Mali: Adresse à la nation du président de la république 11 juillet 2020

23

Mes chers compatriotes,
Respectés hôtes du Mali,

Nous avons suivi, tous, et déploré ce qui s’est passé hier dans notre pays, en particulier dans la capitale, Bamako.

Des actes de vandalisme à nul autre pareil ! Le saccage de l’Assemblée nationale ! L’occupation de l’Office de Radiodiffusion-Télévision Nationale du Mali ! Le pillage des biens d’honnêtes citoyens ! Les voitures incendiées d’agents du service public !
Et plus grave, dans des circonstances qui seront élucidées, inchallah, par une enquête : des pertes en vies humaines, des blessés !

Je vais m’incliner devant les victimes, adresser mes condoléances les plus émues aux familles des défunts et prier pour le prompt rétablissement des blessés.

En père de famille, je sais ce que ressentent les parents concernés. Je comprends leur douleur et je m’y associe.

L’Etat de droit s’assumera, les libertés fondamentales seront préservées tant que je continuerai d’avoir le lourd privilège de vous servir. Pour autant, l’Etat de droit nous assigne à tous, des devoirs et des obligations. De ces droits comme de ces devoirs, je suis le garant.

Ce sont là des lignes rouges, la seule condition pour préserver et notre démocratie et notre culture qui rejette l’excès, pour lui préférer la tolérance, l’amour, l’écoute, le partage. Donc accepter de se parler et se donner la chance de se comprendre !

J’ai conscience que c’est ce choix pour la paix qui est le Mali, qui dit le Mali et fait la singularité d’être Malien !

C’est la raison pour laquelle je m’adresse à vous ce soir pour la seconde fois en une semaine et la quatrième en un mois.

Je sais que le Mali encore peut parler au Mali, que le Mali doit toujours parler au Mali. Je sais que le Mali doit concéder au Mali. Je sais enfin que le Mali peut accepter pour le Mali.

Suite aux nombreuses analyses et consultations, sollicitations sur la crise post-électorale, et pour la sauvegarde et la préservation de la vie, même des membres restants de la cour constitutionnelle, j’ai décidé, non sans en mesurer la gravité -mais que ne ferait-on pour le salut national – nous sommes dans l’obligation de nous surpasser, de n’envisager que le Mali. J’ai donc décidé d’abroger le décret de nomination des membres restants de la Cour constitutionnelle et d’aller vers la mise en œuvre des recommandations issues de la mission de CEDEAO.

La dissolution de la cour va nous conduire dès la semaine prochaine à demander aux autorités compétentes la désignation de membres pour que rapidement, une cour reconstituée nous aide à trouver les solutions au contentieux issu des élections législatives. Autant que possible, des mesures d’apaisement judiciaires seront examinées, mais tout le monde conviendra que cette fois-ci, toutes les limites du tolérable auront été atteintes et dépassées, des faits d’une extrême gravité ont été posés, qui méritent examen et assurément sanctions judiciaires appropriées.

Enfin, pour être en plus grande capacité de faire face à la situation actuelle tout en donnant des chances au gouvernement de consensus, à la mise en place de duquel nous nous attelons et nous ne perdons pas patience ni courage, je continuerai de privilégier le dialogue, avec toutes les forces vives de la nation, pour la mise en place d’ une équipe gouvernementale consensuelle, composée de cadres républicains et patriotes et non de casseurs et de démolisseurs du pays, le Mali mérite mieux que ça, chacun dorénavant est édifié, aura vu à l’œuvre, ceux qui aiment le pays et ceux qui sont les démolisseurs du pays.

J’ai toujours eu souci de la quiétude, de la paix et de la compréhension entre les enfants du Mali. Je ne changerai pas d’attitude, tel sera toujours ma raison de vivre, le Mali, quoi qu’on en ait dit, toujours le Mali est au-dessus de tout.

Qu’Allah bénisse le Mali, le préserve, qu’il nous fasse le bonheur d’un bon hivernage, et la joie et le bonheur de retrouver rapidement, sain et sauf, de retour, notre frère Soumaïla CISSE.

A ce sujet, je vais vous mettre en garde contre les fausses informations qui circulent sur les réseaux, qui ne tiennent même pas compte, de ce qu’elles peuvent causer à une famille dans la peine déjà et en rajoute à son anxiété, à sa douleur. Je vais dire ici qu’il n’en est rien, Soumaïla est saint et sauf et Inchallah ! Inchallah ! Inchallah ! Il sera de retour parmi nous.

Qu’Allah bénisse le Mali !

Commentaires via Facebook :

23 COMMENTAIRES

  1. Les manifestants et leur commanditaires sont des voleurs des assassins des casseurs de deniers publiques et des biens d’autrui que la juste fasse son travail que touts les dirigeants du M5 soit traduit a la justice car ils sont coupable de tout.

  2. Il ne ressemble en rien en plus ce chien égaré et galeux qui tue son peuple a coup de fusils. Tu iras en enfer IBK car tu as du sang sur les mains.

