Paris rejette les accusations d’”abandon” du Mali

16

La France a rejeté lundi les accusations d'”abandon” du Mali et d’annonce “unilatérale” de retrait portées par le Premier ministre malien à la tribune de l’ONU.

“La transformation de notre dispositif militaire au Sahel ne constitue ni un départ du Mali, ni une décision unilatérale et il est faux d’affirmer le contraire”, a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères. L’adaptation de ce dispositif a fait l’objet de “consultations avec les autorités sahéliennes et maliennes depuis le sommet de Pau en janvier 2020”, a relevé Anne-Claire Legendre au cours d’un point de presse électronique.

Paris a entrepris en juin de réorganiser son dispositif militaire au Sahel, en quittant notamment les bases les plus au nord du Mali (Kidal, Tombouctou et Tessalit) et en réduisant les effectifs des troupes dans la région d’ici à 2023 à 2.500-3.000 hommes contre plus de 5.000 aujourd’hui.

“La France reste engagée aux côtés du Mali et des autres États du G5 Sahel, à leur demande, dans la lutte contre le terrorisme qui demeure une priorité absolue”, “parfois au prix du sang”, a ajouté la porte-parole, rappelant qu’un 52e soldat français était mort au combat vendredi dans cette région, au Mali.

Le commandant de la force française Barkhane a aussi réfuté toute absence de consultations et tout abandon. “Le projet de quitter Kidal, Tessalit et Tombouctou (…) a été élaboré avec les chefs d’Etat de la zone G5 (G5 Sahel : Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad, NDLR)”, a déclaré le général Laurent Michon au cours d’un déplacement à Nouakchott. “Ce n’est absolument pas un abandon”, a-t-il martelé, soulignant que les Casques bleus de la Mission de l’ONU (Minusma) et l’armée malienne restaient présents dans ces trois endroits.

Le Premier ministre malien Choguel Kokalla Maïga a accusé samedi à l’ONU la France d’un “abandon en plein vol” avec la réorganisation de sa présence militaire au Sahel et ainsi défendu la décision de Bamako d’engager des discussions avec la société paramilitaire privée russe Wagner. Il a déploré au passage un “manque de concertation” de Paris et une annonce “unilatérale” sans coordination tripartite avec l’ONU et le gouvernement malien.

La France a averti Bamako qu’une implication du groupe Wagner au Mali serait incompatible avec sa présence militaire et celle d’autres pays et organisations internationales sur le terrain. Paris a par ailleurs réitéré lundi à l’ONU son appel à l’organisation d’élections législatives et présidentielle le 27 février au Mali, conformément aux engagements pris devant la communauté internationale par la junte qui pris le pouvoir dans ce pays.

Le Premier ministre malien a affirmé dimanche à l’AFP qu’elles pourraient être reportées de quelques semaines ou de quelques mois. “Il est impératif de respecter” ce calendrier, a déclaré dans une vidéo pré-enregistrée et diffusée à l’Assemblée générale de l’ONU le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, chargé de prononcer le discours annuel de la France au sein de cette enceinte internationale.

“Au Sahel, nous adaptons notre dispositif militaire pour rester en mesure d’agir dans la durée”, a affirmé Jean-Yves Le Drian dans ces propos enregistrés avant les déclarations du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga. “Cet effort qui se traduit par de réels résultats (militaires) ne sera toutefois pas durable sans stabilité politique et sans le respect du chemin démocratique”, a-t-il averti.

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. La gouvernance par la réaction: comment le régime de la transition militaire est en train d’isoler le Mali

    Qui gouverne au Mali actuellement?

    Est-ce Assimi et Choguel ou les videomen Facebook et YouTube?

    La réaction épidermique des dirigeants de transition militaire au Mali ressemble comme 2 gouttes d’eau aux agitations des videomen sur Facebook et YouTube à telle enseigne qu’on se demande qu’est-ce qui arrive au Mali de Modibo Keïta.

    Cédéao, France, USA, ONU tout le ce beau monde est vu en ennemi au Mali aujourd’hui par les populistes de mauvais alois.

