Lutte contre la corruption : L’amer constat du Premier ministre Kéïta

12

Si le thème de la semaine de la lutte contre la corruption est «la corruption, un frein au développement», le Premier ministre, Modibo Kéïta, exprime sa peine et sa gêne d’avoir formulé en 2008 plus de 80 recommandations dont la mise en œuvre fait aujourd’hui défaut.

Invité à prononcer le discours d’ouverture de la semaine nationale de lutte contre la corruption, le Premier ministre Modibo Keïta a fait un plaidoyer accablant et sans complexe sur la question de la corruption en mettant en exergue les maux qui caractérisent ce fléau au Mali. Soulignant un certain laxisme au niveau de toutes les couches de la société,  le chef du gouvernement tire la sonnette d’alarme et pense qu’il est temps que la parole soit suivie d’effets.

Du 9 au 14 décembre 2015, les acteurs de la justice malienne tiennent, au Cicb, les travaux de la semaine consacrée à la lutte contre la corruption autour du thème : «La corruption, un frein au développement». Lors de la cérémonie de lancement, le premier constat du chef du gouvernement était la désaffection de la salle de 1000 places du Cicb.

En effet, sur près de 500 participants attendus pour ce grand rendez-vous, il n’y avait qu’une cinquantaine de personnes. Ce triste constat, selon le Premier ministre, s’explique tout simplement par le fait que des actions concrètes tardent à se manifester. «Pourquoi se réunir chaque année pour parler de la lutte contre la corruption et la délinquance financière si les paroles ne sont pas suivies d’effets ? C’est décrédibiliser notre démarche. Le jour où on aura des exemples de ce genre, la salle sera remplie», rassure le PM.

Mais qu’à cela ne tienne, Modibo Keïta invite tous les acteurs à lever le tabou et à poser le vrai diagnostic afin que les causes réelles soient identifiées et que les solutions soient appliquées. Selon lui, quand on mesure l’importance du phénomène et la réalité qui est dominée par des pratiques qui se transmettent de façon formelle et informelle qui ont tendance à devenir comme un critère de réussite sociale, nous devons nous convaincre qu’il faut aller toujours de l’avant.

Modibo Keïta est toutefois convaincu que la lutte contre la corruption et la délinquance financière est complexe. A cet effet, il propose de mettre l’accent sur deux démarches. La démarche de la répression et celle de la prévention en provoquant un effet de dissuasion. Autrement dit, il ne faut pas que l’une des démarches exclut l’autre. «Il faut que s’éloigne de nous l’impunité. Mais il faut surtout que nous ayons les voies et moyens de prévenir. Autrement dit, boucher le trou par lequel le phénomène passe», a souligné Modibo Keïta.

Le PM met en exergue les propos du chef de l’Etat

Pour le chef du gouvernement, nous vivons dans une situation où la considération est mesurée à l’ampleur de la puissance matérielle et monétaire et même au sein de nos familles. Mieux, il dira qu’au Mali les hommes ou les femmes les plus intègres sont considérés comme des personnes qui perdent leur temps. Une pratique que, dit-il, nous avons même encouragée. «Qui n’a pas vu ici des billets de banque qu’on jette sur la tribune ?

Aujourd’hui, dans les administrations, il y a trop d’intermédiaires, trop de courtiers et trop de ‘’coxers’’. Dans notre administration, nous avons des fonctionnaires humanistes extrêmement muets sur leurs droits mais extrêmement bavards et pointilleux sur leurs devoirs. Ceux-ci sont considérés comme des fous qui perdent leur temps, et à côté on joue à autre chose», regrette le Premier ministre.

S’adressant au ministre en charge de la Justice, il dira que pour espérer poser les bases d’une lutte convenable, il faut que la parole soit suivie des effets. Le triste constat, selon lui, se résume aussi en la non-application des recommandations issues des assises ou autres travaux relatifs à la lutte contre la corruption et la délinquance financière. Le justificatif pour le Premier ministre est  d’avoir été en 2008 le président du Comité préparatoire des états généraux sur la corruption et la délinquance financière, pour avoir édicté plus de 80 recommandations. Il se pose la question de savoir si réellement ces recommandations ont été appliquées.

«Mais qu’est-ce que je peux dire si ce n’est recommander qu’on intensifie la lutte contre la corruption. Mais cela a des limites», déplore t-il. En outre, il met en exergue les propos du Président de la République, IBK qui, selon lui, a rappelé, il y a quelques jours, qu’il avait personnellement transmis plus de 200 dossiers à la justice et qu’il attendait que l’on puisse se manifester. Pour terminer, le chef du gouvernement rappelle que certes nous sommes dans une société où les relations sont nombreuses, subjectives qui prennent le pas sur l’objectivité. Mais il faut, dit-il, que nous ayons conscience que si on ne fait pas attention, nous allons compromettre l’avenir des jeunes générations.