  3. En regardant la face de Boua le ventru IBK, on peut lire un homme seul qui a abandonne tous ses amis et n’a le soutien de personne! Bous est le president le plus nullard, le plus voleur, le plus Corrompu, le plus corrupteur, et le plus faineant de l’histoire du Mali depuis 1960

    • ..donc tu sais ce qui se passe autour de Boua?…
      Kinguiranke, que deviendras-tu apres Boua, tu mourras?…

      LE PROBLEME DU PAYS MALI, N EST PAS UN HOMME, NI UN GROUPE, MAIS LA QUALITE DES HOMMES.

      • “LE PROBLEME DU PAYS MALI, N EST PAS UN HOMME, NI UN GROUPE, MAIS LA QUALITE DES HOMMES.”
        ———————————————————> VÉRIDIQUE

        Et malheureusement, on a choisi l’un des plus pourris…

        • CHER WSR!

          NOUS TOURNERONS EN ROND AVEC DES IDIOTS ‘INTELLOS’, DES MACHINES A RECITER ET A PRIER, TANT QUE NOUS NE LIBERONS PAS LES AFRICAINS DES GRIFFES DES PREDAREURS FILS D ABRAHAM, LES PEUPLES LIBERES DES RELIGIONS QUI FONT DES DEBILES ALIENES, ESCLAVES, DES SOUS HOMMES….

          DES IBK ILS SONT TOUS, DICKO,MBOUILLE, TALL,KOUKALA CHOKOLA MAIGA, …ETC…MAIS ILS VIENNENT DIRECTEMENT D UN PEUPLE AYANT DE SALES VALEURS NON-ENDOGENES…

          LE DEVOIR A NOUS TOUS C EST DE REVEILLER LE PEUPLE PAR RAPPORT A L ISLAM ET SIMPLE PAR RAPPORT A LA FRANCE ET LE SYSTEME MONDIAL, MAIS L ISLAM ESCLAVAGISTE, CULTUROCIDE, GENOCIDE DOIT ETRE DENONCE MAINTENANT…. ALLAH MOURRA QUAND PERSONNE NE PARLERA DE LUI, MEME CHOSE JESUS ET AUTRES INVENTIONS DES FILS DE ABRAHAM

  4. Bonne lecture du contexte surtout par rapport à la Cour Constitutionnelle. Une question qui nommera les 9 sages comme d’habitude ?Mais cela reviendra à la case de départ, un mal élu qui va désigner 2 sages?D’ailleurs combien de députés sont élus normalement par tripatouillage dont Katio. Nous pensons que pour un bon toilettage il faut reprendre les élections législatives. Surtout que nous savons que le partiel c’est uniquement en cas de décès.

  5. KAAFAROH,' VOUS NE REUSSIREZ RIEN TANT QUE VOUS COLLABOREZ AVEC DES GENS QUI NE VEULENT PAS QUE VOUS SOYIEZ CAPABLES ET VOUS SABOTE !'

    😂 I SHOT THE CHERIF (ISLAM) , SHOOT THE DEPUTY(FRANCOPHONIE) TOO!
    https://youtu.be/APWhx97QvxE ECOUTEZ CE ‘MOUZON’! 😂

    😎 NE NOUS TROMPONS PAS D ENEMIS, IBK N EST QU UNE INFIME REPRESENTATION ARABOFRANCAISE NE LE REMPLACEZ PAS PAR UNE AUTRE 😎

    HEEE… FETICHEUR WAZENKWA , HEEE… FETICHEUR!!!!

    😂😂😂
    UNIFIONS NOUS !
    IDENTIFIONS NOTRE CHERIF!
    IDENTIFIONS SON DEPUTY!

    THEY MAKE US DESTROY THE SEEDS WE PLANT, BEFORE THEY GROW…

    LET’ S SHOOT THE DEPUTY AND THE SHERIF, SO OUR OWN SEEDS COULD GROW, THE ONES WE PLANT TOO!
    😂😂😂
    (I shot the sheriff
    But I didn’t shoot no deputy, oh no! Oh!
    I shot the sheriff

    But I didn’t shoot no deputy, ooh, ooh, oo-ooh.)
    Yeah! All around in my home town,
    They’re tryin’ to track me down;
    They say they want to bring me in guilty
    For the killing of a deputy,
    For the life of a deputy.
    But I say:

    Oh, now, now. Oh!
    (I shot the sheriff.) – the sheriff.
    (But I swear it was in selfdefence.)
    Oh, no! (Ooh, ooh, oo-oh) Yeah!
    I say: I shot the sheriff – Oh, Lord! –
    (And they say it is a capital offence.)
    Yeah! (Ooh, ooh, oo-oh) Yeah!

    Sheriff John Brown always hated me,
    For what, I don’t know:

    Every time I plant a seed,
    He said kill it before it grow –
    He said kill them before they grow.
    And so:

    Read it in the news:
    (I shot the sheriff.) Oh, Lord!
    (But I swear it was in self-defence.)
    Where was the deputy? (Oo-oo-oh)
    I say: I shot the sheriff,
    But I swear it was in selfdefence. (Oo-oh) Yeah!