    Le Mali est membre fondateur de la CEDEAO et a signé en toute indépendance le protocole additionnel de la CEDEAO pour la démocratie et la bonne gouvernance.

    En cas de manquements à ces règles démocratiques édictées dans notre loi fondamentale (constitution), la CEDEAO est dans son bon droit de demander des comptes au Mali.

    Le Nigeria, le Ghana n’ont jamais été un pré carré français et pourtant ce sont des piliers de la CEDEAO.
    Pourquoi la CEDEAO serait-elle vue au Mali comme un pion de la France alors qu’elle veut juste appliquer ses textes communautaires qui nous régissent tous?

    Le populisme de certains membres du CNT regroupés soit dans “Yèrèwolo débout” ou “couché” ça dépend où ils se trouvent, soit dans un “collectif”, est un manque flagrant de courage et une insulte à l’intelligence des maliens.

    Le CNT est un organe législatif pour la transition militaire, si elle n’est pas satisfaite de la CEDEAO et de la France pourquoi ces membres qui s’agitent sur YouTube et Facebook ne votent-ils pas une loi pour faire sortir le Mali des instances de la cedeao et de demander expressément aux troupes françaises et onusiennes de quitter le sol malien comme l’a fait Modibo Keïta en septembre 1961 puisque qu’ils se réclament de l’héritage de Modibo?

    Au lieu de cela ces membres non courageux du “CNTou môrrroôô” font du tintamarre populisme soit dans des associations réactionnaires soit dans des collectifs réactionnaires pour dénoncer la CEDEAO qui demande juste aux dirigeants de la transition malienne de faire des élections comme prévues et comme promis en août 2020 par les colonels putschistes, pour permettre à notre pays d’avoir des dirigeants élus donc choisis par le peuple malien.

    Ni Assimi ni Choguel ni les membres du « CNTou môrrrôô » ne sont élus par les maliens.

    En quels noms et de quel droit s’arrogent-ils le privilège de parler au nom des maliens.

    Quelles qualités le créateur les a conférés pour être plus patriotes que les 20 millions autres maliens?

    Ne pas faire d’élection et perdurer dans la réaction sporadique de Kati à l’ONU est une très mauvaise pièce de théâtre qui ne va ni aider les maliens à avoir de la sécurité ni améliorer leur quotidien. Car cela isole le pays et l’expose inutilement à des sanctions économiques et financières et à la suspension des coopérations vitales pour notre pays.

    Car pas d’élections équivaut aux sanctions économiques et financières internationales et se traduira par des difficultés au quotidien pour les familles maliennes qui n’ont rien demandé ni à Assimi ni à Choguel.

    Pourquoi devrons-nous continuer à supporter la vie chère en plus de l’insécurité permanente parce qu’Assimi et Choguel refusent de faire des élections dans le seul but de continuer à prendre mensuellement et respectivement 150 millions et 75 millions pour leurs seules familles et amis?

    Les prix des denrées de première nécessité explosent, l’insécurité s’étend chaque jour, les projets de développement sont soit arrêtés soit fortement ralentis dans leur exécution et le pays périclite chaque jour dans l’inconnu mais Choguel et Assimi ne veulent pas organiser des élections et font 2 ou 3 forages ridicules pour venir nous raconter des bobards ensuite:

    “Mali Koura Mali Koura” alors que nous savons tout que c’est “Assimi Koura” et “Choguel Koura” et rien d’autres.

    Ils veulent nous amener des sociétés privées pour privatiser notre défense nationale sans nous dire qu’est ce qu’ils feront du budget de la défense ni nous montrer le contrat qui lie le Mali aux groupes privés paramilitaires étrangers.

    Quelles sont les contreparties promises à ces groupes privés et pour quelles prestations pour la défense de l’intégrité du territoire malien et la sécurité des citoyens maliens?

    Où sont les intellectuels maliens?

    Pourquoi tout le monde s’assoit pour regarder la transition militaire faire déraper notre pays dans l’inconnu en l’isolant sur le plan international et en privatisant notre défense nationale et notre sécurité?

    Si la France et les troupes françaises ne sont pas la solution à notre sécurité pourquoi ne demande t-on pas expressément leur départ?