Ibrahim M. GUEYE

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. “…A cet effet, il propose de mettre l’accent sur deux démarches. La démarche de la répression et celle de la prévention en provoquant un effet de dissuasion…”Ok Mr le Premier Ministre, il faut demander au President de publier la lsite de ses biens datant de 2013. Ensuite, que le dossier des malversations sur AIr IBk ainsi que les materiels militaires soit traite de facon dilligente. Si les biens de IBK sont propres,et si le jugement fratte les responsables des sufacturations , ce la servira d’exemple. Ensuite il faudrait faire l’Etat des fonctionaires et voir toux ceux qui ont construit des villas etant fonctionaire de justifier l’origine des frais de construction. Ceux sont la des premiers pas qui convaincront les Maliens.
    Mais je doute que cela puisse se faire sous IBK. N’est ce pas sous lui a partir de 1994 que sont apparus les 1ers milliardairs “de la Democratie”?
    La solution? Une Revolution…

  2. En tout cas moi je ne comprends pas pourquoi ce monsieur parle de lutte contre la corruption et de la délinquance financière et au même moment sous ses yeux et a la tète du gouvernement on nomme un malfrat comme Zoumana Mory a la tète de l’office national des produits pétroliers du Mal le douanier qui a manger l’argent du Mali avec ses deux mains sans même s’en cacher un peu et pire il est épingler par le verificateur général de la république pour le détournement de plus de 7 Milliards, le pouvoir IBK fait tout le contraire de ce qu’il dit.

  3. En d’autre temps, soit vous fuyez le pays soit vous êtes vous êtes en prison, le Premier est de ce temps. Tout le monde a vu le changement de poste de Tiénan à deux mois de la fin de la transition, sans qu’on s’en émeuve.
    Les gens jettent de l’argent à tribune, c’est vrai, mais qui n’a pas vu nos présidents faire autant avec l’argent public en faveur des sportifs et autres, chose que Hollande et Obama sont incapables de faire. La recommence de l’Etat c’est les médailles, les autres, c’est normal, doivent provenir des sponsors.

  4. Une seule solution au poblème, une seule : traquer et punir les auteurs de corruption……….. Tous les autres discours ne servent à rien et ca, tout le monde le sait!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  5. Nous vous félicitons M le premier ministre, on voit que vous (le gouvernement) travaillez et que votre objectif est de mettre notre pays ( le Grand Mali) sur ses pieds.

    La corruption est l’un de plus gros problème de notre pays, et pas seulement que le Mali hein c est un peu pas tous en Afrique, mais chacun s’occupe ses affaires (parlons de notre pays)

    M le premier ministre, est ce quelqu’un est au dessus de la loi ?
    Pourquoi la justice ne fait-elle pas son travail ?

    Pensez vous (Chef du gouvernement) que si vous n’appliquez pas ce que vous venez de dire que le problème (la corruption) sera résolu ?

    On (le malien) croyait tellement en vous (IBK et son gouvernement) que vous alliez trouvé une solution à cet phénomène (la corruption….) mais….

    La corruption est l’un de moteur le plus pissant dans notre continent (Afrique) et jusqu’ici aucun chef d’États Africains n’est capable d’aborder le sujet ni trouver une solution, comment voulez vous que l’Afrique s’en sorte (développe) ?

    IL EST GRAND TEMPS QUE L’AFRQUE SE RÉVEILLE.

    Bonne compréhension à toutes et tous….

  6. Monsieur le premier ministre agissez ou partez!Nous sommes habitués aux discours plaignant sur la corruption.
    Que des actes nous voulons.
    L’homme que vous servez aujourd’hui est la clé de voûte de cette lutte.
    IBK a,pendant qu’il était président du parti au pouvoir et premier ministre,instauré à la tête de l’ÉTAT ce système par lequel nul ne peut accéder au marché de l’ÉTAT que quand tu contribues à l’enrichissement des cadres du parti au pouvoir.D’où des fonctionnaires milliardaires.
    ATT avec son consensus autour des hommes des grands partis a enfoncé le clou.
    L’homme par lequel tout est parti est aujourd’hui président de la république.Ou va ce pays?
    Nous le savons tous sans vouloir l’admettre vers la désintégration.
    Une nation se construit sur les valeurs morales imparables.Sinon elle disparaît car chaque composant trouvant ressources à résister dans sa communauté.
    QU’ALLAH SAUVE LE MALI!

