Mara a la baraka!

9
Moussa Mara
Moussa Mara nouveau PM

Le gouvernement Moussa Mara a-t-il définitivement résisté à la bourrasque déstabilisatrice du scandale de l’avion présidentiel et du contrat d’armements ? La question meuble, depuis plusieurs jours, les discussions dans les salons feutrés de Bamako.

La démission du Premier ministre, qui avait récemment fait l’objet de rumeurs persistantes dans tout le pays et annoncée par la presse comme imminente, semble ne plus être d’actualité du fait d’un… mal bienfaiteur pour lui!  La survenance – désormais circonscrite, du moins espérons-le !- de l’épidémie Ebola a donné du fil à retordre au président de la République et au gouvernement au point qu’il a dû ranger dans le tiroir, toute volonté de remercier le patron de la Cité administrative. Et c’est justement la menace que constitue Ebola qui a donné plus d’activités au fils de Joseph Mara, désormais au four et au moulin pour vérifier le dispositif de surveillance sanitaire ici et ailleurs.

 

Celui que IBK appelle affectueusement ” Fiston “ a ainsi échappé, une nouvelle fois, à son départ de la tête du gouvernement par une baraka dont il est seul à avoir le secret. Moussa Mara, dont l’opposition avait réclamé la démission avant d’introduire sans succès une motion de censure à l’Assemblée nationale, semble en constant sursis dans la mesure où l’homme avait été boudé par l’ancien patron de l’ONU au Mali, Bert Koenders. C’était au lendemain de la malencontreuse visite du chef du gouvernement à Kidal. Au creux de la vague en ces moments, Mara avait perdu dans sa cote de popularité. Mais avec l’ouverture des pourparlers d’Alger, il fallait que le gouvernement soit bien uni avec un chef réconforté moralement par le chef de l’Etat. Mara sera là encore très actif pour piloter l’invitation des acteurs politiques à Koulouba. Au point d’inviter certains leaders par SMS…

En clair, chaque fois que les choses semblent échapper au contrôle du Premier ministre, des circonstances surviennent et éloignent la nécessité de réaménager le gouvernement. Au grand dam de certains caciques du RPM qui n’hésitent pas aujourd’hui à tendre des peaux de banane sur la route déjà sinueuse du fils de Joseph Mara. Celui qu’on dit très régulier et ponctuel à la prière musulmane de cinq heures  du matin à une baraka qui ne dit pas son nom. Mais cette chance peut-elle lui permettre de déchirer la lettre de démission qu’il avait failli remettre récemment à IBK ? That is the question.

Bruno D. SEGBEDJI

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. MARA N’A PAS ENCORE UN AN. S’IL PART AVANT SON ANNIVERSAIRE A LA PRIMATURE CE SERA UN ECHEC POUR LUI. MEME CELUI QUI L’A NOMME NE L’A PAS POUR UN AN. S’IL PART EN AVRIL 2015 OU AVANT C’EST UN ECHEC.

  2. Mr le gratteur de papier combien vous a t-on payer pour vendre votre dignité ?
    D’où peux venir la baraka de ce menteur congé.ni.tal . Un homme qui a transformé la commune 4 en une poubelle . La sa.l.e.té est partout même l’ACI 2000 n’est pas épargné .
    D’ailleurs pourquoi n’a -t- il pas déclarer ses biens en sortant de la mairie ?

    Ce crasseux peut continuer ces vulgarités populisme, mais croit moi , tôt ou tard , l’affaire des inondations de 2013 va refaire surface.

    Vive le Ganjisme, vive la science universelle !

  3. Mr le gratteur de papier combien vous a t-on payer pour vendre votre dignité ?
    D’où peux venir la baraka de ce menteur congénital . Un homme qui a transformé la commune 4 en une poubelle . La saleté est partout même l’ACI 2000 n’est pas épargné .
    D’ailleurs pourquoi n’a -t- il pas déclarer ses biens en sortant de la mairie ?

    Ce crasseux peut continuer ces vulgarités populisme, mais croit moi , tôt ou tard , l’affaire des inondations de 2013 va refaire surface.

    Vive le Ganjisme, vive la science universelle !

  4. Nombreux sont ces caciques du cénacle politique malien qui tappent sur le PM.Moussa Joseph Mara n’est que “l’homme du Président” et son avenir à la tête du gouvernement dépend du pouvoir discrétionnaire du Président IBK qui est le maître à bord du bateau Mali.La démission de cet homme à l’heure actuelle ne va pas résoudre ces myriades de problèmes dont la responsabilité prémière échoit au Grand Mandé Massa.Peut-être que le successeur de Mara serait plus incompétent et mauvais.

    Life is a game and nobody can predict the future. 🙄

  5. comme toujours mr le ministre laisse parler les gens on sait tous de quoi tu es capable et tu fait bien ton boulot tu a fait tes preuves seul les ennemis de la patrie te trouvent des defaut en a point finir on ne peut pas plaire a tout le monde

  6. Le seul secret de Mara, c’est son calme et son amour pour le travail bien fait.
    Il ne répond jamais à des critiques infondées.
    Il ne laisse personne le distraire.
    Il fait ce que son chef lui demande et qui va dans l’intérêt de notre cher Mali.
    Avec la situation que notre pays vit maintenant, il n’ya pas bcp d’hommes qui pourrait travailler comme IBK et Mara.
    C’est comme un match de foot. Etant sur les bancs, on pense que c’est facile. Mais une fois sur le terrain, on commence à reconnaitre la valeur des joueurs.
    Que Dieu sauve notre pays.

  7. Aucun baraka, ces deux sont des complices sortis des egouts de kati.
    Ils savent ceux qu’ils se sont dit dans l’isoloir de kati devant le chaton general.
    Faim du pouvoir conduit a tout.

Comments are closed.