    Si les russes sont la solution pourquoi nous ne traitons pas directement avec Vladimir Poutine après avoir remercié la France et l’ONU?

    Pourquoi au contraire Choguel se plaint à l’ONU du départ annoncé des français ?

    Pourtant les réactionnaires populistes nous disaient que c’est la France qui empêchait l’armée malienne de rentrer à kidal.

    On se moque de qui?

    Ces mêmes réactionnaires se plaignent que les français veulent partir de Kidal, où est la logique?

    En tout cas le salut du Mali ne vient pas de réaction à l’ONU ni du populisme sur le place de l’Indépendance et sur Facebook mais d’une stratégie de coopération intelligente pour assurer notre défense et notre sécurité nationale en tissant des liens avec des États amis et partenaires et non pas avec des sociétés privées qui ne cherchent que leur profit et dont on ne sait pas combien Assimi et Choguel les ont promis.

    Il faut se lever comme un seul homme et demander des élections pour faire partir le règne de la réaction et du populisme inutile de la gouvernance de notre pays.

    Salute.

  2. ERRATUM ;

    ” … Le Premier ministre malien Choguel Kokalla Maïga a accusé samedi à l’ONU la France d’un “abandon en plein vol” avec la réorganisation de sa présence militaire au Sahel et ainsi défendu la décision de Bamako d’engager des discussions avec la société paramilitaire privée russe Wagner. Il a déploré au passage un “manque de concertation” de Paris et une annonce “unilatérale” sans coordination tripartite avec l’ONU et le gouvernement malien…
    … La France a averti Bamako qu’une implication du groupe Wagner au Mali serait incompatible avec sa présence militaire et celle d’autres pays et organisations internationales sur le terrain. Paris a par ailleurs réitéré lundi à l’ONU son appel à l’organisation d’élections législatives et présidentielle le 27 février au Mali, conformément aux engagements pris devant la communauté internationale par la junte qui pris le pouvoir dans ce pays.
    Le Premier ministre malien a affirmé dimanche à l’AFP qu’elles pourraient être reportées de quelques semaines ou de quelques mois. “Il est impératif de respecter” ce calendrier,… ” …///…

    :
    C’est terrible…
    A voir la réaction des AUTORITÉS Françaises, on l’impression qu’une seule phrase du discours du Premier Ministre Malien, a attiré l’attention des Français :
    ” … la France accusée d’un “abandon du Mali en plein vol” , le … ”

    On n’a pas le sentiment que les AUTORITÉS Françaises aient écouté la suite du discours. Hors le Premier Ministre Choguel Kokalla MAÏGA a parlé aussi de la détresse des POPULATIONS Maliennes qui souffrent de l’insécurité dans le NORD et le Centre du pays, malgré la présence au Mali des plus grandes puissances Occidentales… Une soldatesque qui était censée combattre cette insécurité… Les Maliens constatent que c’est plutôt le contraire qui se produit, à savoir une insécurité qui s’est empirée dans le pays depuis huit ans que les Soldats du monde entier sont dans le pays. Même le SUD du pays n’est plus épargné par cette insécurité. Cela, on dirait que les AUTORITÉS Françaises n’entendent pas.
    Pire encore, aussi bien que la CEDEAO, l’ONU et l’UNION Européenne…, c’est le calendrier des prochaines élections générales Maliennes qui préoccupent les DIRIGEANTS Français.

    C’est dommage.

    Vivement le Mali pour nous tous Maliens.