  7. Le Poisson pourrit par la tête. Vous les premiers responsables, donnez d’abord le bon exemple. Le gouvernement est composé majoritairement des ministres malhonnêtes nommés par Karim et à la solde de Karim. Le Premier Ministre n’a en réalité aucune emprise sur ces ministres qui ne répondent qu’à Karim. Pire, Certains de ces ministres prédateurs et criminels avec la bénédiction de Karim et d’une certaine presse alimentaire cherchent à le déposer aujourd’hui pour pouvoir voler d’avantage nos maigres ressources. Tous les jours presque ce sont des valises remplies d’espèces trébuchantes et alléchantes qui atterrissent chez Karim en contrepartie de ces nominations de crapules sinon tu es viré. Aujourd’hui ce sont des délinquants sans moralité rejetés par la population qui sont nommés par Karim et qui sont présentés comme compétents et sérieux. Karim est derrière aujourd’hui tous les marchés surfacturés de gré à gré sans incidences pour le développement du pays si ce n’est que les rétro commissions qu’ils perçoivent. L’objectif de ces vols est d’assurer la relève d’Ibk par Karim tout comme Wade l’a prévu avec Karim Wade. L’homme propose, Dieu dispose. On verra bien.
    Quand les Premiers responsables deviennent des voleurs patentés, tout le monde le devient aussi. Pire, quand ces responsables voleurs sont à la tête d’un peuple analphabète et passif, c’est en ait alors fini du pays. La corruption a tout détruit dans ce pays: l’armée, l’école, la santé, l’économie, les finances, l’agriculture. Rien ne marche, tout est mensonge et tricherie.
    C’est dommage que le sort de Karim Wade ne sert pas de leçon à Karim Keïta.
    Que Dueu sauve notre pays de ces crapules criminels qui ne voient que leurs intérêts personnels.
    Répondre

  8. Je félicites le premier Ministre Mr keita pour au moins avoir avouer haut et fort ce fléau : la CORRUPTION à ciel ouvert et dans TOUTE sa TRANSPARENCE au Mali . Pensez vous que ce phénomène est un soucis pour le Président ? Depuis quand a t il mis en execution un plan de lutte contre la corruption ? Et pourtant le Vérificateur Général lui a transmis un document donnant au moins une idée de l’ampleur de ce fléau dans notre finance publique . Depuis SILENCE RADIO . Dans une de mes remarques sur le net , j’ai dit que le Mali n’est pas un pays d’assistanat juste lutter contre la corruption et la machine de notre developpement se met en route . On n’a pas besoin de faire du folkrore de tout genre auprès de la communauté internationale pour avoir leur aide . Il est grand que l’on apprenne à voler de nos propres ailes . CREDIT, AIDE quand est ce que ce cycle infernale va s’arreter . On est en train de se vendre sans meme connaitre ce qu’on vaut . Merci Mr le Premier Ministre de votre honneteté .

