Mali : vague d’arrestations parmi les figures de l’opposition

35

Depuis vendredi, plusieurs des principaux leaders de la contestation qui vise directement le chef de l’État ont été interpellés.

Au moins six figures de l’opposition malienne ont été arrêtées entre le vendredi 10 et le samedi 11 juillet, parmi lesquelles Issa Kaou Djim et Clément Dembélé, mais aussi Choguel Maïga et Mountaga Tall, ainsi que deux hommes décrits comme des têtes pensantes, Oumara Diarra et Adama Ben Diarra. Tous appartiennent au mouvement dit du 5 Juin. Leurs proches et des témoins indiquent qu’ils ont été interpellés par les forces de sécurité. Ces arrestations interviennent alors que le pays est au bord du chaos au lendemain de troubles quasiment insurrectionnels dans la capitale Bamako, où les tensions restent vives.

Les autorités n’ont pas commenté ces derniers événements alors que le climat s’est dégradé au cours de la journée de ce samedi. Les incidents sont allés en s’intensifiant à l’approche de la soirée, des groupes de jeunes continuant à dresser des barrages, à lancer des pierres et à défier les forces de sécurité.

Les forces antiémeutes montées sur des pick-up et soutenues par un véhicule blindé ont dispersé à coups de gaz lacrymogènes quelque 150 jeunes regroupés dans le quartier de Badalabougou, aux abords d’un des trois ponts reliant les deux parties de Bamako de part et d’autre du fleuve Niger, a constaté un journaliste de l’AFP. Des manifestants ont intercepté des véhicules pour les vider sous la menace de leur contenu de quelque valeur, a constaté un autre correspondant de l’AFP. La même agence rapporte que de nouvelles barricades ont commencé à se dresser dans la soirée, y compris sur la grande place de l’Indépendance.

Lire aussi Issa Kaou Djime : « IBK est le problème du Mali »

Lire aussi Choguel Kokala Maïga : « IBK ne peut plus diriger le Mali »

Bamako sur le qui-vive

Bamako a connu vendredi sa pire journée de turbulences civiles depuis des années, marquée par au moins trois morts et des attaques contre des symboles aussi éminents du pouvoir que le Parlement et la télévision nationale.

Le Premier ministre Boubou Cissé a fait état de quatre morts et d’une cinquantaine de blessés lors d’une visite à l’hôpital, mais des doutes sont ensuite apparus sur la réalité du nombre de morts. Le chef du gouvernement malien a ainsi renouvelé l’appel au dialogue réitéré dans la nuit par le président Ibrahim Boubacar Keïta et assorti d’un message de fermeté. Il a indiqué qu’il formerait « très rapidement » un gouvernement « resserré » pour rétablir l’ordre « dans les meilleurs délais » et faire face aux défis maliens. Il a dit vouloir le faire « avec l’ensemble des forces vives ».

Cependant, depuis le début de la crise il y a quelques semaines, aucune des ouvertures du président, y compris l’offre d’un gouvernement d’union nationale, n’a apaisé la contestation, qui, au contraire, a pris sa tournure la plus violente vendredi.

« Nous restons mobilisés parce que la répression renforce notre détermination et nous allons continuer avec notre mot d’ordre jusqu’à la fin du régime IBK, qui est un cancer pour tout le Mali », a dit Kaou Abdramane Diallo, un porte-parole de la coalition hétéroclite de chefs religieux et de personnalités du monde politique et de la société civile qui mène le mouvement.

Comme annoncé par avance, certains leaders ont explicitement donné le signal de la « désobéissance civile » vendredi, après le rassemblement de milliers de personnes réclamant la démission du chef de l’État.

Des foules d’hommes ont alors attaqué l’Assemblée nationale, saccageant et pillant des bureaux. Ils s’en sont pris aussi au siège de la télévision nationale, qui a interrompu ses programmes.

« Le dégât matériel est considérable ici : six véhicules calcinés, sept véhicules dont les vitres ont été brisées. L’appareil de numérisation des archives volé (alors que c’était) un nouvel appareil, le serveur du journal télévisé et d’autres appareils endommagés », a dit samedi à l’AFP le directeur général de la radio-télévision, Salif Sanogo.

Des membres des forces de sécurité ont ouvert le feu pour dégager l’Assemblée et la radio-télévision.