  3. Un COMBAT GÉOPOLITIQUE se gagne avec le COURAGE POLITIQUE des TENANTS DU POUVOIR.
    LES AGISSEMENTS DE CHOGUEL MAIGA,PLUS QUE CEUX DES COLONELS,MONTRENT QUE LA FRANCE EST DÉJÀ L’ENNEMI DU MALI.
    Le premier ministre a déjà engagé les hostilités sur le terrain politique.
    Avec les COLONELS,ce n’est pas clair du fait d’avoir accepté les SÉPARATISTES dans le gouvernement.
    Il faut espérer que CHOGUEL MAIGA est en connexion avec ASSIMI GOITA,sinon il risque lui d’être “abandonné en plein vol”.
    Ce serait tellement facile qu’il a un dossier en justice.
    La comparaison avec MODIBO KEITA est usurpée.
    LE PREMIER PRÉSIDENT DU MALI INDÉPENDANT A CLAIREMENT MONTRÉ SES POSITIONS AUX FRANÇAIS.
    Qui peut imaginer MODIBO KEITA travaillé avec les SÉPARATISTES dans le gouvernement???
    CHOGUEL MAIGA l’a fait.
    Le comparer à MODIBO KEITA est une insulte à la mémoire du père de la nation.
    Les tenants du pouvoir doivent être clairs avec les français car les arguments avancés par CHOGUEL MAIGA ne tiennent pas.
    FERMER LES BASES MILITAIRES NE VEUT PAS DIRE ABANDONNER UN PAYS.
    MACRON a été très clair en disant qu’il va faire contribuer plusieurs pays tout en responsabilisant les FORCES SPÉCIALES.
    On ne peut pas utiliser l’argument du départ de L’ARMÉE FRANÇAISE pour faire intervenir un autre partenaire alors qu’elle n’a jamais dit qu’elle quitte le Mali.
    IL FAUT DIRE HAUT ET FORT EN TOUTE SOLENNITÉ QU’ON NE VEUT PLUS L’ARMÉE FRANÇAISE AU MALI.
    C’est ainsi qu’a agi MODIBO KEITA.
    Du côté français,on est plus clair en disant par les bouches les plus autorisées que si les RUSSES sont là,elle va évacuer son ARMÉE.
    L’UNION EUROPÉENNE lui a emboîté le pas.
    Du côté malien,c’est plus que flou.
    La clarté,c’est la CADUCITÉ DE L’ACCORD D’ALGER,le RETRAIT DES TROUPES FRANÇAISES,L’ABANDON DU CESSEZ LE FEU SIGNÉ AVEC LES SÉPARATISTES QUI VA CONDUIRE À OCCUPER KIDAL PAR LA LÉGITIME DE LA FORCE DE L’ÉTAT.
    Agir autrement comme sont entrain de faire les COLONELS et CHOGUEL MAIGA,c’est faire souffrir les maliens.
    Le retrait de L’UNION EUROPÉENNE va aboutir à la cessation de ses financements.
    Dire solennellement que le Mali ne veut pas la présence de L’ARMÉE FRANÇAISE en avançant les arguments de son soutien aux SÉPARATISTES aura le mérite de situer nos partenaires.
    LE MALI DOIT ASSUMER SA POSITION PAR RAPPORT À LA FRANCE,DEMANDER OFFICIELLEMENT QU’ELLE SOIT REMPLACÉE PAR UN AUTRE OU DES PARTENAIRES.
    On aura ainsi mis ses pas dans ceux de MODIBO KEITA qui a choisi très officiellement son camp contre le NEOCOLONISME FRANÇAIS.
    On connaît le CAMP choisi par la Syrie,la Centrafrique,mais on ne connaît pas celui des COLONELS,sinon que c’est celui de la France du fait de collaborer dans le gouvernement avec les SÉPARATISTES.
    Choisir son camp contre la France,c’est se donner les moyens de récupérer les territoires occupés.
    Le courage politique est certainement du côté de CHOGUEL MAIGA,mais pas du côté des COLONELS.
    C’est pourquoi CHOGUEL MAIGA risque d’être “abandonné en plein vol”
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  4. ” … Le Premier ministre malien Choguel Kokalla Maïga a accusé samedi à l’ONU la France d’un “abandon en plein vol” avec la réorganisation de sa présence militaire au Sahel et ainsi défendu la décision de Bamako d’engager des discussions avec la société paramilitaire privée russe Wagner. Il a déploré au passage un “manque de concertation” de Paris et une annonce “unilatérale” sans coordination tripartite avec l’ONU et le gouvernement malien…
    … La France a averti Bamako qu’une implication du groupe Wagner au Mali serait incompatible avec sa présence militaire et celle d’autres pays et organisations internationales sur le terrain. Paris a par ailleurs réitéré lundi à l’ONU son appel à l’organisation d’élections législatives et présidentielle le 27 février au Mali, conformément aux engagements pris devant la communauté internationale par la junte qui pris le pouvoir dans ce pays.