  9. Me revoies la encore et touours,
    humm, les vieux crocos, requins, loups, anacondas et vampires du Maliba :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: ,
    Bon je critique sans pour autant nier que vous faites de quoi a pas de cameleons et de koalas. Une goutte d’eau dans l’ocean que vous avez cree vous memes la vous auriez du boulot a remettre des millairdas de pions a leurs places et a faire le grand menage, votre grand menage de salete depuis des decennies et des decennies :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😆 😉 .
    Votre bosss Nous dit:
    e quote de ladji zonbrin : IBK : «Nul ne s’enrichira plus illégalement et impunément sous notre mandat, Inch’Allah», Journée Internationale de lutte contre la corruption.
    En plus: IBK à Niono : « Quand on est au pouvoir, on se prive de ne pas tout révéler… sinon le pays se détruit ».
    Dites moi, combien de fois j’ai di et mentionne sur ce forum: QU’IL Y A UN DANGER ET UN MEME UN GRAND DANGER QUI PLANNE SUR LE MALIBA A NOUS TOUTES ET TOUTES 🙄 ❓ .
    CES PROPOS NE VIENNENT PAS DE MOI MAIS DU PRESIDENT LUI MEME :mrgreen: . BON MENSONGE OU REALITE, ON VERRA BIEN.
    UN PAYS DIRIGE PAR DES CLANS DEPUIS DES DECENNIES ET CONTINUENT A NOUS LARGUER, A NOUS BAISER, A SE FOUTRE DE NOUS, LE PEUPLE. J’EN REVIENS PAS SIMPLEMENT.
    UN PRESIDENT QUI A QUE DES INCHALLAH COMME SI C’EST AVEC DES INCHALLAH QU’ON CONSTRUIT UN PAYS FORT, UNE NATION FORTE, SECURITAIRE, LIBRE, EMERGENTE ETC…. 👿 👿 👿 .
    SOMMES NOUS UN PEUPLE FIER COMME CEUX DE NOS ANCETRES, SI BIENSUR NOUS AVONS DES REFERENCES? ALLONS NOUS CONTINUER A ETRE DES KOALAS-OPPOSUMS BRIDES ET QUE TOUTES LES MERDES SE PASSENT DEVANT NOS YEUX ET QU’ON DIT: AN GNA TO ALLAH MAA 👿 . BRAVO, CONTINUONS SUR CE CHEMIN ET DIEU FIXERA TOUT ET TOUT POUR NOUS, LE MALIBA. 👿 .
    Mais j’ai confiance et j’essaye de faire confiance aux gens qui se reveillent, qui ont la confiance de ce danger sur Nous, des gens qui se battent pour le Mali au lieu de le mettre a genous depuis plus de 25ans de AOK, a IBK aujourdhui sans oublier ATT. VOILA, MA VISION ET IL FAUT CA CHANGE. QUE TOUT CHANGE. 👿 👿 👿 .
    Dites tous et toutes, depuis combien de temps que Nous avons tous et toutes entendus ce merde du president qui Nous disait depuis sa foutute campagne electorale . Depuis son couronnement combien de nos milliards de fcfa et de nos partenaires qui veulent Nous aider ont ete detournes, voles a ciel ouvert par des mascarades de surfacturarions, etc… .
    Pourquoi ce le President pend Son Propre Peuple sans des actions concretes en commencant par lui meme et sa racaille de proteges etc,… .
    Je suis desole Mr. le president mais vos beaux et paroles ont trop et trop biaises le Maliba, manipiles, corrompus d’avantages le Peuple. Je dis tout le temps et je cesserais de le dire : le Maliba a commence son declin sous VOUS (AOK,ATT au perchoir et maintenant vous meme qui avez dans toutes ces sauces tout en sucer le Mali et Son Peuple ). Vous avez mis le Mali a plat, envoye le Mali dans les tenebres. Tout est parti de AOK avec une merde de democratie de facades et la gestation des fonctionnaires voleurs de millionnaires, presque milliardaire, sous ATT ils sont devenus milliardaires sous les dos du peuple t de nos aidants, VOUS Y FESIEZ PARTIS PRENDANT TOUS CES TEMPS LA, et maintenant vous meme ou les milliardaires flweurissent comme des petits pains chauds sortant de vos boulangeries .
    Si vous voules caresser les fesses de nos bailleurs de fonds, de nos partenaires et du peuple Malien tout en lechant Nos bottes pour un semblant de sauver vos tetes et de vous donnez un semblant de credibles alors FAITES PLUS DE CA, ASSEZ VOS PAROLES DE MERDES, ATTENTIONS ET RESULTATS. vOILA CE QUE MOI EN MON NOM PERSONNEL ATTEND . jE NE DIS PAS NON PLUS QUE VOUS AVEZ PAS FAITES DE PETITS DE PAS, MAIS ILS SONT JUSTE DES TRACES DE PIDES DANS LE SAHARA .
    De grace presisdent Nous voulons plus de paroles sinon gardez les pour vous meme et vos semblables .

    VIVE LE MALIBA UN ET INVISIBLE AVEC DE MEILLEURES CONDITIONS, EGALITE, JUSTICE ET EMERGENT .

  10. En tout cas, tout ce qu’il a dit n’est que répétition. Les nouveaux riches du pays peuvent avoir des conseils utiles s’ils ont pitié de leurs pays. Ils savent qu’ils ont suffisamment profiter des faiblesses de nos textes et de leurs applications pour s’enrichir. Ils n’ont qu’à faire des propositions pour boucher les tuyaux dont ils ont bénéficier pour se faire beaucoup d’argent de façon frauduleuse. Si non Bè be a don ko a kèra ta gnini yé jamana nin konon. Minisiri bè a ta gnini, Député bè a ta gnini, gigi bè a ta gnini, alimami bè a ta gnini, dugutigi bè a ta gnini, mèri bè a ta gnini, …, môgô tè se ka sotarama bolila ni a ka paranti kè bali ka u fènè ta gnini. A bè be tagninibugu. N’ga ko dô tuma sera : il est temps d’arrêter! Allah Ka An dèmè.

  11. En tout cas, tout ce qu’il a dit n’est que répétition. Les nouveaux riches du pays peuvent avoir des conseils utiles s’ils ont pitié de leurs pays. Ils savent qu’ils ont suffisamment profiter des faiblesses de nos textes et de leurs applications pour s’enrichir. Ils n’ont qu’à faire des propositions pour boucher les tuyaux dont ils ont bénéficier pour se faire beaucoup d’argent de façon frauduleuse. Si non Bè be a don ko a kèra ta gnini yé jamana nin konon. Minisiri bè a ta gnini, Député bè a ta gnini, gigi bè a ta gnini, alimami bè a ta gnini, dugutigi bè a ta gnini, mèri bè a ta gnini, …, môgô tè se ka sotarama bolila ni a ka paranti kè bali ka u fènè ta gnini. A bè be tagninibugu. N’ga ko dô tuma sera : il est temps d’arrêter!

Comments are closed.