MONDE CONTINUE DE PARLER.
    LE MALIEN DOIT ENFIN BOUGER, SI CERTAINS SOLDATS PENSENT COMME LE LT COLONEL DIALLO,
    VA FALLOIR QU’ILS SE RETROUVENT ENFIN.MÊME SI SANOGO VEUT AUSSI SAUVER LE MALI, IL SERA LE BIENVENU.
    SUR MALIWEB ON S’EST ASSEZ INSULTE ET ASSEZ PARLE.MAINTENANT AUX ACTES.
    1-RETROUVONS-NOUS SUR UNE PLATE FORME, PAR EXEMPLE SUR [email protected].
    2-DEVENONS LES CATALISEURS QUI VONT FAIRE QUE NOS MILITAIRES SE RETROUVENT.
    3-PERMETTONS QUE NOS MILITAIRES SAUVENT LEUR HONNEUR EN RALLIANT MOPTI, REGROUPES TEL UN SEUL HOMME, POUR AU MOINS LIBERER DOUENTZA.
    LE RESTE NOUS ALLONS LE FAIRE AVEC LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE.
    LE MALIEN EST FIERTE ET JE PENSE BON SENS, ALORS CESSONS ENFIN DE PARLER ET AGISSONS.
    LA DIASPORA PEUT AIDER MATERIELLEMENT, J’OSE PENSER QUE LE LT COLONEL DIALLO N’A PAS RISQUE POUR RIEN.
    JE VOUS ATTENDS A L’ADRESSE CI-DESSUS INDIQUEE POUR QUE NOUS PUISSIONS ORGANISER TOUT CELA.
    L’APPEL EST LANCE A TOUT MALIEN, MILITAIRE ET CIVIL ,DE L’INTERIEUR COMME DE L’EXTERIEUR ;SOYONS UNIS ENFIN POUR LAVER L’AFFRONT. ON A ETE ASSEZ DIVISE.
    JE VOUS ATTENDS….

  2. Tant mieux s’il n’a pas serré les mains des violeurs. Parcque lui mêùe est bien éducqué et issu d’une très bonne famille.

Comments are closed.