Victoire de l’URD avec la plus belle manière en Commune VI : Me Demba Traoré fait honneur à Soumaila Cissé

1

Le défi des législatives en cours était énorme pour le parti de la poignée de main en commune VI du district de Bamako. En plus d’avoir affronté, au 2e tour, une alliance costaude, RPM-Adema-P, l’URD devait infirmer l’information selon laquelle l’honorable Soumaila Cissé a eu tort de trancher en faveur du clan Me Demba Traoré sur le bras de fer qui l’opposait au maire de la commune VI, Boubacar Keita. Et c’est ce qui a été fait le 19 avril dernier. Donc l’honorable Soumaila Cissé a eu raison de lâcher Boubacar Keita au profit de Me Demba Traoré qui a démontré sa force politique en octroyant la victoire à la liste URD-LCD.

Fin de brouhaha en commune VI du district de Bamako ! Me Demba Traoré, le secrétaire à la communication de l’Union pour la République et la démocratie (URD) a confirmé sa force politique dans cette commune avec ces législatives en cours. Il donne ainsi raison au président de la formation politique, l’honorable Soumaila Cissé, d’avoir tranché en sa faveur dans le bras de fer qui l’opposait clan dirigé par le maire de la commune VI, Boubacar Keita.

En effet, la section URD de la commune VI du district de Bamako a connu une farouche division avant le dernier congrès du parti il y a des mois. Le premier camp était proche de Me Demba Traoré et le second était dirigé par le maire de la commune, Boubacar Keita. Après plusieurs tentatives de médiation, le président du parti, l’honorable Soumaila Cissé a tranché en faveur du clan de Me Demba Traoré. Cette décision a été dénoncée par le camp adverse qui a démissionné du parti. Beaucoup de militants de la formation politique n’ont pas partagé la décision de Soumaila Cissé. Pour ceux-ci, l’URD ne devait pas perdre son unique maire à Bamako. Le chef de file de l’opposition a-t-il eu réellement tort d’avoir tranché en faveur de l’avocat ? Il fallait attendre le résultat des législatives pour en juger.

Soumaila Cissé a eu raison de trancher en faveur de Me Demba

Avant les législatives, les informations selon lesquelles le maire a démissionné de l’URD avec presque toute la base a circulé. La mort du parti de Soumaila Cissé en commune VI a été annoncée, surtout par les soutiens de Boubacar Keita. Des tapages médiatiques ont été d’ailleurs faits dans ce sens.

Malgré tout, Me Demba Traoré a cru à son poids politique et a accepté d’aller aux législatives en alliance avec la Ligue démocratique pour le changement (LDC) de Moussa Sinko Coulibaly. Elle avait en face d’autres listes costaudes dont celle sur laquelle figure le candidat du maire Boubacar Keita, Me Mohamed Sanogo. Il s’agit de l’alliance RPM-Adema-PS yeleen Kura. Et c’est contre cette alliance que l’alliance URD-LDC a gagné le second tour des législatives en commune VI du district de Bamako, selon les premières tendances. Les résultats provisoires qui nous sont parvenus font état de 52,31 % pour la liste URD-LDC et 47,69 % pour la liste RPM-Adema-Ps Yeleen Kura.

Cette victoire de l’URD-LDC donne raison à l’honorable Soumaila Cissé d’avoir tranché en faveur de Me Demba Traoré qui a prouvé son poids politique en commune VI.Elle prouve les bonnes stratégies de l’avocat. Quant au maire Boubacar Keita, la défaite de sa liste est synonyme de sa mort politique. Ce résultat laisse croire que le maire de la commune VI n’a pas de poids dans sa circonscription. Donc tous ses tapages n’ont servi à rien.

 

BoureimaGuindo

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. > Boureima Guindo, seuls les idiots entreprennent de vendre la peau de l’ours sans l’avoir tué.
    > Cette victoire tient plus au conflit intestinal du RPM qu’à une quelconque efficacité de l’élu.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here