Vaste mouvement d’opposition à la révision constitutionnelle en gestation : Les Associations ADEMA et CNID, les FARE, la CSTM, le FSD, la FOSC en ordre de bataille

14

La Pyramide du Souvenir a servi de cadre à une conférence de presse organisée par les associations du CNID et de l’ADEMA, en collaboration avec certains partis et regroupements  politiques. Animée par quatre grandes figures parmi lesquelles Mme Sy Kadiatou Sow et l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, la conférence avait pour objectif de rendre compte des fructueux  échanges que les leaders ont eu avec les forces vives de la Nation sur les grandes questions de préoccupation et surtout lancer un appel à tous les patriotes pour la mise en place d’une force de résistance contre la prolongation du mandat des députés et les réformes administratives et politiques latentes, sans un dialogue national inclusif. Est-ce un autre ANTE A BANA en gestation ? Le Gouvernement ne pourra-t-il pas anticiper en faisant beaucoup plus d’offres politiques pour plus d’inclusivité?

 

C’est en présence de figures bien connues de la scène politique malienne, comme le Pr Ali Nouhoum Diallo, Iba N’Diaye, Me Mountaga Tall, Dr Choguel Kokalla Maiga, Modibo Kadjogué, Souleymane Koné, l’honorable Mamadou Hawa Gassama,  que la Présidente de l’Association ADEMA a lu ce qu’on peut qualifier de déclaration d’un mouvement en gestation. Le document mis à la disposition de la presse fait le compte rendu des différentes rencontres et des  échanges fructueux que l’Association ADEMA a eu avec toutes les forces vives de la nation sans exclusive, et donne la position de l’Association sur les grandes questions brulantes de l’heure comme le dialogue national inclusif, la prorogation du mandat des députés, avant d’arriver à la conclusion qu’il y a nécessité pour les forces patriotiques d’unir leurs forces pour constituer un camp de résistance contre la révision de la Constitution.

S’agissant du dialogue national inclusif, Mme Sy Kadiatou Sow estime que la quasi-totalité des acteurs politiques sont d’accord pour la tenue d’un dialogue national inclusif qui, martèle-t-elle, doit être le préalable à toutes les réformes institutionnelles. Le souci de l’Association ADEMA et de la quasi-totalité des forces politiques et de la société civile est la non inclusivité et surtout le comportement cavalier et unilatéraliste du gouvernement. Comme d’ailleurs ce fut le cas du choix des personnalités devant piloter le dialogue national. Mme Sy dit ne pas douter de la bonne moralité des quatre personnalités, encore moins de leur patriotisme, mais s’indigne de la manière dont elles ont été choisies par le gouvernement. C’est aussi le cas de Dioncounda Traoré pour le centre, a-t-elle conclu. « La crainte est qu’aujourd’hui, si le gouvernement seul élabore les TDR, définit le mode opératoire, la durée, les participants et désigne ceux qui sont chargés de la conduite du dialogue, il y a des fortes chances que le processus soit biaisé ». La Présidente de l’Association ADEMA propose que pour un dialogue véritablement inclusif, il faut associer toutes les forces vives sans exclusive et mettre au centre du débat, sans tabou, toutes  les préoccupations nationales.

Quant à la prorogation du mandat des députés, elle l’a jugée inconstitutionnelle et illégale, sans pour autant proposer une solution. Mme Sy Kadiatou Sow a surtout déploré la méthode utilisée par le gouvernement pour proroger le mandat et surtout  le projet de référendum pour réviser la Constitution afin de respecter l’agenda de la Communauté internationale. Et cette révision constitutionnelle, soutient-elle,  n’a d’autre motivation que la prise en compte de certaines dispositions de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation. Elle en déduit que cet Accord tant vanté par le pouvoir comporte les germes de la dislocation du Mali. Pour la Présidente de l’Association ADEMA, au lieu de réviser la Constitution pour prendre en compte certaines dispositions de l’Accord, pourquoi ne pas conformer l’Accord à la Constitution ?

Mme Sy Kadiatou Sow a fini par lancer un vibrant appel à toutes les forces patriotiques pour la Constitution d’un bloc soudé contre la révision et contre toute violation de la loi fondamentale comme la prorogation du mandat des députés.

