Retour de Dioncounda Traore : Une cohabitation à haut risque

30

Ses partisans viennent de demander au président de la République de rejoindre le Mali pour gérer la transition. Un retour qui n’est pas sans risque mais qui pourrait permettre de définir les rôles de chaque organe.

Dioncounda Traoré, président de la Transition

Des responsables du Front de défense de la démocratie et de la République (FDR, front du refus) auraient officiellement demandé au président de la République de rejoindre enfin le bercail. Depuis son agression, le 21 mai dernier, Dioncounda Traoré, parti en France pour des soins, n’a pas mis les pieds dans son pays. Aux yeux de ses amis politiques, et poursuivant leur logique d’ordre constitutionnel, le retour du président Traoré pourrait remettre sur les rails la transition pour laquelle tous réclament la formation d’un gouvernement d’union nationale. Mais ce retour pourrait également occasionner plus de problèmes qu’il n’en résoudrait car il poserait, avant toute chose, la question cruciale de prérogatives entre le chef de l’Etat et le chef du gouvernement.

Cela n’a échappé à personne : Cheick Modibo Diarra qualifie toujours Dioncounda Traoré de président de la République «par intérim» et se qualifie lui-même de Premier ministre «de la transition». Il est dans son rôle, plus exactement dans celui que lui a assigné l’accord-cadre signé le 06 avril, dans le feu de l’action des sapeurs pompiers, entre le Cnrdre (Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat) et la Cédéao (Communauté économique des Etats  de l’Afrique de l’ouest). Un accord-cadre qui parle d’un «président par intérim» et d’un «chef de gouvernement avec pleins pouvoirs». C’est dans ce contexte flou que, conformément à l’article 36 de la Constitution, suspendue le 22 mars et rétablie le 1er avril, Dioncounda Traoré alors président de l’Assemblée nationale a prêté serment le 12 avril pour un intérim de quarante jours maximum. Mais puisque dans la même période l’accord-cadre mentionne aussi la nomination d’un Premier ministre de transition, le flou a été savamment entretenu jusqu’à ce jour. Et pourtant, entre temps, il y a eu, le 15 avril, la conférence des forces vives de la nation malienne dont la déclaration recommande «que la question du président de la transition soit réglée conformément aux dispositions de l’accord-cadre» Du reste, lors de cette concertation, il n’ a été question que du «respect de la Constitution du 25 février et de l’accord-cadre du 06 avril»

Mais ces deux «lois fondamentales» du Mali seront violées très souvent, notamment le 17 avril avec la désignation d’un Premier ministre chef de parti, sans consultation des «parties prenantes» mentionnées dans l’accord-cadre, le 24 avril avec la formation d’un gouvernement sans consultation a fortiori participation de la classe politique, le 20 mai avec la reconduction de Dioncounda Traoré cette fois comme président de la transition. Un poste non prévu par la Constitution qui ne sait pas ce que transition veut dire, et par l’accord-cadre qui ne le mentionne même pas dans les organes de la transition.

En revanche, le Cnrdre et la Cédéao ont bien prévu un Premier ministre doté de «pleins pouvoirs» pour la période de transition. Mais leur texte n’est pas plus explicite sur la qualité de ce super chef de gouvernement. D’où cette question : est-il l’autorité suprême même en présence d’un président de transition, autrement dit détient-il plus de pouvoirs que le président de transition ?

Si l’accord-cadre est flou là-dessus, les discours, faits et geste de Cheick Modibo Diarra, ces derniers mois, en disent long sur ce que lui-même croit être ses pleins pouvoirs : avec les marches de protestation récentes, il a été donné aux citoyens de se rendre compte que le Premier ministre, lui, est très bien gardé par la troupe ; il se donne latitude de former un gouvernement d’union mais fait fi des recommandations ou de l’avis du Fdr, de convoquer des assises nationales sans définir qui y participera et à quel sujet.

