PRESIDENTIELLES 2007 : Les conducteurs et chauffeurs routiers du Mali se mobilisent pour ATT

0

Les conducteurs et chauffeurs routiers maliens ont témoigné leur soutien électoral au président ATT, le 29 mars dernier au centre Islamique de Hamdallaye à travers un grand meeting qui a réuni plusieurs acteurs venus de toutes les régions du pays et du district de Bamako. Cette initiative est consécutive au bilan positif de l’homme à la tête de l’Etat Malien de 2002 à 2007 a déclaré M. Sidi Mocthar Théra, Président de la Fédération Nationale des Transporteurs Urbains et Inter Urbains du Mali.rn

Par Esdras B. Kéïta

rn

Sans risque de se tromper, on peut dire à haute voix que le meeting de soutien des acteurs du secteur des transports au Président ATT a été une réussite totale. Les conducteurs et chauffeurs routiers de notre pays, dira le Président de la FNTRM, Sidi Mocthar Théra, est le témoignage et la reconnaissance du travail abattu par le chef de l’Etat durant ces cinq dernières années. C’est pourquoi, les chauffeurs et conducteurs routiers du Mali n’ont pas hésité à lui apporter leur soutien électoral. Le Général Président mérite plus que çà. ATT sera élu pour un second mandat par la majorité des électeurs maliens à cause des grandes actions qu’il a réalisées en faveur des acteurs du transport de notre pays. Sous l’heure ATT, la première préoccupation pour les transporteurs à savoir la construction des routes a été inscrite dans la page d’or du cahier de charges des priorités du Gouvernement. Cela est d’une importance capitale pour tous les Maliens. Avec le Président Amadou Toumani Touré, ce sont plusieurs dizaines de kilomètres de routes qui ont été construites entre 2002 et 2007.

rn

Les cas les plus frappant sont les constructions des tronçons  Bamako-Kayes ; Dièma- Nioro du Sahel, Bamako- Bougouni ; Sévaré-Gao (pont Wabaria), Kolondièba-frontière Côte d’Ivoire ; Yanfolila- Bougouni, entre autres. Ces voies étaient difficilement praticables. Mais avec le Président ATT, elles  sont quotidiennement fréquentées par nos transporteurs.

rn

Le Général Président ajoutera le Président de la FNTRM, a répondu valablement aux doléances posées par les transporteurs maliens lors de leur grève. Grâce à son implication personnelle, le nombre des postes de contrôle a été ramené à 37 sur toute l’étendue du territoire de la république du Mali.

rn

Sidi Mocthar Théra d’ajouter que lors de la crise en Côte d’Ivoire, le Président de la République a personnellement accompagné les transporteurs et autres acteurs du secteur économique de nos notre pays dans l’obtention des facilités dans différents ports de la sous région tels que Tema, Accra, Lomé, Cotonou, Conakry, Dakar, Nouakchott. Ces ports sont quotidiennement fréquentés aujourd’hui par les opérateurs économiques maliens grâce à l’engagement à leur côté du chef de l’Etat. Il dira que sans la bonne volonté du Général ATT, les opérateurs économiques du Mali allaient beaucoup souffrir des retombées de la guerre civile en Côte d’Ivoire.  A une date encore récente, se sont plus de 75% des produits importés ou exportés du Mali qui passaient par ce pays. Afin de limiter les dégâts, le Président de la République a multiplié les ouvertures à travers la construction et l’ouverture des Entrepôts du Sénégal au Mali, des corridors sur Accra, Tema, Dakar, Conakry, Lomé, Lagos et Cotonou. Grâce aux efforts combien salutaires du Président ATT, le champ d’activité des conducteurs, chauffeurs et transporteurs routiers Maliens s’est élargi. C’est fort de toutes ces actions en faveur du secteur des transports, que les conducteurs et chauffeurs routiers ont pris la décision de soutenir sa candidature et de voter massivement pour lui le 29 avril prochain sans tenir compte des appartenances politiques de telle ou telle personne.

rn

La cause, ATT dira Sidi Mocthar Théra, président de la FNTRM est la cause du Mali tout court. Les Maliens dans leur majorité doivent être reconnaissants envers le président de la république qui a démontré sur toutes les lignes que ce pays peut bel et bien être construit. Il suffit, pour ce faire, d’avoir  l’amour, la conviction et la volonté de travailler. ATT est celui qu’il faut pour le Mali a indiqué Sidi Mocthar Théra. Il a encouragé ses compatriotes à accompagner, soutenir et à donner un second mandat (dès le premier tour) des élections présidentielles du 29 avril 2007, aux fins de lui permettre de poursuivre ses bonnes actions de développement.

rn

La gestion consensuelle des affaires de l’Etat avec la participation de tous les fils du pays a démontré sur tous les plans, le degré d’engagement du Général Président à construire le Mali. Il appartient aux Maliens à mettre tout en œuvre pour assurer au Président ATT de réaliser le « Takokelen ou le kif » dès le 29 avril a poursuivi le président de la Fédération Nationale des Transporteurs Routiers du Mali.

rn


Commentaires via Facebook :

PARTAGER