Youssouf Sissoko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Il est aberrant et insense q’une Communaute Internationale puisse, au nom des Nations Unies, imposer une Revision Constitutionnelle a un pays,membre des Nations des Nations Unies .Cela serait un bafouement de la Souverainete Nationale de ce pays et excusez-moi le mot,une insulte a son peuple.Il n’y a aucune raison de proceder a la Revision Constitutionnelle,car les Natoins Unies n’ont pour mamdat que de defendre la Souverainete Nationale du Mali et de renforcer son Independence.Si le President actuel s’entete dans son projet de Revision de la Constitution,il doit demissionner ou force de demissionner car il a jure devant la Nation de defendre cette Constitution au prix de sa vie.En tant que le Chef supreme de l’Armee ,il est aussi contraint de defendre cette Constitution ou bien il sera constraint de soumettre sa demission.Nous sommes donc dans une situation tres grave.Il est impensable que les plus hautes Autorites du pays osent faire un tel acte de haute trahison: Mepriser la Constitution du plus vieux pays d’Afrique pour plaire aux ennemis des Africains et de l’Afrique.Si la Revision Constitutionnelle est imposee ,ce qui pourrait envenimer cette crise qui a trop dure,que le seul Corps Constitue qui nous reste Uni,prenne le gouvernail du pays pour traverser cette turbulence qui pourrait etre fatale autrement.

  2. JEUNE AFRIQUE (ET AFP ÉGALEMENT) SIGNALENT UN NOUVEAU MASSACRE SURVENU DIMANCHE !!!

    JEUNE AFRIQUE ECRIT (EXTRAIT) :
    “Pas une semaine ne passe sans que le centre du Mali ne soit le théâtre d’un nouveau massacre de civils. À chaque fois, les témoins dressent le même constat : l’armée censée repousser les assaillants n’arrive qu’après le départ de ces derniers.

    La litanie des massacres qui endeuillent le centre du Mali semble ne pas vouloir s’arrêter. Dimanche 30 juin, ce sont les villages peuls de Bidi, Sankoro et Saran, situés près de la frontière burkinabè, qui ont été la cible d’une nouvelle attaque, menée par des hommes armés pour le moment non identifiés, qui ont abattu 23 civils et fait de nombreux blessés, selon Cheick Harouna Sankaré, maire de la commune de Ouonkoro, où se trouve les villages attaqués. Et l’édile, interrogé par Jeune Afrique, de marteler : « La situation est grave, j’ai pourtant averti l’armée de la présence de dozos [chasseurs traditionnels dogons, ndlr] autour des villages avant l’attaque. L’armée doit agir pour sécuriser les populations ». Une plainte qui, malgré les promesses des responsables politiques et de la hiérarchie militaire, est devenue récurrente.
    Douze heures pour arriver sur les lieux”

    Nous sommes déjà mercredi, et toujours pas la moindre annonce ni un seul communiqué de koulouba…
    Sans commentaires…

  3. Tl est manifeste que la demarche du gouvernement a pour but d’atteindre des resutats deja dictes de l’exterieur.C’est une lourde responsabilite aussi bien pour le chef de l’Etat que pour son parti.Le Mali ne sera pas divise. Le peuple du Mali , ses partis democratiques et le corps defenseur de la patrie s’y opposeront.Le Mali ne sera pas non plus affaibli.A quoi aura servi tous ces morts pour la patrie et toutes ces souffrances endurees par le peuple Malien.Quand une institution Republicaine veut aller contre la Constitution,contre les Corps constitues,c’est en fait un coup de force.Quelle Institution est la pour dire NON legalement ,sans violence mais avec force de loi. Une decision ou des decisions,des procedures illegales inconstitutionnelles doivent etre arretees.Nous trouvons piteux que ceux qui doivent mobiliser le peuple pour la Souverainete du pays ,sont precisement ceux qui sont prets a le trahir.Le Mali ne merite pas cela.Le trahir ,c’est se soumettre a la volonte des autres, et tourner le dos a la volonte du Peuple du Mali.

    • Ma constitution n’autorise pas sa révision parce que l’intégrité du pays est menacé à Kidal par la France et se complice. Voici l’article 118 de constitution malienne.TITRE XVI : DE LA REVISION
      Article 118 : L’initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au Président de la République et aux députés.
      Le projet ou la proposition de révision doit être voté par l’Assemblée Nationale à la majorité des deux tiers de ses membres. La révision n’est définitive qu’après avoir été approuvée par référendum.
      Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire.
      La forme républicaine et la laïcité de l’Etat ainsi que le multipartisme ne peuvent faire l’objet de révision.