Cheick Modibo Diarra a également élaboré, sans consulter les parties prenantes, ce qu’il apelle une feuille de route de la transition qu’il compte faire adopter par l’assemblée nationale, en oubliant que le parlement est dominé à une large majorité par les députés des partis du Fdr capables, tout au long de la transition, d’entraver l’action gouvernementale. Sa feuille de route n’étant pas le programme de gouvernement de ces partis, notamment l’Adéma et l’Urd, ceux-ci s’y plieront-ils aisément ? Au cas où Dioncounda Traoré reviendrait l’acceptera-t-il au détriment de son propre projet de société ?

Il y a une autre question qui n’est posée ni dans la Constitution ni dans l’accord-cadre : en cas d’empêchement définitif du président de la transition qui doit le remplacer dans ses fonctions ? Il urge de trouver une réponse à cette éventualité car, à l’heure actuelle, il est peu probable que Dioncounda Traoré revienne avant la fin de la période de transition, sa convalescence terminée, il craignerait toujours pour sa sécurité.

Cheick Tandina

Commentaires via Facebook :

30 COMMENTAIRES

  1. QUI NE SE RAPPELLE DE CE DIRECTEUR DE L ECOLE NATIONALE DES INGENIEURS QUI VENDAIT LES NOTES CONTRE LES FESSES DES JEUNES FILLES OU CONTRE DES ESPECES SONNANTES ET TREBUCHANTES OU LES AMENER DANS SON CHAMP POUR DES ACTIVITES INDIGNES. AU POINT QUE LES ETUDIANTS ONT FAIT SORTIR UNE CASSETTE POUR DENONCER LA PRATIQUE. CE SONT CES GENS LA QUI S ERIGENT EN DONNEUR DE LECON. QUE LE RIDICULE TUE AU MALI. QUI NE SE RAPPELLE DE CE SOIT DISANT GOUVERNEMENT D UNION NATIONALE D ATT OU ON L ON PARTAGE LES GATEAUX. OU CELA NOUS A T IL MENE? VOILA CES MEME POLITICIENS QUI VEULENT ENCORE BRADER LE MALI, J AI NOMME LE FDR OU ” FAUT DEVENIR RICHES” A TOUT PRIX. IL EST TEMPS JEUNES DU MALI QUE NOUS DEMISSIONONS DE TOUS CES PARTIS POLITIQUES AFIN QUE L ON BOUTE CES VIEUX LA DEHORS. ILS ONT MONTR E LEUR LIMITE ,LEUR INCOMPETENCE. DE QUOI ONT ILS PEUR QUE LE PAYS MALIEN SACHE LA VERITE SUR LEURS SALE DOSSIERS AU NIVEAU DU VERIFICATEUR GENERAL. LA SEULE CHOSE QUI PRIME AUJOURDHUI S EST DE SOUTENIR LE GOUVERNEMENT A LIBERER LE NORD. CAR AVEC PLUS DE 70 PARTIS POLITIQUES, COMMENT VA T PARTAGER LES POSTES ENTRE LES PARTIS. L ADEMA OU L URD ET LE RPM ET …. DETROMPEZ VOUS VOUS N ETS PLUS LES FORMATIONS POLITIQUES QUI DOMINENT. LA PEUPLE MALIEN A ETE TRAHI PAR SES POLITICIENS. NOUS SAVONS PAR EXEMPLE QUE DES MEMEBRES DU FDR COURTISENT LES CHANCELLERIES ET AMBASSADES OCCIDENTALES AFIN QU ELLES ARRTENT D APPUYER LE GOUVERNMENT DE CHEICK MODIBO DIARRA PARCE QUE TOUT SIMPLEMENT ILS NE SONT PAS DANS LE GOUVERNEMENT. VOUS AVEZ ETE LA DEPUIS PLUS DE 20 , QUEL A ETE LE RESULTAT? DESOLATION, CORRUPTION, GABEGIE, CLIENTELISME…. NOUS SOMMES FATIGUES, GENS DU FDR ” FAUT DEVENIR ET RESTER RICHES”, ARRTEZ CAR LES POPULATIONS DU NORD SOUFFRENT ET ONT BESOIN DE NOTRE AIDE POUR RECOUVRER LEUR LIBERTE ET LEUR DIGNITE