    Le Premier ministre malien a affirmé dimanche à l’AFP qu’elles pourraient être reportées de quelques semaines ou de quelques mois. “Il est impératif de respecter” ce calendrier,… ” …///…

    :
    C’est terrible…
    A voir la réaction des AUTORITÉS Françaises, on l’impression qu’une seule phrase du discours Premier Ministre Malien, a attiré l’attention des Français. ” … la France accusée d’un “abandon du Mali en plein vol” , le … ”
    On n’a pas le sentiment que les AUTORITÉS Françaises aient écouté la suite du discours. Hors le Premier Ministre Choguel Kokalla MAÏGA a parlé aussi de la détresse des POPULATIONS Maliennes qui souffrent de l’insécurité dans le NORD et le Centre du pays, malgré la présence au Mali des plus grandes puissances Occidentales… Une soldatesque qui était censée combattre cette insécurité… Les Les Maliens constatent que c’est plutôt le contraire qui se produit, à savoir une insécurité qui s’est empirée dans le pays depuis huit ans que les Soldats du monde entier sont dans le pays. Même le SUD du pays n’est plus épargné par cette insécurité. Cela, on dirait que les AUTORITÉS Françaises n’entendent pas.
    C’est dommage.

    Vivement le Mali pour nous tous Maliens.

  5. C´est le terrain qui explique tout!! L´insecurité règne partout!!
    Alors, il faut que les dirigeants du Mali y pensent.
    La petite france colonisatrice ne peut que diviser les peuples enfin de les exploiter en pleines dents!!
    Africains/ Maliens reveillons nous, donnons nous les mains, cette facon de la france a trop durée!!
    Comment les dirigeants francais peuvent dire de facon claire que la france ne quittera pas le Mali!!!
    Que le sahel est leur pré-carré!!
    Qu´ils sont venus avant les russes!!!
    Et NOUS, les Maliens les Africains. La france est venue nous trouvée chez nous. Personne n´a dit a la france de quitter le Mali.
    Le Mali dit seulement, qu´il va multiplier ou diversifier les partnaires, où doit etre le probleme de la france?? Donc sie la france est quelque personne d´autres n´a le droit d´y etre!?
    Pourtant la france coopere avec tous les pays du monde, jusqu´à aller faire la guerre sur d´autres territoires.
    La france doit comprendre et accepter que la recreation est TERMINEE!!!

  6. MR LE DRIAN ET MME PARLY

    VOUS AVEZ DECIDE D ABANDONNER LES BASES DE KIDAL ET DE TOMBOUCTOU UNILATERALEMENT SANS CONCERTATION

    C EST EFFECTIVEMENT UN ABANDON EN PLEIN VOL MEME SI CONCERNE QUELQUES ZONES

  7. C est au maliens et particulièrement aux dirigeants du Mali d écouter son peuple et de ne point considérer tout changement de language de la France concernant son assistance au Mali; c est faux, c est de la tromperie. Si les dirigeants reculent sur la voie de recherche d autres meilleurs partenaires pour la sécurité du peuple, il risque d avoir une révolte populaire, c est ce que la France veut. La France a toujours trompé la plupart des dirigeants passés et les maliens qui ont été naïfs pour la plupart du temps. A bon entendeur salut!!!