  4. LE ROI BITON DE SEGOU 1 Juil 2019 at 14:01 ;

    ” … La solution serait donc de vous entendre avec les chefs traditionnels de Kidal et les décideurs de cette région pour la mise en place d’une structure qui gérera toutes leurs affaires dans le cadre d’un Mali uni et fort. Ladite structure sera a’ 100% responsable de la gestion du budget affecte’ a’ Kidal. Chaque ville de Kidal aura droit de créer sa propre police comme on le fait aux USA. On acceptera également la création d’une garde régionale qui s’occupera de la sécurité à l’intérieur de la région de Kidal… ” … /// …

    :

    En parlant de structure…, tu veux bien être plus clair… ? Un illettré comme moi ne comprends pas !
    Tu vois chaque Ville Malienne créer sa propre Police… ?
    Nous pouvons nous inspirer de certaines choses qui marchent dans les pays riche développés d’Occident où la Démocratie est bien ancrée et les institutions suffisamment fortes pour résister à toute tentation de dislocation de leurs pays respectifs. Mais nous, nous ne devons pas pour le moment les imiter dans tous les domaines. Nos ETATS sont sont trop jeunes. 60 ans d’indépendance, pour des Populations qui ont subit la déportation d’une partie de leurs populations pour devenir des esclaves de leurs semblables d’autres nations…, pour des Populations qui ont été des siècles durant colonisés et marquées par cette colonisation…, c’est risquer de faire une décentralisation trop poussée. C’est dangereux…
    Comme je l’ai déjà dit… Si par malheur vous découpez le Mali en des petites régions et que vous les transformez en des petits états ” autonomes ” pour fabriquer un ETAT Fédéral du Mali… Vous allez le regretter. Car, des Présidents ou des Gouverneurs de Régions ( … élus au suffrage universel de leurs Etats… ?) devenus Etats autonomes, vont se prendre pour des potentiels Chefs d’Etat. Et à la première crise budgétaire avec l’ETAT Central Fédéral, ils n’hésiteront pas à demander l’indépendance de leurs Région-Etat.
    Il fallait faire une Fédération bien avant ou au tout début juste avant la proclamation de l’indépendance. Maintenant c’est trop tard. Si les Gouvernants Maliens sont à ce point désespérés pour accepter une décentralisation au-delà du raisonnable. Ils vont à coup sûr nous conduire à la dislocation du Mali. Notre Mali… !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  5. FAAROHW!!! dégradation sur le plan social, l’esclavage est la propriété d’un autre homme.

    Pourquoi dénoncer l’esclavage=colonisation=neo colonialism=ABRAHAMISATION

    – parce que l’esclavage est un traitement dégradant
    – dégradation sur le plan social, l’esclavage est la propriété d’un autre homme.
    – dégradation sur la plan moral et spirituel : la langue, la religion.

  6. LE NEGRE DE SURINAM.

    Commentaire littéraire

    I. Un constat

    Le récit de la rencontre avec le nègre est fait par le narrateur qui semble ne pas prendre partie et donner les choses telles qu’elles se sont passées.
    Les paroles de l’esclave ont cette même tonalité d’acceptation de son sort en fonction d’une même réglementation.

    a) Un constat dans le récit
    – Le “ils” désigne Candide et son valet Cacambo. Rencontre de trois personnages, Candide et Cacambo en mouvement et le nègre qui est étendu par terre. Il y a donc opposition entre liberté de mouvement des uns et immobilité de l’autre.
    – La présentation du nègre est faite sans apitoiement d’abord à travers des détails vestimentaires “la moitié de son habit” puis indication de sa mutilation. Tout est mis sur le même plan.

    b) Constat dans les paroles de l’esclave
    – Affirmation d’une attitude de soumission, de passivité “j’attends mon maître”
    – Explication calme et détaillée de “l’usage” : “la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main ; quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe”. Symétrie de la construction de la phrase et résultat obtenu sans aucune émotion.
    – La constat n’est pas seulement de sa situation personnelle mais il établit l’histoire de tous les esclaves. Cependant après la parole résignée de l’esclave, le nègre va donner la parole à sa mère (rappel des propos de sa mère en employant le style direct).

    c) Cependant, présence d’une parole vivante : les propos de la mère sont rapportés au style direct. Ce n’est pas un constat, c’est un rappel émouvant du passé.

    II. L’ironie

    Comme dans de nombreux texte de Voltaire, l’ironie est très présente ici.