  2. Président Dioncounda va t-il reconduire CMD ? La question à cette question est NON. CMD n’est un interlocuteur pour personne. Il n’est écouté de personne, ni sur le continent ni à l’étranger. Aucune crédibilité et pire encore il est de conivence avec les bandits de Kati qui, à coup sûr seront poursuivis pour genocide, sequestrations, vol etc. L’Amerique, l’Europe et l’Afrique le rejettent et semblent conditionner leur aide à la conquette du Nord à sa mise de côté car incompétent. Sa mise à l’écart signifie la descente aux enfers de la clique de Kati avec leurs complices civils et politiques qui ont baffoué l’État. Alors ceux-ci l’accepteront-ils ? Pas si sûr ! CMD lui même acceptera t-il de partir ? – Il partira quand même ! Alors dans ces cas, c’est la guere au Sud. Les troupes étrangères débarqueront pour stabiliser le Sud; ils n’irront pas au Nord car c’est à l’armée malienne de le faire. Alors de longues années s’écouleront et pendant ce temps; le Nord déviendra autonome, le MNLA se restructurera et le sciession sera inévitable. Alors pourquoi President Dioncounda accepte t-il de rentrer au Mali sans être protegé par la Cedeao ? – Grave danger ! Il risque encore sa vie; et une autre guere au sud pourrait éclater au Sud et on tombe dans le même scénario que tantot. Alors on voit clairement que les risques de guere et de bain de sang sont élévés. La seule solution c’est d’avoir la force Micema; l’État sera restauré, l’armée malienne restructurée et le Nord conquis. J’espère me tromper !

    • CMD a ete’ nomme’ a’ la suite d’un accord cadre qui a ete’ signe’. Les limites des pouvoirs des uns et des autres sont connues! Vous respecterez la parole donne’e sinon vous serez les seuls responsables des consequences qui decouleront de vos violations!!!!

      Hotep,vous avez ete’ une tres grande deception pour moi. Je vous demande de retirer l’insulte en langue Soninke’ que vous avez lance’e a’ l’endroit des membres du CNRDRE! Quand on est un homme qui se veut responsable on ne dit pas en Soninke: KO NI ANGNOU OUSSORO AMBA ANSENW KE’ OUDJOULA!!!! Je viens de traduire en langue Bambara les mots que tu as utilise’s a’ la suite de l’interview du Lieutenant Konare’. AVEC UNE TELLE MENTALITE’, VOUS VOULEZ QUE LE CAPITAINE SANOGO ET LES MEMBRES DU CNRDRE QUITTENT LE POUVOIR!!!! Ils ne doivent absolument pas le faire! S’ILS LE FONT, CELA VEUT DIRE QU’ILS SONT SUICIDAIRES!!!!

  3. L’arriver de Dioncounda TRAORE est une bonne chose car ça va désavouer ceux qui pensent qu’il n’y avaient que des sorciers ici qui voulaient l’assassiner et ainsi justifier l’arriver des troupes de la CEDEAO pour s’assurer de la division du pays car nous avons tous entendu le porte parole que le MNLA attend les troupes de la CEDEAO pour libérer le maudit AZAWAD sur la rfi ce aujourd’hui a midi 30.
    Dioncounda doit venir comme un vieux qui revient dans sa famille.Le gouvernement doit rapidement organiser une convention nationale pour fixer les organes de la transition pour qu’ils soient plus légitimes.

  4. Ce president veut revenir? Qu’est-ce qu’il viendra faire au Mali? Le pustch devait l’emporter parce qu’il est parmi ceux qui ont reélu ATT en 2007.

  5. mais je ne comprend pas ce journaliste il a besoin d’un cours de droit constitutionnel fondamental. l’accord cadre n’est même pas une loi à plus forte raison une loi fondamentale. en droit cet acte à un problème de regime juridique

  6. COMPTER SUR SOI-MÊME MAIS IL ÉTAIT NÉCESSAIRE DE S’ACCORDER AVEC TOUT LE MONDE ET D’AVANCER ENSEMBLE POUR VAINCRE LE TERRORISME AU NORD MALI

    Bonjour,

    C’est dommage, le comportement de certains Maliens, qui, au lieu d’essayer d’aider à trouver la solution à la crise, contribuent plutôt à l’aggraver.