Lire aussi Mali : l’opposition de nouveau dans la rue

Risque d’escalade

Il s’agissait de la troisième manifestation depuis juin à l’appel de cette coalition qui canalise une multitude de mécontentements dans l’un des pays les plus pauvres au monde : mécontentement contre la dégradation sécuritaire et l’incapacité à y faire face après des années de violence, le marasme économique, la défaillance des services de l’État, ou encore le discrédit répandu d’institutions suspectes de corruption.

Les élections parlementaires de mars-avril et l’invalidation d’une trentaine de résultats par la Cour constitutionnelle, accusée de collusion avec le pouvoir, passent pour avoir cristallisé les colères.

Ces événements aux perspectives imprévisibles ajoutent à la volatilité d’une situation qui alarme les alliés du Mali, inquiets d’un élément déstabilisateur de plus dans un pays confronté au djihadisme et à une série de défis majeurs, dans une région elle-même tourmentée.

 Par 

Publié le 12/07/2020 à 10:04 | Le Point.fr

Commentaires via Facebook :

35 COMMENTAIRES

  1. Je demande aux pros IBK de faire un bilan honnête des 07 années d’exercices
    Santé. Éducation. Défense.
    gouvernance. Emploi des jeunes. faite un débat constructifs s’il vous plaît.

  2. Peuple Malien, IBK est le plus nullard des presidents du Mali depuis 1960, il est gros voleur, gros menteur, gros faineant, gros corrupteur, gros Corrompu et qui a un gout insolent pour la dolce vita. Pour Boua le peuple Malien est un peuple esclave qui travaille pour lui Boua le ventru IBK et s’i vole du budget c’est pour faire honneur aux Maliens! Boua le ventru vit dans les hallucinations, son Alzheimer est tres avance et il ne peut plus gerer le Mali. Boua ka bla.

  3. > C’est malheureux de trouver quelqu’un de malade et d’incapable sans être soi-même capable de le gommer.
    > C’est cela la vraie incapacité, la vraie maladie ; voire l’imbécillité réelle.
    > Qui est fort et compétent demeure, coûte que coûte, vaille que vaille !
    > Que peut faire un incapable, si ce n’est que subir et rouspéter ?
    > Vive SE-M.IBK : nul ne change un équipe qui gagne malgré bon gré.
    > Que tous les incapables se mettent à aboyer ensemble : la caravane-Mali passe ou casse !

  4. 🙁 Maliens, vous n’avez pas dit que le maudit Soldat Raté Sanogo et sa clique de cretins ont sauvé le Mali … quand ils ont fait fuir le Général para alpinistes pour cambrioler le pays et donner le pouvoir à leur complices Zon Brin et son Zon Grin…pour lesquels vous avez voté???

    Mais Wallaye vous n’avez rien vu encore … vous allez compter les morts avec ce vieux vaurien …

    Et ces morts, n’oubliez pas que ce sont vos morts à lui … tous les naïfs qui célébraient le fretin de Sanogo ou ont voté pour ces imbeciles … CES MORTS SONT VOS MORTS … CE SONT LES MORTS DE VOS CHARLATANS DICKO ET BOUYE QUI ONT BÉNI ZON BRIN POUR DES INTÉRÊTS PERSONNELS AVANT DE RENVERSER LEUR MAILLOTS …

    Moussa Ag,… La malédiction malienne se trouve dans son peuple …

    Après Zon Brin et son Zon Grin … je vous promets que vous allez mettre un pire cretin … VOUS ÊTES LE PROBLÈME PAS LES DIRIGEANTS …!!!!

    • 🤮L ISLAM FAIT DU MALIEN ET DE L AFRICAIN EN GENERAL, UN SOUS-HOMME!🤮 KAAFAROHW, KAAFRIHW!

      MERCI BIEN CHER FRERE!
      LE VRAI PROBLEME DU MALI, C EST LA QUALITE DE SON PEUPLE!
      DES GENS QUI PRIENT5 FOIS PAR JOUR COMME DES FORCENES N ONT PAS LE TEMPS DE REFLEXION PROFONDE…

      🤮L ISLAM FAIT DU MALIEN ET DE L AFRICAIN EN GENERAL, UN SOUS-HOMME!🤮

  5. L’erreur à ne jamais commettre c’est d’interrompre la machine judiciaire. Et là ça va être une prime à l’impunité et ils vont après revenir à la charge et ça risques d’être le début de la pénitence !!! Même si le prophète du nord intervient personnellement et se met à genoux pour vous supplier malgré toutes vos relations de redevabilite , fermez vos oreilles Mr le Président. Après votre clémence, ils vont observer un temps de répit pour ensuite revenir à la charge. Ne l’oubliez jamais le Malien dans sa grande majorité a la méchanceté et la rancune dans les gènes. Et ne prenez pas comme alliés au delà tous ceux qui voudraient faire de la médiation. Si vous cedez, par la suite vous serez seul à ruminer votre amertume. Avec votre position de Président de la république et compte tenu de vos pouvoirs Constitutionnels et pour le bien du pays, vous êtes le seul à détenir la carotte et le sabre….