  8. Aux maliens de respecter le Mali, les autres suivront! Si le discours de la France a commencer à changer, c’est parce que Choguel a pris ses courages à deux mains, pour exprimer les préoccupations réelles des maliens sur la tribune des Nations Unies. Si jamais nous reculons, nous serons anéantis à jamais. Au Gouvernement malien de poursuivre sereinement sa mission sans complaisance, je vous parie que tous ces charognards finiront par venir faire la queue devant la Primature. Je vous rappelle que le Rwanda a passé par une étape plus douloureuse que la notre. Paul Kagamé a été traité de tous les noms d’oiseaux, mais il est resté débout avec son peuple. Il a prôné l’exemplarité au sommet de l’État, et cette culture que les autorités de la Transition doivent inculquer. Aujourd’hui, les Rwandais sont fiers du Rwanda et de leur Président. La France négocié dure pour le rétablissement de ses relations diplomatiques avec le Rwanda.
    Préparons à un assainissement des Finances Publiques de l’État afin de mieux mobiliser les ressources internes, car c’est là ils vont essayer de nous barrer la route en prenant des d’extorsion pour étouffer notre économie. La situation n’est plus la même qu’en 2020! Aujourd’hui, l’axe Conakry-Bamako est ouvert et il y a de bonne perspective qui le Sénégal ne suivra plus aveuglement les méchancetés de Macron exécutés par Alassane et Bazoum.

    • Mon frère Alsace, tu as bien parlé. Je ne sais même pas comment te remercier. Tes remarques sont très pertinentes.

  9. Selon le commandant de la force Barkhane : “Le projet de quitter Kidal, Tessalit et Tombouctou date d’il y a à peu près deux ans, 18 mois à deux ans», a déclaré à la presse le général Michon, après avoir rencontré le président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, le ministre de la Défense Hanena Ould Sidi et le chef d’état-major”.

    Donc maintenant pour des problèmes qui concernent le Mali, les français vont discuter de cela en Mauritanie!?

    Pourquoi, diable, aller discuter des questions qui concernent le Mali dans un autre pays, de plus sans les maliens?
    Tout ce qui est fait sans le Mali, dans le dos des maliens, est purement simplement contre le Mali. Il faut que tout le monde comprenne cela et l’intègre une bonne foi pour toute.

    Ces propos du général français ne font que renforcer le discours de CHOGUEL.

    De plus il n’y aura pas d’élections sans la mise en place d’une trajectoire claire sur la situation que nous vivons chez nous. Personne,aucun pays, aucun organisme ne nous fera dévier de cette trajectoire.

  10. DIONCOUNDA ET TOUS LES AUTRES QUI ONT FAIT APPEL AUX FRANCAIS SONT DES TRAITRES ET DES CRIMINELS A ARRETER ET A JUGER PUIS PENDRE PUBLIQUEMENT POURQUE D AUTRES PAREILS VOIENT.

  11. La France n’a pas d’amis mais des interets, c’est vrai alors Choguel a raison que le Mali est abandonne en plein vol, soyons honnetes et serieux, c’est aux Maliens de comprednre la realite et de se donner la main pour defendre leur Nation leur seul bien commun!

    • Bonjour King
      Tu écris “La France n’a pas d’amis mais des intérêts ”
      Il faut faire attention quand on utilise des maximes

      La France a dépensé des milliards dans cette guerre difficile qui s’étend sur un territoire grand comme 5 fois le Mali …CE SONT DES INTERETS ????

      C’est en France que se trouve la plus grande communauté malienne qui envoie au pays pas mal d’argent..
      Peut-être que certains de cette communauté n’a pas trop d’argent bénéficie de logements sociaux, de formations , de soins, des allocations familiales etc ..comme les citoyens français

      Quand on a un ordi et de l’instruction il faut faire attention..!!!

      Cette haine cache peut-être autre chose qu’il faut expliquer …

      • 🤩🤩🤩🤩🤩
        1-Le bassin de Taoudeni ‘avec toutes les ressources naturelles qui s’y trouvent’ est plus vaste que la superficie de la jolie laide donc tu vois pourquoi elle renue ciel et terre que Kidal reste sa chasse gardée.

        2-L’effort des ressortissants maliens profitent plus à la jolie laide qu’aux maliens,l’euro et le dollar envoyés restent chez la jolie laide et elle envoie en lieu et place une monnaie de singe,le CFA qui n’est même pas reconnu là où elle est émise.

        Koro king a bien raison,la jolie laide n’a pas d’amis,elle a que des interests.

  12. Oh oh oh !!! On connaît les français. Pas d’amis comme ils le disent eux-mêmes. Et avec eux, rien n’est gratuit. C’est faux. On est souverain et libre de faire ce qu’on veut.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here