    Vu la situation dans laquelle était le Mali, il y a cent jours, avec d’UNE PART :

    (1) les forces de défense et sécurité qui n’avaient pas les moyens et qui n’étaient pas motivées pour faire la guerre compte-tenu de la déroute subie et (2) le terrorisme qui prend de l’ampleur au Nord Mali,

    et d’AUTRE PART :

    (1) la proposition de la CEDEAO/UA de négociation dont l’échec générerait une intervention militaire (toujours en attente du feu vert de l’ONU), et (2) le bouillonnement politique au sud Mali sans convergence de points de vue,

    Il fallait bien que le gouvernement de transition du Mali prenne le temps nécessaire pour échanger avec les pays partenaires et amis de cette situation avant de prendre une décision définitive et éclairée qui n’affecte pas que le Mali car une telle décision, compte-tenu du terrorisme, pourrait aussi impacter la région sahel et le monde.

    Aujourd’hui, la position adoptée par le gouvernement de transition au Mali, félicitations pour ce faire, correspond à celle de la communauté internationale à savoir la nécessité de la négociation, et en cas d’échec l’option militaire.

    En mettant en avant les forces de défense et sécurité du Mali, renforcées plus tard par le contingent de la CEDEAO/UA/ONU, le Mali doit maintenant, de façon urgente, mettre en œuvre la solution retenue (négocier avec les communautés) sans tarder et surtout sécuriser les populations Maliennes en attendant la stabilité complète.

    J’ai proposé de faire intervenir les communautés du Mali et les Maliens non terroristes à travers des conférences de compromis étendues à toutes les régions du Mali. Ces dernières doivent être aussi sécurisées.

    Tous les Maliens et toutes les communautés Maliennes doivent aider le gouvernement à la mise en œuvre d’une telle solution au lieu de disperser les énergies, certains à travers des milices qui pourraient être contre-productives (provoquer d’énormes dégâts sans atteindre l’objectif visé) et d’autres à travers des amalgames et des divisions.

    La contribution de tous les Maliens et de toutes les communautés est nécessaire pour mettre fin à cette crise qui mine le Mali et le met au bord de l’implosion.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: [email protected]

  7. Le Retour du président par intérim n’est pas le problème en soit.

    Mais toutefois, s’il vient pour mettre en pratique le souhait ardent de sa famille politique de faire partir le PM alors là ça serait très grave pour nous tous, car je sais pas ce qui va arrivé.

    Un président doit savoir qu’il n’est pas président d’un parti bien que c’est grâce à eux qu’il se trouve au pouvoir.

    Mais une institution qui représente tous le Peuple du Mali.

    Et à ce titre, je lui souhaite d’avoir la sagesse nécessaire. puisse Dieu lui en inspiré.

    Jeune du Mali, soyez fort et prêt à défendre votre avenir.

    Que Dieu nous sauvegarde.

    • monsieur le malien,
      0n en a mare d’entendre parler de ” sa classe politique…….sa classe ou famille politique” nous voudrons une solution au problème du mali. Ceux qui sont là aussi si c’est pas une classe politique alors c’est des membres de famille tout le monde le sait,d’aujourd’hui cela ne pas l’ordre du jour. Le problème c’est comment faire sortir le mali de cette crise. si Mr Cheick modibo ne peut pas qu’il quitte de même que Mr dioncoucouda. Ce ne pas leur tête qu’on veut, mais la mission qui leurs est assignée.
      Arrêtez les blas blas blas. Nous avons tous quelques choses à dire mais faisons en sorte que le mali retrouve son indépendance totale.