    Cette ironie se révèle dans le décalage entre l’objectivité du constat et l’horreur de la situation décrite.
    – Dans la logique de l’usage.
    – Dans la relation établie entre l’esclave et l’économie.

    a) Une priorité aberrante, l’accent est mis sur “l’absence de la moitié de l’habit”.
    Il y a là une distorsion ironique qui insiste sur la situation réelle de l’esclave.

    b) L’ironie apparaît aussi dans le choix de certains termes à double sens : “fameux” est ici différent du terme valorisante : il est dépréciatif. Vanderdendur est rendu célèbre par sa cruauté.

    c) Insistance détachée sur les closes du contrat établit par l’usage (= mutilation systématique) “je me suis trouvé dans les deux cas”. C’est un formalisme administratif que met en relief Voltaire par le ton faussement détaché, l’horreur n’en n’est que plus perceptible.

    d) Relation entre l’esclave et le sucre. Raccourci efficace “c’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe”. Ici aussi distorsion, décalage entre la notion de plaisir en Europe et les conditions de vie inhumaines pour les esclaves.

    e) Insistance sur l’hypocrisie des prêtres.
    Le mot “fétiche” est une impropriété de terme afin d’éviter la censure.
    Voltaire met en évidence la contradiction “nous sommes tous enfants…” alors qu’on pratique l’esclavage. Cette contradiction trahit l’hypocrisie des prêtres.

    III. Les différents éléments de la dénonciation

    L’émotion de Candide souligne l’horreur de l’état dans lequel se trouve l’esclave et cette horreur ne peut inspirer que de la pitié. Voltaire fait ainsi appel à la sensibilité de son héros et à travers lui à celle du lecteur.

    a) Pourquoi dénoncer l’esclavage
    – parce que l’esclavage est un traitement dégradant
    – dégradation sur le plan social, l’esclavage est la propriété d’un autre homme.
    – dégradation sur la plan moral et spirituel : la langue, la religion.

    b) Dénonciation de l’illusion Optimiste qui conduit à l’esclavage à cause de l’attitude de sa mère. L’esclave renverse même le système des valeurs fondamentales : Esclave = honneur. Il est recommandé par la mère.

    c) Dénonciation de l’esclavage qui est un système brutal et cruel parce qu’il exploite la souffrance pour la plaisir de quelques privilégiés : “c’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe”. Le texte de Voltaire étant lu par des Européens, cela a pour but d’éveiller la conscience du lecteur sur les conséquences de ses propres actes.

  7. Il faut lire: “…. en vous basant sur une decentralisation pousse’e….”
    kinguiranke’, SABALI!!!

  8. Le roi MAUDIT de segou tu commences a reflechir nous esperons que tu vas apprendre a marcher dans le bon sense. IBK doit ecouter les Maliens car le Mali c’est pour nous tous et pas pour IBK. Un homme politique c’est celui qui sait amener les hommes et les femmes autour de ses projects et pas ses dictats ou ses desirs. Le Mali est UN et indivisible.

  9. President IBK, je pense qu’il faut tout simplement appliquer l’Accord d’Alger en vous basant sur une decentralisant pousse’e sans passer par un amendement constitutionnel. Franchement, la question de la representativite’ au niveau du parlement et/ou du senat (qui sera cree’), fait que l’amendement constitutionnel n’est pas acceptable dans sa forme actuelle. Nous avons egalement des millions de maliennes et de maliens dans la region de Gao et celle de Tombouctou qui veulent le Mali dans sa forme d’aujourd’hui. Nous ne pouvons pas les forcer a’ etre dans une nouvelle entite’ regionale qu’ils n’aiment pas!!! La solution serait donc de vous entendre avec les chefs traditionnels de Kidal et les decideurs de cette region pour la mise en place d’une structure qui gerera toutes leurs affaires dans le cadre d’un Mali uni et fort. Ladite structure sera a’ 100% responsable de la gestion du budget affecte’ a’ Kidal. Chaque ville de Kidal aura droit de creer sa propre police comme on le fait aux USA. On acceptera egalement la creation d’une garde regionale qui s’occupera de la securite’ a’ l’interieur de la region de Kidal. LES FAMAs seront toujours charge’es de la securite’ et de la protection des frontieres internationales du Mali!!!!
    Let’s think out of the box to find a solution that is acceptable!!!

  10. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons rappelons et insistons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    ALERTE ALERTE ALERTE DANGER Á VUE VIGILANCE LES « CHEVAL DE TROIE » MALIENS FONT LE RAPPEL DES TROUPES

    UN DES « CHEVAL DE TROIE » DE LEUR MALI Á SAVOIR LEUR MALIN LETTRÉ MUTANT PRÉSIDENT POLITIGUIMÔGO SYBARITE LE MARCOPOLO MALIEN CHOIX DE LA FRANCE-AFRIQUE UN FOU DU MALI UN AMI D’UN PARRAIN DE LA MAFIA UN CHARLIE DE 1ère LIGNE DE LA LUTTE ANTI-MOHAMADANNE ET « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD » puis « DES BOUBOU-NI APRÈS »

    FAIT LE RAPPEL DES TROUPES « CHEVAL DE TROIE » DE LEUR MALI

    *POUR EXÉCUTER ACCOMPLIR EXAUCER DANS LE PLUS BREF DELAIS LE DICTA L’INJONCTION L’OUKASE L’ORDRE LA SOMMATION L’ULTIMATUM LA MISE EN DEMEURE LA JUSSION

