Mali : Le Président malien annonce une loi d’entente nationale

5
Le président IBK prêche la paix aux étudiants

Bamako – le Mali va se doter d’une loi “d’entente nationale”, prévoyant de ne pas poursuivre “tous ceux impliqués dans une rébellion armée” n’ayant “pas de sang sur les mains”, a annoncé le président malien Ibrahim Boubacar Keita (IBK).

Dans un message de fin d’année, le président Keïta a dit s’inspirer de la “charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale” qui lui a été remise le 20 juin, deux ans après la signature d’un accord de paix entre le pouvoir de Bamako et les rebelles du nord du pays.

Pour “conforter la réconciliation nationale”, ce document “propose des mesures spéciales de cessation de poursuite ou d’amnistie en faveur de certains acteurs de la rébellion armée de 2012”, a rappelé le président.

Son message, dans la nuit de dimanche à lundi, est intervenu peu après la désignation d’un nouveau gouvernement et le retour au Mali de son prédécesseur
Amadou Amani Touré (2002-2012) après cinq ans d’absence. L’ex-président est
reparti le 30 décembre au Sénégal.

Le “projet de loi sur l’entente nationale” qui va être lancé prévoiera “l’exonération de poursuites de tous ceux impliqués dans une rébellion armée, mais qui n’ont pas de sang sur les mains”, a ajouté IBK.

Il prévoiera également “des mesures d’apaisement après l’accélération des
procédures en cours et les réparations accordées aux victimes reconnues”, ainsi qu’un “programme de réinsertion pour tous ceux qui déposeront les armes et s’engageront publiquement à renoncer à la violence”, a affirmé le chef de l’Etat.

Mais, a-t-il assuré, il “ne constitue ni une prime à l’impunité, ni un aveu de faiblesse. Encore moins un déni du droit des victimes”. “Il offre une possibilité de réinsertion à ceux qui se sont laissés entraîner dans la contestation armée, mais qui n’ont pas commis l’inacceptable et qui manifestent un repentir sincère”, a-t-il expliqué.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda, à la faveur de la déroute de l’armée face à la rébellion à dominante touareg, d’abord alliée à ces groupes qui l’ont ensuite évincée.

Les jihadistes ont été en grande partie chassés de cette région à la suite du lancement en 2013, à l’initiative de la France, d’une intervention militaire internationale, qui se poursuit actuellement.

Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes, françaises et de l’ONU, régulièrement frappées par des attaques, malgré l’accord de paix, censé isoler définitivement les jihadistes, dont l’application accumule les retards.

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Il faut faire vite pour capturer ce président et l’amener à la raison. Il veut combler le vide catastrophique de quatre ans et demi d’un mandat de cinq ans en huit petits mois. C’est pourquoi, pris de panique, il se débat comme une bête sauvage nouvellement mise en cage. Regardez ce gouvernement pléthorique pour un pays qui traine plus de trois cent milliards de déficit budgétaire. Voyez tous ces actes qu’il est entrain de poser sans discernement. Dieu sait ce qui adviendra du Mali en cas de sa reelection. Dans le cas contraire il laissera à son successeur un héritage lamentable qu’il sera difficile de redresser. Gare aux aventuriers qui sans lui dire la vérité et lui refuser au besoin aurons cautionner tout ce que ce président dans sa folie entreprendra.

  2. Amnisties, pardons, consensus, dialogues, échanges, libérations massives, levées de mandats d’arrêt……… Outre les colossales magouilles qui auront a jamais entachées sa présidence, le quinquennat d’ibk aura en plus été celui DE LA DEGONFLADE PERMANENTE face a de simples enturbannés ! Nos frères nigériens qui ont de tous temps la même rébellion touareg que nous SONT MORTS DE RIRE de voir notre “président” se coucher et ramper devant ceux que EUX ont toujours affronte sans faiblesse !!! Le pire, c’est que je comprends leur hilarité…

  3. Si je ne me trompe pas je pense que le rôle de l’Assemblée Nationale rat de légiférer voire voter les lois et pas le President, l’Exécutif.
    Ce qu’il peut faire est de prendre des mésures – en cas d’urgence-par decret-loi ou ordonnances qui ont caractère de loi.
    Mais il ne peut pas créer de façon expresse une loi voire légiferer comme l’Assemblée Nationale.

  4. MAITRE VODOU WAZEKWA TOLO Doe DEMANDE SOLENNELLEMENT Á IBK DE LUTTER CONTRE D’ABORD LA CORRUPTION, PUIS LE TERRORISME , ENFIN CONTRE SON PROPRE LARBINISME.

    Á DÉFAUT DE DONNER Á LA NATION CE MINIMA, QU’ IL SE PENDE POUR LE BONHEUR DE LA NATION.

    IBK A PROMIS MILLE FOIS PLUS QUE NOUS LUI DEMANDONS.

    CE FOUGARIDÉN, S’ IL EST RÉÉLU RISQUE D’ ADOPTER LES PROJETS DE LOIS :
    1- DE ” BONHEUR NATIONAL”
    2- D’ “ALLEGRESSE NATIONALE”
    3- DU “REVE NATIONAL”
    4- DE LA “SATISFACTION NATIONALE”
    ……..
    n- DE LA ” MASTURBATION COLLECTIVE NATIONALE”

    HEIN, LAKA LAKA TO DÉN..?

    SIGNÉ :
    WAZEKWA TOLO Doe,
    SPIRIT OF Zimbabwe Banconi Ghetto-City of Wadawada,
    Colombia of Bamako DC .

  5. Il est urgent de trouver un bon psychiatre pour IBK sinon c’est lui qui continuera de prendre le peuple Malien comme un peuple de fous. Nous avons eu l’accord d’Alger, le MOC, le DDR, la conférence d’entente nationale, les autorités intérimaires et toutes les conneries possibles pour le résultat que l’on sait. Au lieu de tirer les conséquences et apprendre de nos bêtises, il invente une loi caduque d’entente nationale. À quoi bon de s’entendre avec un bourreau non repenti ? Pourquoi accorder l’amnistie à quelqu’un qui t’inquiète à mille reprises sans que tu ne puisses inquiéter une seule fois ? N’est-il pas plus judicieux de quémander son pardon et chercher à entrer dans ses bonnes grâces que de prétendre lui accorder une faveur quelconque ?

    Si ce n’est ni une prime à la rébellion, ni un aveu de faiblesse, c’est quoi alors ?

    En nous disant que nous avons besoin de nouvelle loi, IBK est entrain de nous faire savoir que cette histoire d’accord et ses tentacules protocolaires n’étaient que de la poudre aux yeux du peuple Malien afin de mieux le désarmer face à l’ennemi……

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here