  8. SI IL S’ENTETE A SUIVRE CES LEZARDS DU FDR CORROMPUS MEME DIEU NE VA LE PARDONNER IL IRA DROIT DOS AU MUR.

  9. Le Professeur a toute sa carrière derrière lui et avec son age et son engagement à ne plus se représenter à la Présidentielle prochaine, IL EST EN DROIT DE SE DESOLIDARISER DES VIEUX LOUPS DU FDR POUR L’INTERET SUPERIEUR DU PAYS. Je pense qu’il doit procéder d’abord par là, pour dire d’abord, je suis le Président de tous les maliens et je ne suis plus un HOMME de mon parti ou de regroupement politique. De ce fait, il va envoyer ballader tous les malhonnête du FDR et ADEMA et composé avec les plus sincères pour l’intérêt supérieur du pays. Il doit aussi transmettre à ces pairs de la CEDEAO et à la communauté internationale (UA, UE,ONU), les quatre vérités du Mali à savoir ne plus décider sur quoi que ce soit qui ne viendrait pas de l’INITIATIVE des autorités maliennes.

  10. Le Professeur a toute sa carrière derrière lui et avec son age et son engagement à ne plus se représenter à la Présidentielle prochaine, IL EST EN DROIT DE SE DESOLIDARISER DES VIEUX LOUPS DU FDR POUR L’INTERET SUPERIEUR DU PAYS. Je pense qu’il doit procéder d’abord par là, pour dire d’abord, je suis le Président de tous les maliens et je ne suis plus un HOMME de mon parti ou de regroupement politique. De ce fait, il va envoyer ballader tous les malhonnête du FDR et ADEMA et composé avec les plus sincères pour l’intérêt supérieur du pays.

  11. C’est un travail d’equipe qui s’impose. A 70 ans et en tant que president de la transition,j’espere de tout mon coeur que Djoncounda n’acceptera pas d’etre utilise’ par qui que ce soit pour continuer a’ affaiblir et maintenir le Mali dans l’impasse. Tant qu’il reste pragmatique et realiste, tant qu’il reconnait que le CNRDRE n’est pas intervenu sur la scene politique malienne pour une simple promenade mais pour des raisons bien connues, tant qu’il comprend que le CNRDRE ne peut pas et ne doit pas s’effacer pour laisser la place aux aventuriers qui ont detruit le Mali, tant qu’il continue d’accepter de travailler avec CMD et tant qu’il a comme slogan LE MALI D’ABORD; tout ira bien pour lui et il remplira sa mission!!!!!
    AUCUNE PRESENCE MILITAIRE ETRANGERE NE SERA ACCEPTE’E A’BAMAKO. LA PRESIDENCE DU MALI, LE PARLEMENT DU MALI, LA PRIMATURE, ET LES AUTRES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE NE SERONT JAMAIS OCCUPE’S PAR LES FORCES ETRANGERES!!!!! SEULES LES FORCES ARME’ES ET DE SECURITE’ MALIENNES SONT ET SERONT TOUJOURS LES SEULES RESPONSABLES POUR LA PROTECTION DES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE DU MALI.

    JE CONSEILLE VIVEMENT A’ DJONCOUNDA TRAORE ET A’ CMD DE CESSER D’ALLER DISCUTER LES PROBLEMES INTERNES DU MALI AU BURKINA OU A’ ABIDJAN. NOUS CONSTATONS UN MANQUE DE RESPECT A’ L’ENDROIT DU MALI PARCE QUE LES DIRIGEANTS MALIENS QUI SONT SENSE’S RESOUDRE LES PROBLEMES MALIENS AU MALI, SONT ENTRAIN D’ALLER DE DROITE A’ GAUCHE POUR DEMANDER AUX AUTRES DE RESOUDRE POUR LE MALI, LES PROBLEMES MALIENS!!!!! LA CEDEAO A MONTRE’ SA MAUVAISE FOI A’ QUELQUES REPRISES PARCE QUE LES PRESIDENTS DE CETTE ORGANISATION ONT LEUR PROPRE AGENDA QUI N’EST PAS NECESSAIREMENT CONFORME AUX INTERETS DU MALI!!!!!
    IL FAUT CESSER D’ALLER LES VOIR!!!! LAISSEZ-LES DECRETER LES SANCTIONS ET FAIRE TOMBER LE CIEL S’ILS PEUVENT!!!!!
    LA MAURITANIE S’EST RETIRE’E DE LA CEDEAO ET RIEN DE MAL NE LUI EST ARRIVE’! SI CETTE ORGANISATION CONTINUE A’ AGIR DANS LE SENS DU MAINTIEN DE L’IMPASSE DANS NOTRE FASSO, LE MALI DOIT TOUT SIMPLEMENT SUSPENDRE OU SE RETIRER DEFINITIVEMENT DE LA CEDEAO!!!

