L’honorable Soumaila Cisse aux électeurs : «Le temps du changement est revenu, ne vous trompez plus…Ensembles faisons le choix de l’avenir»

6

C’est, en  substance, le message que l’honorable Soumaila Cissé a adressé aux militants et candidats  de l’URD mais aussi et surtout  aux électeurs à l’ouverture des campagnes des élections législatives du 29 mars prochains.

Les campagnes des législatives prévues le 29 mars prochains ont été  officiellement ouvertes le dimanche 8 mars dernier sur toute l’étendue du territoire national. Le président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), l’honorable Soumaila Cissé a profité de cette occasion qui a coïncidé avec le 8 mars, journée internationale dédiée à la femme, pour souhaiter bonne fête à toutes femmes du Mali et d’ailleurs. Aussi, sans considération politique, il a souhaité bonne chance, à toutes les candidates aux législatives.

Comme il fallait s’y attendre, le chef de file de l’opposition a sommairement décrit le contexte difficile dans lequel  sont organisées ces législatives. Selon lui, le Mali est confronté, depuis 2012, à une crise politico-sécuritaire profonde. Les attaques terroristes et djihadistes, dit-il, touchent, en plus du nord, le centre et le sud du pays plongeant du coup, les populations dans une situation de panique et de désespoir. Toute chose qui lui faire dire que l’insécurité menace la paix et  la quiétude sociale.  Soumaila cissé déplore le fait  que des centaines de déplacés n’auront pas la chance de participer à ce processus électoral à cause de l’insécurité qui touche tout le pays.

Rappelons que la guerre au centre a déjà fait plus des centaines de morts et occasionné la fermeture des écoles. C’est dans ces conditions que le gouvernement a décidé d’organiser des législatives.

«Mes chers camarades, C’est dans ces conditions pénibles que vous êtes appelés  à battre campagne. Démontrez aux  populations meurtries que vous êtes l’alternative.  Je vous invite à mener une campagne civilisée, sans heurt, sans injures, sans heurts, sans violence dans le respect de l’autre», s’est adressé l’honorable Soumaila aux candidats et aux militants de son parti.

Il invite les électeurs à ne pas commettre des erreurs dans le choix de ceux qui vont les représenter à l’hémicycle. Ces élections, a-t-il souligné, est une occasion  en or,  pour les Maliens de choisir les hommes et les femmes qui seront engagés à défendre toutes leurs préoccupations. «C’est pourquoi, l’URD a choisi des candidats de grande expérience et de probité morale irréprochable, issus de toutes les obédiences professionnelles, prêts au sacrifice pour vous  servir et vous représenter dignement», a affirmé le président de l’URD, chef de file de l’opposition.

Pour lui, les candidats de l’URD sont prêts à adopter des lois pour plus de représentations des jeunes et des femmes à l’hémicycle. Aussi, ils contribueront à assainir le contrôle gouvernemental.

«Mes chers compatriotes, le temps du changement est revenu, ne vous trompez plus.  Notre priorité c’est vous et surtout, notre très grande priorité c’est le Mali. Ensembles faisons le choix de l’avenir», a conclu le président de l’URD.

Rappelons qu’à l’issue des législatives de 2013, l’URD a obtenu 17 députés. Ce qui fait de ce parti, la deuxième force politique à l’Assemblée nationale, après le RPM qui a obtenu 66 députés. Cette année, l’URD compte aller au-delà pour inverser la tendance.  C’est pourquoi, il a mis les  gros moyens en formant des listes propres mais aussi en faisant des alliances avec d’autres formations politiques, y compris le RPM, parti au pouvoir. A noter que l’URD est en compétition dans 52 circonscriptions sur 55 au total.  Cela est un exploit, indique Soumi, quand on sait les difficultés dans lesquelles évoluent les militants et sympathisants de ce parti de l’opposition, surtout dans un contexte sécuritaire difficile. Il appelle les militants et sympathisants de l’URD  à tenir face aux brimades et autres injustices dont ils font l’objet  à cause de leur conviction.

L’honorable Soumaila Cissé qui est candidat à sa réélection sur une liste propre de son parti (URD), est considéré comme imbattable dans son Nafunké Natal. En tout cas, les populations de sa ville qui ont sollicité sa candidature, ont promis de lui réélire. Dès le premier tour.

Aboubacar Berthé

Source : Le Serment du Mali

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Le gouvernement est en train de faire des grandes choses pour notre pays , ne voter pas pour l’opposition qui risque de bloquer toutes ces avancées
    RPM SOLUTION POUR LES LEGISLATIVES

  2. Soumi sera pire que ibkalamité s’il accède au pouvoir. L’avez vous déjà entendu critiquer les rapports du Mali avec la france? Alors il fera leur jeu et nous nous retrouverons dans le même pétrin.
    Le bon choix est ailleurs à mon avis, surtout pas tous ces politiciens véreux qui ne regardent que leurs propre intérêts.
    Votez utiles, votez Soumana Sako et des députés patriotes pas compromis avec le pouvoir actuel!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here