    • Voici des gens qui continuent a induire Boua le ventru IBK en erreur, la Constitution n’est pas au dessus du peuple et Boua ce president le plus nullard que le Mali n’ai jamais connu depuis 1960 doit degager, plier baggage et renter chez lui a Sebenikro car il est tres incapable et tres incompetent, il est malade du foie et de la tete car il ne jouie pas de ses faculties mentales et intellectuelles du tout pour gerer ce pays.

      • Je crois que le fait pour IBK de discréditer la cour constitutionnelle a servi de carburant pour les manifestants. Les acquis devraient être préservés pendant la crise, pour qu’à la fin, les insuffisances puissent être corrigées dans un cadre consensuel et légitime

  6. > Le “PEUPLE ! le PEUPLE ! le PEUPLE ! … : pourquoi le peuple ne vous répond plus jamais ?
    > Voilà la manifestation PACIFIQUE du m5-rfp : et s’ils avaient voulu être violents alors ?
    > Qui sème le vent récoltera la tempête !
    > C’est l’arroseur qui sera arrosé !
    > Rira bien, qui rira le dernier !
    > Au Mali de SE-M.IBK, seuls les malhonnêtes ne trouvent plus leur compte.
    > Ce sont eux qui, avec leurs différents clients, déboussolés, continuent à mentir par aigreur contre le régime actuel, malgré tout ce qui est sincèrement palpable, et malgré la crise.
    > Vive SE-M.IBK : bouge point avant le lundi 4 septembre 2023, à 11 heures pile TU.

  7. > Le “PEUPLE ! le PEUPLE ! le PEUPLE ! … : pourquoi le peuple ne vous répond plus jamais ?
    > Voilà la manifestation PACIFIQUE du m5-rfp : et s’ils avaient voulu être violents alors ?
    > Qui sème le vent récoltera la tempête !
    > C’est l’arroseur sera arrosé !
    > Rira bien, qui rira le dernier !
    > Au Mali de SE-M.IBK, seuls les malhonnêtes ne trouvent plus leur compte.
    > Ce sont eux qui, avec leurs différents clients, déboussolés, continuent à mentir par aigreur contre le régime actuel, malgré tout ce qui est sincèrement palpable, et malgré la crise.
    > Vive SE-M.IBK : bouge point avant le lundi 4 septembre 2023, à 11 heures pile TU.

  8. IL FAUT HABILLER TOUTE CETTE COCHONERIE EN SOLDATS ET LES CONFIER A DIFFERENTS REGIMENTS HORS DE BAMAKO POUR QU ILS AILLENT ‘VRAIMENT LUTTER’ POUR LA PATRIE EN DANGER!

    DES BLABLATEURS QUI SONT EN REALITE DES INCONSCIENTS!

    • IBK est le plus nullard des presidents du Mali depuis 1960, il est gros voleur, gros menteur, gros faineant, gros corrupteur, gros Corrompu et a un gout insolent pour la dolce vita.

      • KINGUIRANKE CHER FRERE, KAAFAROH SOUHAITE QUE TU AIS UN TEMPS DE REFLEXION ET DE MESURE DE TES ACTIONS CES DERNIERS TEMPS, QUELQUE CHOSE NE VA PAS...

        ET QUOI?
        DIT NOUS QUI TU METTRAS A LA PLACE DE BOUA POUR REVENIR VOIR S IL A TRAVAILLE POUR TOI OU PAS? POUR APRES LE BLAMER OU PAS?…AS TU DEJA PARTICITE A QUOI QUE CE SOIT DE CONSTRUCTIF DANS TA VIE A PAR TES PROJETS PERSONNELS?..