    DE LEURS MAITRES ET SEIGNEURS LEURS SOI-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS LES AUTRES DU MAGHREB LES AUTRES D’OCCIDENT ET LES AUTRES ORGANISATIONS

    Á SAVOIR L’ADOPTION ET L’APPLICATION DE LA NOUVELLE CONSTITUTION LOI SUPRÊME DU MALI

    QU’ILS ONT RÉDIGÉ FORMULÉ LIBELLÉ POUR EUX AUX FINS DE FAIRE DISPARAITRE EFFACER ANÉANTIR DÉTRUIRE ÉRADIQUER LE MALI D’AUJOURD’HUI

    *ALORS QUE LES ASSASSINATS LES TUÉRIES LES MASSACRES LES ÉGORGEMENTS LES CARBONISATIONS LES INFATICIDES LES ADULTICIDES LES GÉRICIDES LES ETHNICIDES DES PAUVRES MALIENS ET MALIENNES LAMBDA

    ONT LIEU S’OPÈRENT SE PRODUISENT SE DÉROULENT SURVIENNENT MÉTICULEUSEMENT MINUTIEUSEMENT VESPÉRALEMENT ET NUITAMMENT DANS LE NORD ET LE CENTRE DE LEUR MALI

    *ALORS QUE LES SOLDATS DE LEURS SOI-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS ET LES AUTRES ORGANISATIONS ET LEURS CHEFS ET RESPONSABLES

    OCCUPENT PROGRESSIVENT MÉTICULEUSEMENT MINUTIEUSEMENT TOUT LE BASSIN SÉDIMENTAIRE DE TAOUDENI DE LEUR MALI Á SAVOIR LES RÉGIONS DE KIDAL DE GAO DE MOPTI MACINA TAOUDÉNI etc pour la Kidal-Gao-Mopti-Macina-Sédiment-Taoudénisation de leur Mali

    TOUT EN DISANT ET REDISANT ET REPÉTANT RÉITÉRANT RABÂCHANT DANS TOUTES LEURS LANGUES SUR TOUS LES TOITS DES CASES MAISONS TENTES DE LEUR MALI

    QUE LEURS SOLDATS SOUS MANDATS DE RENOUVELLEMENT EN RENOUVELLEMENT DE MANDATS NE SONT PAS AU MALI POUR COMBATTRE LES VOYOUS DE FAMEUX TERRORISTES FAUX DJIHADISTES FAUX ISLAMISTES MAINTENANT EXTRÉMISTES VIOLENTS DE SATAN POUR L’AVÈNEMENT DE LEUR NOUVEL ORDRE MONDIAL SATANIQUE

    QU’ILS N’ÉLIMINENT QU’ILS NE METTENT HORS D’ÉTAT DE NUIRE QUE LES VOYOUS DEVENUS INCONTRÔLABLES ET LES CONTRÔLÉS SONT Á LEUR BON SOIN

    *ALORS QUE LA JEUNESSE MALIENNE DU NORD AU SUD D’EST EN OUEST EN PASSANT PAR LE CENTRE

    EST INNODÉE NOYÉE EMPOISONNÉE ARROSÉE COULÉE ENGLOUTIE DANS L’ALCOOL LA DROGUE

    ET QUI MOURRA PAR MILLIERS DES CRISES DE DÉLIRIUM TREMENS ET DE CRISES MANIACO-DÉPRÉSSIVES

    ET LES SURVIVANTS IMPOTENTS ACCROS DÉPENDANTS ADDICTES Á L’ALCOOL ET Á LA DROGUE

    SERONT PARQUÉS ENTASSÉS CLAQUEMURÉS CLAUSTRÉS CANTONNÉS DANS DES RESERVOIRES DANS DES RESERVES et ensuite les infester périodiquement avec les virus mutés d’Ébola Lassa Sida mutés

    ET QUI SERONT PROGRAMMÉS DANS LES CIRCUITS TOURISTIQUES DES SOI-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS LES AUTRES D’OCCIDENTS LES AUTRES ORGANISATIONS DEVENUS LES NOUVEAUX OCCUPANTS LES NOUVEAUX HABITANTS LES NOUVEAUX RÉSIDENTS

    tels furent les cas avec les indiens des Amériques du Nord les samis de l’Europe du Nord les aborigènes d’Australie qui ont été également infestés périodiquement par les virus de la variole varicelle et syphilis

