Présidentielle 2012 : Le maire du district de Bamako, Adama Sangaré, choisit Modibo Sidibé

0

Pour la présidentielle de 2012, le maire du district de Bamako, Adama Sangaré, ne cache plus ses préférences. Comme attendu, il soutiendra l’ancien Premier Ministre Modibo Sidibé. Une décision qu’il a partagée avec ses camarades lors d’une réunion de sa sous-section. Malgré une pétition initiée par un certain Broulaye Sangaré de la section III, Adama Sangaré tient bon et est même soutenu par une très grande majorité des militants en commune III, voire ailleurs.
 
Pour la présidentielle de 2012, le comité exécutif  a imposé  Dioncounda Traoré candidat du parti. Et le simulacre de consensus  sera fêté quelques jours plus tard à l’occasion d’une conférence nationale d’investiture. Il fallait s’attendre que ce choix qui a toujours mal accepté soit contesté comme ce fut le cas de Soumaïla Cissé qui, investi en 2002 à l’issue d’une convention nationale, a été combattu par ses propres partisans. Ce qui est en train d’arriver  à Dioncounda Traoré dont les chances sont très minimes contrairement à  l’ancien  Premier Ministre, Modibo Sidibé pour lequel de nombreux barons du parti de l’Abeille travaillent actuellement sur le terrain. Un mouvement salutaire pour le parti majoritaire dont l’un des grands animateurs en la personne du   maire du district de Bamako a compris la nécessité. Adama Sangaré puisque c’est de lui qu’il s’agit, est convaincu que l’Adema peut continuer à dominer la scène politique malienne s’il misait sur un candidat aux potentiels impressionnants qu’est Modibo Sidibé. Et il ne s’en cache pas puisque la majorité des militants du parti de l’Abeille partage son opinion. C’est pourquoi, l’initiative du secrétaire administratif de sa section en commune III, Broulaye Sangaré, à travers une pétition mise en circulation que seulement quelques responsables du parti dans cette localité ont signé, a peu de chances d’aboutir. Ces adversaires n’ont pas digéré le faite que le Maire du district a annoncé  lors d’une réunion de sa sous-section qu’il soutiendra  Modibo Sidibé si celui-ci était candidat. Et c’est logiquement qu’ils ont du mal à obtenir des sanctions contre Adama Sangaré. Lors d’une réunion de la section III  dimanche dernier au centre, on a rejeté l’idée de toute sanction contre les soutiens de l’ancien PM. Et le président du  comité exécutif de l’Adema-PASJ, Pr. Dioncounda Traoré, qui mesure les conséquences d’une sanction contre les partisans de Modibo Sidibé, a botté le sujet en touche prétextant  que  toute cette histoire ne se fonde que sur des soupçons et des rumeurs. Une manière intelligente de ne pas se créer des problèmes car les pro-Modibo sont majoritaires à l’Adema-PASJ
Bintou Danioko
 

PRECAMPAGNE
Les pro-Modibo investissent le terrain

Il est porté à la connaissance de tous les adhérents, membres de bureau et sympathisants des différentes associations (et militants de partis politiques) de soutien à la candidature de Modibo SIDIBE pour 2012, que des délégations sillonneront le pays, à partir de ce jour Jeudi 6 Octobre 2011, dans tous ses cercles et certains arrondissements pour une prise de contact.
Chaque association y est conviée et chaque association doit mobiliser ses adhérents et fera en sorte d’accueillir les délégués au seul nom de Modibo SIDIBE comme il se doit.
 
Mamadou Lamine HAIDARA
Président du CSA-MS

Commentaires via Facebook :

PARTAGER