Rencontre IBK/délégation du M5-RFP : « La Constitution du Mali aujourd’hui ne me permet pas de céder un quelconque pouvoir au M5-RFP », dixit IBK lors de cette rencontre

0

La rencontre entre IBK et M5-RFP, du 05 juin 2020, à son second Palais présidentiel sur la Base B,   tant attendue et qui pouvait être qualifiée d’historique, parce que l’opinion nationale et internationale s’attendaient à une issue heureuse pouvant désamorcer la crise socio-politique que traverse la Mali depuis quelques temps, n’a fait que jeter de l’huile sur le feu. Et pour cause !

Le locataire de Koulouba a montré à ses visiteurs du jour qu’il tient mordicus à son pouvoir et a trouvé les mots pour le signifier : « La Constitution du Mali aujourd’hui ne me permet pas de céder un quelconque pouvoir au M5-RFP ».

Une façon de dire que: « Je suis Président, je le reste vaille que vaille !».

En plus, LadjiBourama a renvoyé le M5-RFP à sa majorité présidentielle, d’après Ousmane Doumbia, chargé de Commune d’EMK et membre de la Cellule de Communication de M5-RFP, présent à cette rencontre, que nous avons rencontrer plus tard.

 Une majorité présidentielle

D’ailleurs de quelle majorité présidentielle parle-t-il ?

Une majorité présidentielle qui peine à se mettre en ordre de bataille pour  prouver et convaincre le peuple par sa capacité à faire face le strict minimum ; une majorité présidentielle qui semble être dépassée par la situation et qui se cherche actuellement au sein du M5-RFP, pour s’assurer une continuité ;

C’est de cette majorité présidentielle qu’IBK fait allusion ?

Si en temps normal, cette majorité présidentielle montre les signes de faiblesse, de division, de mésentente, parfois entretenue par le président de la république lui-même, selon certains milieux proches du pouvoir en place. Ce n’est pas en ce temps de crise qu’elle pourra par une magie astrologique se surpasser pour faire face à cette force puissante et montante qui est le M5-RFP.

D’ailleurs, le mémorandum du M5-RFP a été adressé au Président de la République IBK et non à sa majorité quelconque. Puisse qu’il a toujours semblé évoluer seul, sans la majorité présidentielle. N’est-ce pas aussi le moment pour lui, de prendre toutes ses responsabilités ?

L’on peut aussi comprendre par-là qu’en renvoyant le M5-RFP vers la majorité présidentielle, c’est une manière de dire à la majorité : « l’heure est venue pour chacun de me prouver de quoi vous êtes capable ».

Le Président IBK a-t-il raté le coach ?

Un Président de la République est semblable à un père de famille qui, malgré les caprices de certains de ses enfants, trouve toujours les mots justes dus à sa sagesse, à ses qualités et à ses expériences de père, pour les recadrer. Mais, il ne peut en aucun cas les envoyer balader ou leur tenir des propos du genre : « La Constitution du Mali aujourd’hui ne me permet pas de céder un quelconque pouvoir au M5-RFP ».

Par ce comportement, IBK mesure-t-il la gravité de la situation ? En toutes circonstances, la sagesse doit primer.

Comment peut-il demander personnellement à rencontrer le M5-RFP et les renvoyer à sa majorité ?

C’est là toute la question.

Pépin Narcisse LOTI

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here