Mali: le second tour des législatives maintenu le 19 avril envers et contre tout

2

Au Mali, dans une semaine, est prévu le second tour des élections législatives. Dimanche 19 avril, les Maliens seront de nouveau appelés aux urnes. Un second tour organisé dans les mêmes conditions que le premier alors que le pays est touché par le Covid-19 et que la situation sécuritaire ne s’est pas améliorée.

C’est dans son adresse à la nation, vendredi soir, que le président malien annonçait le maintien du second tour des législatives. « La décision n’est pas le fait du gouvernement mais du dialogue national inclusif », justifiait Ibrahim Boubacar Keïta.

« Au moment où le dialogue se tenait en décembre, personne n’avait prévu le Covid-19. Aujourd’hui, c’est une situation de force majeure », répond l’ancien ministre Choguel Maïga et membre de l’opposition.

Selon le ministère de la Santé, le Mali comptait 116 cas positifs et 9 personnes sont décédées.

Pour le premier tour, organisé le 29 mars, le gouvernement avait laissé des consignes sanitaires pas toujours respectées, selon les observateurs. Un premier tour qui a faiblement mobilisé : 37 % des électeurs sont allés voter. Un taux de participation bas dans la capitale, autour de 10%, qui contraste avec les taux très élevé dépassant les 80% dans certaines régions du nord du Mali.

Dans le Nord où Soumaïla Cissé a été enlevé par un groupe jihadiste pendant la campagne électorale. Son parti l’URD, qui avait tout de même maintenu sa participation au premier tour, pourrait cette fois-ci décider, selon un cadre du parti de se retirer de la course électorale.

Source: rfi.fr

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Maintenir l’organisation du second tour des législatives dans un contexte d’insécurité aggravé par la pandémie du Cod19 est une décision des plus périlleuses qui engage la responsabilité du chef de l’État. Je le lui aurais pas seulement déconseillé mais défendu. C’est lourd de risque. Reste à parier Allah de protéger les maliens contre les aventures de ses dirigeants d’aujourd’hui. Ameen

  2. 👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

    OUI OUI …
    ET PENDANT CE TEMPS LA …

    AFFAIRE( S ) S.I.C.G MALI CONTRE BHM SA ( BMS SA ) ET ACI ..

    EN FAIT …AU TOTAL LES DIFFERENTS STRATAGEMES DECOUVERTS ENTRE OCTOBRE 2004 ET AVRIL 2006 N ONT PAS ABOUTI …

    NI L EFFACEMENT DES 38 PLAINTES PENALES AU POLE ECONOMIQUE DE SOMBE THERA … PROCUREUR ……DECOUVERTE EN 2009 …

    NI LA CREATION DE FAUX ETATS DE CREANCE DE .. 5.866 MILLIARDS ET 1. 837 MILLIARD ..ETABLIS PAR AGUIBOU BOUARE ET MODIBO CISSE …ET UN AUTRE ….POUR BHM SA …

    NI LA FAUSSE CONDAMNATION PAR LA COUR D APPEL DU FAIT DE L ETABLISSEMENT DE LA LOI PRIVILEGE ET DE LA LECTURE DES FAUX ETATS DE CREANCES POURTANT VALIDES PAR BA AWA TOUMAGNON …DIRECTRICE DU CONTENTIEUX DE L ETAT ….

    NI LA FAUSSE SAISIE DES HALLES DE BAMAKO …AUTORISEE PAR ISSOUFI TOURE …PRESIDENT DE LA COUR D APPEL ..

    RIEN N A VRAIMENT FONCTIONNE ..A TERME !

    CAR , SI MEME BHM SA ( BMS SA ) ET ACI ONT PU UN TEMPS CROIRE QUE LA CCJA A ABIDJAN ALLAIT REFUSER DE JUGER LE DOSSIER S.I.C.G MALI ….
    QUE LEUR VOL ALLAIT DONC SE FAIRE OUBLIER …. CAR IL A FALLU ATTENDRE 9 ANS A PEU PRES ..ET LE PASSAGE DEVANT UN JUGE DE L EX PRESIDENT DE LA CCJA …(ENMENE DEVANT LE JUGE PAR SES PAIRS) ……
    DEPOSEE LE 19 OCTOBRE 2010 …L AFFAIRE DE S.I.C.G MALI A DONC ETE JUGEE …LE 14 MARS 2019 PAR L ARRET 068 .. ..
    .RESULTAT : PLUS DE 23 MILLIARDS DUS PAR LA BANQUE …
    …ET LA CCJA A RETROUVE EN 2019 LES MEMES 1,707 MILLIARDS DETERMINES PAR LES EXPERTS A BAMAKO ..ET DEPOSES PAR EUX DEVANT LA COUR D APPEL DE BAMAKO…

    ET « « CURIEUSEMENT » » BHM SA (BMS SA ) NE S EST OPPOSEE A AUCUNE DES 800 PAGES DU DOSSIER ….… BIZARRE , NON ?…
    « « MAITRE » » BASSALIFOU SYLLA A TROUVE SES LIMITES ….ESPERE T IL ENCORE QUELQUE CHOSE ?

    EN FAIT LE 22 AOUT 2007 JE LUI AI FAIT REMETTRE L ACTE DE PROPRIETE DES HALLES ETABLI AU NOM DE S.I.C.G SA …ET ENREGISTRE PAR LA CONSERVATION FONCIERE …ET IL A LAISSE OU A INITIE LA SAISIE DES HALLES …FAUSSEMENT SAISIES AU NOM DE S.I.C.G MALI ..SUR INTERVENTION DE ISSOUFI TOURE PRESIDENT DE LA COUR D APPEL DE L EPOQUE !

    ET VLAN ….ENCORE UNE FAUSSE COMMISSION QU IL AURA , EN PLUS DU RESTE …A REMBOURSER !

    ET …EN PLUS … COTE ACI ….IL Y AURA A RESTITUER TOUS LES TERRAINS REPRIS PAR ELLE …SUITE A L INTERVENTION DE SIDI SOSSO DIARRA …DU FAIT QUE C EST BIEN BHM SA ( BMS SA ) QUI DOIT A S.I.C.G MALI …ET NON L INVERSE !

    LA …IL SE POSERAIT UN NOUVEAU PROBLEME …. PARCE QUE CES TERRAINS AURAIENT ETE REVENDUS …ET L ARGENT CORRESPONDANT NE SERAIT PAS RETOURNE OU IL DEVAIT ARRIVER …DANS LA CAISSE DE L ETAT !

    POUR DES RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES IL FAUT TAPER SUR LA RECHERCHE GOOGLE :
    OHADA: Au Mali, S.I.C.G , entreprise ivoirienne victime d’injustices depuis 2004, rétablie dans ses droits

    MERCI A TOUS !
    👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here