    Freedom came my way one day
    And I started out of town, yeah!
    All of a sudden I saw sheriff John Brown
    Aiming to shoot me down,
    So I shot – I shot – I shot him down and I say:
    If I am guilty I will pay.

    (I shot the sheriff,)
    But I say (But I didn’t shoot no deputy),
    I didn’t shoot no deputy (oh, no-oh), oh no!
    (I shot the sheriff.) I did!
    But I didn’t shoot no deputy. Oh! (Oo-oo-ooh)

    Reflexes had got the better of me
    And what is to be must be:
    Every day the bucket a-go a well,
    One day the bottom a-go drop out,
    One day the bottom a-go drop out.
    I say:

    I – I – I – I shot the sheriff.
    Lord, I didn’t shot the deputy. Yeah!
    I – I (shot the sheriff) –
    But I didn’t shoot no deputy, yeah! No, yeah!

    TRADUCTION I SHOT THE SHERIFF – BOB MARLEY
    J’ai tiré sur l’agent de police, mais je n’ai pas tué le député, oh non!
    J’ai tiré sur l’agent de police, mais je n’ai pas tué le député, oh non!
    Toute autour de ma ville natale

    Ils essayent de me traquer
    Ils disent qu’ils veulent me conduire à la culpabilité
    Pour l’assassinat du député
    Pour la vie du député
    Mais j’ai dit :
    J’ai tiré sur l’agent de police
    Mais je jure que c’était de l’auto-défense
    J’ai tiré sur l’agent de police
    Mais ils disent que c’est une offense énorme
    Le shérif Jown Brown m’a toujours haï
    Pour quoi, je ne sais pas
    A chaque fois que je plante une graine
    On me dit massacre-la avant qu’elle ne pousse
    On me dit massacre-les avant qu’elles ne poussent
    Lis-le dans les journaux
    J’ai tiré sur l’agent de police
    Mais je jure que c’était de l’auto-défense

    J’ai tiré sur l’agent de police
    Mais je jure que c’était de l’auto-défense
    Un jour la liberté est venue à moi
    Et j’ai décidé de quitter la ville
    Tout d’un coup j’ai vu le shérif Jown Brown
    Qui pointait son arme sur moi, prêt à tirer
    Alors je l’ai tué, je l’ai tué
    Et j’ai dit :
    Si je suis coupable, je payerai
    J’ai tiré sur l’agent de police, mais je n’ai pas tué le député
    J’ai tiré sur l’agent de police, mais je n’ai pas tué le député
    Les réflexes sont ma meilleur qualité
    Et il en est ainsi
    Chaque jour le sceau doit se remplir
    Un jour on arrivera au fond du sceau
    Un jour on arrivera au fond du sceau

    J’ai tiré sur l’agent de police
    Mais je n’ai pas tiré sur le député
    J’ai tiré sur l’agent de police
    Mais je n’ai pas tiré sur le député

    Play “I shot the sheriff”
    on Amazon Music Unlimited (ad)
    Paroles2Chansons dispose d’un accord de licence de paroles de chansons avec la Société des Editeurs et Auteurs de Musique (SEAM)

  6. A ceux qui répondent aux pseudo de Mali, Boka, Oumar Sangho, Hawawou et Yacouba Cissé.
    Quand-est-ce que vous allez vous rendre à l’évidence ?
    Pourquoi vous soutenez la médiocrité ?
    L’histoire retiendra que vous avez accepté quelques avantages pour défendre des fossoyeurs de la nation malienne.
    Alors, ressaisissez-vous avant qu’il ne soit trop tard.
    En bon entendeur, salut.

    • IBK est le plus nullard des presidents du Mali depuis 1960, il est gros voleur, gros menteur, gros faineant, gros corrupteur, gros Corrompu et a un gout insolent pour la dolce vita.

  7. On voit bien que le président fait tout ce qu’il peut pour le mali, mais ces terroristes ces voleur qui ceux font appelé M5 qui veulent mettre à feu et à sang le Mali avec l’aide du peuple c’est vraiment honteux, quel honte pour le mali

    • Boua IBK est le plus nullard des presidents du Mali depuis 1960, il est gros voleur, gros menteur, gros faineant, gros corrupteur, gros Corrompu et a un gout insolent pour la dolce vita.

  8. le peuple soutiens le président jusqu’en 2023 les politiques comme Moussa Sinko coulibaly; Chogel; Mountaga tall , madame sy , bathily ils ont tous participer au gouvernement d’ibk qu’ils nous laissent respirer on a compris ils peuvent plus etre mm un simple Maire

    • Salif, IBK est le plus nullard des presidents du Mali depuis 1960, il est gros voleur, gros menteur, gros faineant, gros corrupteur, gros Corrompu et a un gout insolent pour la dolce vita. On ne va jamais le regretter car Boua le ventru IBK a mis le Mali a terre et a fait reculer ce pays pendant 7 longues annees que des echecs jamais de realisations et jamais de succes!

    • Quel peuple qui soutient un nullard comme Boua le ventru IBK, le president le plus paresseux de l’histoire du Mali, le plus voleur, le plus Menteur et le plus mendiant!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here