Rassemblement de cet après-midi : La Coordination de la plateforme « Nous le peuple » de Kati appelle à le boycotter

0

Les responsables de la Coordination de la plateforme « Nous le peuple » de Kati étaient  face à la presse hier, jeudi 4 juin 2020, dans la salle de conférence du conseil du cercle dudit cercle. Objectif : informer les hommes de médias de son opposition à toute « déstabilisation » des institutions de la République.

« Empêcher toute déstabilisation des instructions de la République du Mali ». Tel est le combat de la coordination de la plateforme « Nous le peuple » de Kati. Elle s’oppose à la demande de démission du président de la président de la République.

Dans sa déclaration, Mahamadou Sidibé a fait un bref rappel sur la situation sécuritaire du Mali de 2012 à nos jours. Aussi, a-t-il déploré les difficultés auxquelles sont confrontés le Mali. Il trouve donc inadmissible qu’on en rajoute à ces maux. C’est pourquoi, au nom la coordination de la plateforme « Nous le peuple » de Kati, il s’est opposé à la demande de démission d’IBK. « Notre association, plateforme pour le peuple, dit qu’elle se tiendra débout comme un seul homme pour défendre toutes les institutions de la République dans le cadre démocratique », a-t-il laissé entendre. Au-delà de la conférence de presse, cette association dit être prête pour les meetings et marches de soutien aux institutions de la République du Mali. Mahamadou lance des pierres dans le jardin de Mahmoud Dicko et alliés : « Ceux-là qui ont opté pour le chaos n’atteindront jamais leur objectif ».

Il a, enfin, invité les katois ne pas participer à la marche de cet après-midi. Aussi, a-t-il annoncé la tenue d’une marche de soutien aux institutions de la République, le vendredi prochain.

B. Guindo

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here