    2)Nous disons rappelons et insistons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *Comment le malin lettré mutant Sybarite politiguimôgo le Marco Polo Malien président du Mali choix de la France-Afrique ami d’un parrain des parrains de la mafia un charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamadanne  et un des responsables de la déliquescence de leur Mali

    *son gouvernement de malins lettrés mutants et mutantes « DU MALI D’ABORD DEVENU MA FAMILLE D’ABORD » puis « DES BOUBOU-NI APRÈS »

    *les malins lettrés mutants et mutantes députés « ANTI-CONSTITUTIONNELS AVARIÉS FRÉLATÉS PÉRIMÉS donc IMPROPRES Á VOTER DES LOIS »

    *les malins lettrés mutants et mutantes chefs de partis politiques magistrats juges constitutionnalistes gouverneurs maires Hommes en armes sociétés civiles religieux chefs traditionnels et leurs Fidèles klébars et doungourous mutés

    *PEUVENT-ILS CHANGER LEUR CONSTITUTION LA LOI SUPRÊME DE LEUR MALI

    AU PROFIT D’UNE MINORITÉ INSIGNIFIANTE de voyous ingrats traites tueurs assassins égorgeurs violeurs sur des bases raciales et tribales collabos impénitents notoires des ennemis de leur Mali pourvu qu’on leur promette l’assistance et la pitance à vie de MNLA et consorts

    QUI NON SEULEMENT N’ONT JAMAIS ET AU GRAND JAMAIS RESPECTÉ LEURS PAROLES MAIS ONT TOUJOURS RETOURNÉ LES ARMES QUE LEUR MALI LES A DONNÉ CONTRE LEUR MALI

    ET QUI SE SONT TOUJOURS ALLIÉS ET ONT TOUJOURS SERVI DE COLLABOS AUX ENNEMIS QUI ONT ENVAHI LEUR MALI ET QUI NE VONT JAMAIS AU GRAND JAMAIS RESPECTÉ LEURS PAROLES ET QUI VONT TOUJOURS RETOURNER LEURS ARMES CONTRE LEUR MALI ET QUI VONT TOUJOURS S’ALLIER COLLABORER AVEC LES ENNEMIS DE LEUR MALI

    L’HABITUDE EST UNE SECONDE NATURE QUI REVIENT TOUJOURS RAPIDEMENT AU GALOP

    *PEUVENT-ILS MODIFIER LEUR CONSTITUTION LA LOI SUPRÊME DE LEUR MALI AU PROFIT DE TELS VOYOUS

    SOI-DISANT AU NOM DU RESPECT DE LA PAROLE DONNÉE Á DES SOI-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES SOUS RÉGIONAUX LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS ET LES AUTRES ORGANISATIONS

    TOUT EN SACHANT BIEN QUE NOUS SOMMES DANS UNE COMPÉTITION ÉCONOMICO-POLITICO-MILITARO-RELIGIEUSE-RACIALE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME POUR FAIRE MAL DÉTRUIRE ASSERVIR SOUMETTRE DÉPOSSÉDER L’AUTRE

    *PEUVENT-ILS OSER MODIFIER LA LOI SUPRÊME DE LEUR PAYS EN ORGANISANT UNE CONCERTATION NATIONALE SOI-DISANT REGROUPANT LES RÉPRÉSENTANTS DE TOUTES LES FORCES POLITIQUES ET SOCIALES OU DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF

    DANS UNE OCCUPATION DE TOUT LE NORD DE LEUR MALI ET DANS UNE INSÉCURITÉ TOTALE DANS TOUT LEUR MALI

    *Et pourtant la Constitution de leur Mali dit à l’Aticle 61 que les députés sont élu pour un mandat de 5 ans

    *Par ailleurs l’Article 118 alinéa 3 de la Constittution de leur Mali est clair précis

    Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire.

    *FAIRE UNE TELLE CHOSE DANS UNE TELLE SITUATION

    IL FAUT ÊTRES DES ENFANTS LAIDS VILAINS CUPIDES ÉGOLISTES INGRATS ÉGOÏSTES CRUELS HORRIBLES MALFAISANTS CYNIQUES MALHONNÊTES MÉCHANTS PERFIDES PERVERS SADIQUES

    IL FAUT ÊTRES DES VRAIS ASSUJETTIS DES VRAIS ASSERVIS DES VRAIS DOMESTIQUES DES VRAIS MENDIENTS DES VRAIS ESCLAVES DES VRAIS CAPTIFS DES VRAIS SOUMIS DES VRAIS SANS-DENTS DES VRAIS « CHEVAL DE TROIE » DE LEURS SOI-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS LES AUTRES D’OCCIDENT LES AUTRES ORGANISATIONS

  11. 3)Nous disons et rappelons donc aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali dès maintenant tel indiqué dans leur hymne national