    • Le Professeur a toute sa carrière derrière lui et avec son age et son engagement à ne plus se représenter à la Présidentielle prochaine, IL EST EN DROIT DE SE DESOLIDARISER DES VIEUX LOUPS DU FDR POUR L’INTERET SUPERIEUR DU PAYS. Je pense qu’il doit procéder d’abord par là, pour dire d’abord, je suis le Président de tous les maliens et je ne suis plus un HOMME de mon parti ou de regroupement politique. De ce fait, il va envoyer ballader tous les malhonnête du FDR et ADEMA et composé avec les plus sincères pour l’intérêt supérieur du Mali.

    • Le Professeur a toute sa carrière derrière lui et avec son age et son engagement à ne plus se représenter à la Présidentielle prochaine, IL EST EN DROIT DE SE DESOLIDARISER DES VIEUX LOUPS DU FDR POUR L’INTERET SUPERIEUR DU PAYS. Je pense qu’il doit procéder d’abord par là, pour dire d’abord, je suis le Président de tous les maliens et je ne suis plus un HOMME de mon parti ou de regroupement politique. De ce fait, il va envoyer ballader tous les malhonnête du FDR et ADEMA et composé avec les plus sincères pour l’intérêt supérieur du pays. Il doit aussi transmettre à ces pairs de la CEDEAO, les quatre vérités du Mali à savoir ne plus décider sur quoi que ce soit qui ne viendrait pas de l’INITIATIVE des autorités maliennes.

  12. Le PM est légaliste ,quant il se propose de soumettre le projet gouvernementale de feuille de route à l’approbation de l’assemblée nationale.Cette dernière peut ainsi l’amender.
    A partir du moment où il y’a retour à la légalité constitutionnelle c’est le recours aux institutions constitutionnelles qui est la voie autorisée pour la gestion des affaires publiques.Le millier d’associations ne peut en aucune façon prétendre à un telle gestion des affaires publique.Je pense qu’il faut un éffort de communication gouvernemental à ce niveau.

  13. Je pense que Dioncounda doit revenir. Mais il faut qu’on arrête la stigmatisation, Dioncounda est le président de transition de tous les Maliens même ceux qui ne sont pas d’accord. Il est issu de l’ADEMA mais c’est le président du Mali, ces camarades doivent le comprendre en premier lieu afin de lui faciliter la tâche.

    • Le Professeur a toute sa carrière derrière lui et avec son age et son engagement à ne plus se représenter à la Présidentielle prochaine, IL EST EN DROIT DE SE DESOLIDARISER DES VIEUX LOUPS DU FDR POUR L’INTERET SUPERIEUR DU PAYS. Je pense qu’il doit procéder d’abord par là, pour dire d’abord, je suis le Président de tous les maliens et je ne suis plus un HOMME de mon parti ou de regroupement politique. De ce fait, il va envoyer ballader tous les malhonnête du FDR et ADEMA et composé avec les plus sincères pour l’intérêt supérieur du Mali et des maliens.

  14. Bon retour au Pr Dioncounda! j’espère qu’il se démarquera de FDR pour le bonheur du Mali……….

    • En tout cas, je partage ton point de vu, s’il veut rester président de tous les Maliens, il doit comprendre que sa fonction est incompatible avec le militantisme

  15. nous allons constituer de comités d’autodéfenses pour protéger notre président, personne ne touchera plus à sa tête.