        AS-TU DEJA EU 10 PERSONNES DONT LA VIE ET LE BIEN ETRE DEPENDAIENT DE TES PERFORMENCES?…

        CHER COMPATRIOTES COMMENT CRITIQUEZ-VOUS SANS SAVOIR LES DETAIL?:

        😎10 000 vehicules militaires X 10 000 CFA/jour X 20 jours par MOIS X 10 mois de l annee joutez a ca 5000 CFA X 5000 soldats en mission par jour 5 jours de la semaine et 20 jours du mois et 10 mois de l annee, quel est ce budget? ne comptez pas que les vehicules sont repares journalierement, les soldats sont soignes journalierement, les couts de communications autres des Telecoms, les fusils, les balles, autres equipements dont une armee a besoin, comment peut-on critiquer sans savoir des details?…😎

        • Mon ami au fond de toi-même tu sais que tu n’est même pas convaincu de ce que tu dis…tu es en cours d’arguments….si tu divise 1 milliards par 12 tu verra que que ça peut payer le salaire de 83 millions de fonctinnaire en raison de 1 millions par mois. Combien de milliards sont détournés avec ce regime IBK et son fils?

  9. Le Mali est toujours debout et il restera debout inchallah!
    Celles et ceux qui ont tente’ d’usuruper le pouvoir et creer l’anarchie au Mali repondront de leurs crimes devant des juges! SON EXCELLENCE IBRAHIM BOUBACAR KEITA FERA TOUT SON SECOND MANDAT INCHALLAH!

    • Ce régime incapable de redresser le Mali , Tous les villages du centre sont entre de disparaitrer deux par deux sous le régime corrompu .

    • Le roi biton, tu rêves………… Le Mali est à terre depuis longtemps…………. Ton excellence IBK fera tout son mandat certes, mais ni lui ni son clan n’échapperont à la justice après 2023!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • Quand-est-ce que vous allez vous rendre à l’évidence ?
        Pourquoi vous soutenez la médiocrité ?
        L’histoire retiendra que vous avez accepté quelques avantages pour défendre des fossoyeurs de la nation malienne.
        Alors, ressaisissez-vous avant qu’il ne soit trop tard.
        En bon entendeur, salut.

  10. Si ibk restera le palais de koulouba jusqu’au 2023 c’est sera catastrophe pour l’économie et la sécurité du Mali .

    • CEUX ET CELLES QUI TENTENT D’USURPER LE POUVOIR NE REUSSIRONT JAMAIS. ILS TERMINERONT COMME LE PETIT BILAKORO KAOU DJIM QUI EST ENTRAIN DE MEDITER SUR SES IMBECILITE’S EN PRISON! DJOUGOUSAGODENW! LEUR SEJOUR EN PRISON, LEUR PERMETTRA DE SORTIR DE LEUR MONDE IMAGINAIRE!

      • Non,tous les grands ont connu la prison!

        C’est grand de tirer sur une foule à main nue.
        Cest l’ivrogne qui fini mal,il sera capturé cet après-midi !

        Nous allons lutté et gagné sur leurs armes .
        Notre patience n’est pas une lâcheté !

        • Le mot est SABR. Comme nos gens ne savent pas dire correctement les mots arabes, ils ont dit… SABALI. SABALI en BAMANANKAN est: MOUGNOUN!
          Le coran dit : “… ASBIROU INA LLAH MA’A SABIRINE.” En d’autres termes: AW KA MOUGNOUN. MOGO MOUNOUN MOUGNOUNA ALLAH BE’ OUNOFE’!!!!
          IBK SALALILA!!! IL A TOUT FAIT POUR EVITER LA CONFRONTATION AVEC CES IDIOTS. IL EST LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET LE CHEF SUPREME DES FAMA!!!! IL A LAISSE’ FAIRE ESPERANT QUE CES GENS REVIENDRONT A’ LA RAISON. LEURS ACTIONS CRIMINELLES DU 10 JUILLET ONT DEMONTRE’ AU PRESIDENT QU’IL A AFFAIRE A’ UNE PETITE MINORITE’ INCONSCIENTE ET IRRESPONSABLE! IL FALLAIT IMPERATIVEMENT ARRETER LEURS DIRIGEANTS POUR RAMENER L’ORDRE A’ BAMAKO!
          ILS DOIVENT TOUS ETRE JUGE’S MAIS JE CONSEILLE VIVEMENT QUE LEURS DROITS SOIENT RESPECTE’S ET QU’ON NE VIOLE PAS LEUR INTEGRITE’ PHYSIQUE!

          • C’est honteux de voir des gens instruits qui réfléchissent comme des animaux. Le très respectueux imam voit tout simplement ce que vous ne pouvez pas voir. Choisir IBK était la pire erreur des nous, citoyens maliens.

          • @Abdoul!
            Dicko et Mbouille sont des escrocs de grand chemin, les esprits enfume’s comme le town ne comprendront pas leurs supercheries!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here