    *QUE LEUR MALI LES APPELLE CAR LES ENNEMIS DE LEUR MALI ONT DÉCOUVERT LEURS FRONTS AU-DEDANS ET tel indiqué dans leur hymne national POUR LEUR DIGNITÉ ILS DOIVENT ÊTRE TOUS DEBOUT DANS LES VILLES DANS LES CAMPAGNES HOMMES FEMMES JEUNES ET VIEUX ENSEMBLE UNIS AU COUDE Á COUDE SUR LES REMPARTS TOUS RÉSOLUS DE MOURIR POUR SAUVER LEUR MALI

    *ILS DOIVENT ÊTRE UNIS EN RENFORÇANT LEUR RANG CAR LA VOIE QUI MÈNE AU VRAI BONHEUR COMMUN EST DURE TRÈS DURE ILS DOIVENT POUR LE BONHEUR ET LE SALUT PUBLIC FORGER LE BIEN COMMUN EN ÉTANT Á TOUT MOMENT VIGILANTS ET CELA DEMANDE LE COURAGE LE LABEUR LA VÉRITÉ DE TOUS LES JOURS LE DÉVOUEMENT ET MÊME S’IL FAUT LEUR SANG ILS DOIVENT LE FAIRE

    *ILS DOIVENT ÊTRE TOUS DEBOUT UNIS AUX FRONTS DE GUERRE POUR SAUVER LEUR MALI ET LE LIBERER LE PLUS RAPIDEMENT DE SES ENNEMIS ILS DOIVENT ÊTRE DEBOUT EN MARCHE POUR L’AVENEMENT D’UN MALI DÉMOCRATIQUE HONNÊTE FIER PROSPÈRE ENTIER UNIQUE

    *VOTRE MALI VOUS APPEL ET POUR SA DIGNITÉ ET SA PROSPÊRITÉ VOUS DEVEZ TOUS SORTIR UNIS DEBOUT SUR LES REMPARTS RESOLUS DE MOURRIR

    *POUR VOTRE MALI VOTRE COMBAT DOIT ÊTRE UNITÉ POUR LA DIGNITÉ RETROUVÉE

    *VOUS DEVEZ RESTER DEBOUT VIGILENTS DANS LES VILLES ET CAMPAGNES POUR LA PATRIE EN MARCHE VERS UN AVENIR RADIEUX POUR TOUT LE MONDE

    *VOUS DEVEZ BIEN RENFORCER VOS RANGS POUR LE SALUT PUBLIC ET FORGER LE BIEN COMMUN

    *ENSEMBLE AU COUDE Á COUDE FAITES LE SENTIER DU BONHEUR

    *LA VOIE EST TRÈS DURE TRÈS DURE QUI MÈNE AU BONHEUR COMMUN COURAGE DÉVOUEMENT ET VIGILENCE Á TOUT MOMENT

    *LA VÉRITÉ DE TOUS LES JOURS LE BONHEUR PAR LE LABEUR FERONT LE MALI DE DEMAIN

    *AINSI ILS DOIVENT DIRE AUX LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES MALIENS GOUVERNANTS d’aimer pour une fois dans leur vie terrestre leur Mali et de laisser et de respecter LA CONSTITUTION OU LOI SUPRÊME DE LEUR MALI jusqu’à libération totale de leur Mali

    ILS DOIVENT DIRE AUX LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES GOUVERNANTS QUE LEURS MAITRES ET SEIGNEURS D’OCCIDENT ET ORGANISATIONS pourtant respectent scrupuleusement intégralement pointilleusement méticuleusement consciencieusement religieusement LEURS CONSTITUTIONS OU LEURS LOIS SUPRÊMES

    ILS DOIVENT LEUR DIRE D’ALLER AUX FRONTS DE COMBATS CONTRE LES ENNEMIS VENUS DE L’EXTÉRIEUR ET CONTRE LES ENNEMIS INTERNES AVEC LEURS GÉNÉRAUX tels l’ont fait Paul Kagamé George Washington Ho Chi Minh Mao Tsé Tung quand leurs pays étaient occupés par les ennemis

    *ILS DOIVENT LEUR DIRE QUE JUSQU’Á PRÉSENT ILS ONT TOLÉRÉ TOUTES LEURS TERGIVERSATIONS LEUR BOUFFE DES DENIERS PUBLICS

    *Mais la goutte d’eau qui fait déborder LEUR VASE DE CONNERIES COUILLONNADES ET DE FOUTAISES

    C’EST DE VOULOIR MODIFIER LA CONSTITUTION LOI SUPRÊME DE LEUR MALI AU PROFIT D’UNE MINORITÉ INSIGNIFIANTE de voyous de MNLA et consorts