    • Personne ne peut protéger un individu contre la colère du peuple. Si Dioncounda veut se faire accepter, qu’il se démarque des loups du FDR sinon il trouvera encore le peuple devant lui. A bon entendeur salut

  16. les journalistes sont en ces moments difficles de l’histoire du Mali des vendus ou je ne sais quoi des gens vraiment achetes au lieu d’informer sainement les paisibles citoyens ils ne mettent que de l’huile sur le feu. la transition malienne a commence il ya que trois mois. C’est bien vrai a l’epoque les choses n’etaient pas facile comme on veut le faire croire. Tout pouvoir a besoin d’un delai de grace de 100 jours mais ce gouvernement n’a pas beneficie de cela. et le gros probleme du Mali est sa classe politique qui cherche a rentrer au gouvernement que pour s’enrichir. En ces moments difficiles si on disait tout de suite que etre membre du gouvernement revenait a etre benevol sans salaire pendant la trasition. il n’y aura tres peu de candidat. a la fin de la transition ils ne peuvent plus partir aux prochaines elections s’ils trouvent pas les moyens de vider ou spolier le Mali de ses maigres ressources. Aujourd’hui tous ceux qui ont gere ce pays ces 20 dernieres annees doivent repondre devant l’histoire.le consensus autour de ATT des partis politiques pour echaper a la jusrtice a tue le Mali. c’est vrai aussi que le premier ministre n’est pas except de reproches qu’il cesse de nous faire voir de la restauration du regime de l’UDPM. un Oumar KANOUTE Dir Cab avec rang de MINISTRE IL N’AVAIT PAS BESOIN. le pays regorgent de cadres politiques et technocrates patriotes jeunes hommes et femmes qui sont pas forcement ces frustres du 22 mars 2012.le president Dioncounda est oblige de rentre un president fut -il un etranger ne peut indefinement rester sur un autre territoire apres trois mois de sa date d’entree il sort ou demande l’asile politique sinon il est expulse ou reconduit a la frontiere. qu’Allah sauve le Mali

  17. BONNE ARRIVE MR LE PRESIDENT AVANT QUE VOUS SERREZ LA, QUE DIEU VOUS DONNE LE COURAGE DE NOUS FAIRE SORTIR DANS CETTE CRISE.

  18. CMD pense qu’il suffit d’avoir la tête pleine pour être un bon dirigeant, hélas, mille fois hélas! avoir les pleins pouvoirs ne signifient ne pas à consulter les autres. Comment mettre en place une feuille de route dans une situation aussi grave de crise sans consulter l’ensemble des forces vives! Et dire qu’il souhaiterait briguer ma magistrature suprême?!!!!

  19. Méme si ce Dioncounda ne revient plus,le Mali vivra.
    Accepter la responsabílité de présider un pays,c´est accepter les inconvénients qui arrivent dans cette période(mandat)de la présidence,queque soit la nature du fait.
    Personne dans cette vie, quelque soit sa couleur ou sa grade, n´est aimée par tout le monde.
    Tant qu´il est toujours président,il aura toujours á faire á des énnemis.
    Un PEUREUX ne peux jamais ètre un bon dirrigeant.
    George W Bush allait ètre taper en pleine face( visage) par une chassure jèttée á son encontre.
    Sarkozy s´est débattu contre la main de quelqu´un qui l´avait violenment saisis en pincant son bras au milieu de ses gardes de corp.

    • TU as raison mon frere donc je souhaite du courage et de la chance a Dioncounda qui va surement revenir dans la semaine

    • Oui, mais ni sarkozy ni bush ne se sont fait assaillir et éclater la tête par une horde de sauvages déchainés et armés de marteaux. Je crois que tu compares n’importe quoi!!!

      De plus, tous deux avaient un vrai service de sécurité à leurs côtés, alors que diouncouda s’est retrouvé “protégé” par des complices de cette agression!!! Réfléchis un peu; A 70 ans, ça a de quoi rendre un peu frileux

Comments are closed.