URD : Quatre candidats déjà annoncés pour la présidentielle

0

Le décès brutal du candidat naturel de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), feu Soumaila Cissé, a laissé un vide au sein du parti de la poignée de main. Ce scénario laisse la porte ouverte à sa succession.  Pour ce faire les tractations vont bon train au sein du parti de l’Union pour la République et la Démocratie.

A l’interne du parti, des candidatures pointent déjà à l’horizon pour être le porte étendard du parti, lors des prochaines présidentielles. Sur ce chantier, quatre potentiels candidats sont en train de se positionner. Ils multiplient de part et d’autres des contacts et des pourparlers pour avoir l’adhésion des sections du parti à leur cause.

Il s’agit  de  Me Demba Traoré, du Dr Madou Diallo, de Mamadou Igor Diarra et le nouvel adhérent, Dr Boubou Cissé. Pour le moment, ce sont ces personnalités qui sont annoncées comme les probables remplaçants, de feu Soumaila Cissé, à la candidature de cette formation politique, toujours classée deuxième aux élections présidentielles au Mali.

A l’allure où vont les choses, la direction du parti doit se préparer à organiser des primaires pour les départager. En attendant cette étape, chacun des candidats multiplie les tractations de son côté, en vantant ses mérites aux militants.

Bref aperçu sur ces quatre candidats !

Avocat de profession, Me Demba Traoré est un militant de première heure du parti de la poignée de mains. C’est un transfuge du CNID Faso Yiriwa Ton, à l’URD. Quelques temps, après la création de l’URD, il rejoint la famille politique de feu Soumaila Cissé, pour tenter de faire ce dernier le président de la République. Occupant le poste de secrétaire à la communication, Me Denba Traoré a beaucoup  pesé de tout son poids pour faire de ce parti l’un des plus enviables et incontournables sur  l’échiquier national.

Dr Madou Diallo qui fut aussi un des militants des premières heures avant même Me Demba, a longtemps été le président du mouvement des jeunes. Il a été l’un des hommes de main de feu Soumaila Cissé dont il a mérité,  la confiance tout au long de leur parcours militant.

Devenu militant de l’URD après le décès du candidat naturel, Mamadou Igor Diarra est un banquier de profession, qui a fait ses preuves, partout où il a servi. Doté d’un professionnalisme intacte, M. Diarra  pourrait  s’appuyer  sur ses moyens financiers pour amener un nombre important des délégués des différentes sections du parti à sa cause. A la différence des autres, M. Diarra a une expérience, pour avoir été candidat à la présidentielle de 2018, sous une autre coalition. C’est un paramètre qui mérite d’être pris en compte par les militants de l’URD.

Quant au dernier adhérent du parti de la poignée de main, Dr Boubou Cissé, il a été le dernier Premier ministre du président IBK auquel il est resté fidèle, jusqu’à la chute de son régime par un coup d’État militaire. Boubou Cissé s’est illustré dans la vie politique malienne, en servant les différents gouvernements d’IBK, en tant que ministre des mines, de l’énergie et de l’eau avant d’être nommé pour gérer le grand portefeuille de l’économie et des finances. Cet  économiste hors pair peut mettre les chances de son côté en s’appuyant sur ses atouts financiers.

En tout cas, la bataille pour la succession de feu Soumaila Cissé, pour porter la candidature du parti de la poignée de main est désormais ouverte.

Diakalia M Dembélé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here