    *DANS CES CONDITIONS ILS SERONT TOUS MIS AUX ARRÊTS COMDAMNÉS Á LA PEINE CAPITALE TEL FUT LE CAS DU MARÉCHAL PÉTAIN ET SON GOUVERNEMENT DE VICHY BIEN QU’IL FUT LE HÉROS DE LA VICTOIRE DE FRANCE LORS DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

    POUR HAUTE TRAHISON POUR AVOIR REFUSÉ D’ÉQUIPER RAPIDEMENT LES FORCES DE DÉFENSE DE LEUR MALI EN ARMES AVIONS DROMES HÉLICOS DE COMBAT MODERNES ADAPTÉS ET POUR AVOIR REFUSÉ DE CONFIER LES FRONTS DE COMBATS AUX SOLDATS ET OFFICIERS VENUS PAR VOCATION PROTOTYPES DES MALIENS ANTIQUES COURAGEUX FIERS INTRÉPIDES SANS PEUR AYANT UN AMOUR PROFOND POUR LEUR MALI QUI ALLAIENT AVEC SUCCÈS ACCOMPLIR LEURS MISSIONS RÉGALIENNES

    POUR COLLABORATION AVEC LES ENNEMIS SOUS RÉGIONAUX D’ARABIE D’EUROPE DE LEUR MALI

    POUR CRIMES DE GUERRE ASSOCIATION AVEC DES VOYOUS DES MALFAITEURS DES TUEURS DES ASSASSINS DES VIOLEURS DES HADICAPEURS SUR DES BASES RACIALES ET TRIBALES DES TRAITES DE MNLA et consorts QUI DOIVENT ÊTRE TRADUITS Á LA PEINE CAPITALE DEVANT UNE JURIDICTION SPÉCIALE POUR CRIMES DE GUERRE TRAHISON ET COLLABORATION AVEC LES ENNEMIS DE LEUR MALI

    *AUX FINS QUE PLUS JAMAIS ET AU GRAND JAMAIS AUCUNE PERSONNE OU GROUPE DE PERSONNES VIVANTS DANS LEUR MALI NE POSENT DE TELS ACTES

    DANS UNE VRAIE DÉMOCRATIE IL N’Y A PAS DE COMPROMISSION AVEC L’IMPUNITÉ MÊMES FUSSENT-ILS DES COMPATRIOTES INGRATS

    *Et Pourtant leur Mali les a vu naitre grandir et a nourri ces Enfants Ingrats Egoïstes Cupides Cyniques Hypocrites Monstrueux Traites Irresponsables Méchants Impénitents Notoires de lettrés mutants et mutantes

    et croyait bien faire en les envoyant dans les meilleures écoles et universités des « Autres » aux fins

    qu’ils soient travailleurs honnêtes qu’ils aient un amour profond pour leur Mali partout où ils se trouvent

    qu’ils instaurent la démocratie vraie de justice d’égalité de tous les citoyens et citoyennes dont ils ont bénéficié

    qu’ils se comportent d’égal à égal avec les « Autres » sans complexe pour la défense des intérêts de leur Mali dans cette compétition mondiale économico politico militaro religieuse raciale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme pour faire mal détruire asservir soumettre déposséder l’autre et où n’il y a pas de place pour les esclaves les sans dents les soumis les mendiants les peureux les sybarites les faibles les fainéants les farfelus les inconscients les médiocres les rêveurs les naïfs les idiots les tarés les complexés les laxistes les insouciants les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

    *MAIS QUE NON Ils y subirent à jamais et pour toujours Une Mutation Négative pour leur Mali

    ET ILS SONT DEVENUS LES PIRES ENNEMIS IMPÉNITENTS NOTOIRES DE LEUR MALI

    Á SAVOIR DE VRAIS « CHEVAL DE TROIE » DE LEURS SOI-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS LES AUTRES D’OCCIDENT LES AUTRES ORGANISATIONS

    VRAIMENT QUELLE INGRATITUDE VRAIMENT QUEL ÉGOÏSME VRAIMENT QUEL CYNISME VRAIMENT QUELLE MÉCHANCETÉ VRAIMENT QUELLE CUPIDITÉ VRAIMENT QUELLE FOURBERIE VRAIMENT QUELLE DÉLOYAUTÉ VRAIMENT QUELLE TRAITRISE

  12. Bjr tout le monde. Mes Chers “Toto et Seydou”, bjr. Cela fait un bon moment que je ne vous lis pas? Etes-vous en bonne santé? Je l’espère et le souhaite vivement! A tantôt.
    La Grande Soeur.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here