Transition : Le Premier ministre bientôt devant le CNT

1

Le Premier ministre de la Transition, Choguel Kokalla Maïga s’est entretenu avec la presse à la fin de la visite de deux jours de la délégation Cédéao au Mali. La mission sous-régionale s’est dite satisfaite et rassurée de l’avance et les promesses des autorités de la Transition au Mali. Le Premier ministre en a profité pour annoncer sa présentation de sa feuille de route devant le CNT dans 6 semaines.

« Nous nous donnons 6 semaines pour expliquer et présenter  aux Maliens,  à travers le CNT et l’opinion publique nationale les grandes lignes de l’action gouvernementale pour respecter les différents engagements pris », a rassuré le chef du Gouvernement Choguel Kokalla Maïga. Il a ensuite promis que dans 48 heures, dimanche au plus tard. « Sauf avis contraire du Président de la Transition, nous avons l’intention d’annoncer aux Maliens la composition du nouveau gouvernement », a-t-il expliqué. Le PM a averti qu’il aura peut-être des mécontents pour des incompréhensions, mais rassure que : « l’essentiel c’est la ferme volonté des autorités de la transition d’aller dans le sens d’une gouvernance de rupture et par l’exemple. Ce qui suppose un rétablissement de la confiance de l’ensemble des Maliens et Maliennes dans ce que dit et fait le gouvernement ».

A s’en tenir à ces propos, le délai de la transition sera respecté par les autorités maliennes et avant de quitter le Mali, la délégation de la Cédéao a invité les mêmes autorités au respect du délai et à un gouvernement inclusif pour une transition apaisée et réussie.

Koureichy Cissé 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Pendant que s’estompe le soiuvenir du General Soumare et du General Fall,des vrais militaires laics ,nousb decouvrons des militaires qui sont prets a negocier avec des djihadistes,Nous estimons que ces djkihadistes doivent etre arretes et passes par les armes,Si l’Ar,mee est incapable de le faire,une aide militaire massive doit etre obtenue du cote de la Russie et de la Chine pour eliminer ces ennemis du Mali.Il est important a l’image de ;l’Ethio[pie et de la Giuinee de nouer des reletions mutuelles et d’interet majeur reciproques avec la Chine dans le but de construire les infrastructures du Mali et de creer sa base industrielle en prevision de la base industrielle CEDEAO a mettre en place .Une siderurgie,une usine de plastique ,embryon d’une usine petro-chimique ,le montage des tracteurs,des camions ,la fabrication des bateaux fliuviaux avec l’aide de Singapour,devraient faire du Mali une economie semi-industrielle.Ces visions a long terme devrait aider le premier Gouvernement du Mali a preparer son plan a moyen terme
    qui seront axes sur nos objectifs a long terme.Il faut sortir de cette situation de non-croissance economique que nous siubissont a cause de manque d’investissements strategiques. La Chine est leb seul pays capable de nous accompagner dans cette direction.Naturellement .il faut faire la rupture avec la corruption,l’amateurrisme…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here