Politique : L’ancien maire de Sikasso, Tangara et 42 sous-sections RPM adhèrent au Mouvement BENKAN

1

Un mois, après avoir démissionné du RPM avec 42 sous- sections RPM, l’ancien maire de la commune urbaine de Sikasso, Mamadou Tangara vient de déposer ses bagages dans le mouvement du richissime Seydou Coulibaly.

Il faut noter qu’il quitté l’ex-parti présidentiel avec 42 sous-sections qui lui sont fidèles à cause de sa manière de mener la politique à travers le social. Il a été le directeur de campagne du président IBK, lors de l’élection présidentielle de 2018 dans la cité de le de Kenedougou. Avec ses deux mandats passés à la tête de la commune urbaine de Sikasso, Mamadou Tangara jouit d’une confiance énorme à Sikasso.

C’est cette popularité de l’ancien édile de Sikasso qui avait conduit l’apprenti politique Ousmane Koné à suspendre injustement Tangara du parti des tisserands. C’est cette suspension insjute qui serait à la base de la démission de l’ancien maire de Sikasso du RPM.

Nous l’avions dit dans nos précédentes parutions que le mort du RPM s’annonce dans le Kenedougou, aujourd’hui, c’est chose faite. Le RPM est même enterré.

On pourrait dire que le patron de l’entreprise Cira, non moins parrain de mouvement BENKAN a réussi un bon coup politique dans le cercle de Sikasso, en  recevant dans ses rangs Mamadou Tangara et ses disciples.

Le mouvement BENKAN est bien représenté désormais dans les 43 communes à travers tout le cercle de Sikasso, car l’ancien maire Mamadou Tangara a transformé les sous-sections RPM en mouvement BENKAN.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here