Mali : le journaliste Boucary Daou reste en prison

30
Boukary Daou
Boukary Daou

Après huit jours passés dans les locaux de la sécurité d’Etat, Boucary Daou est désormais dans ceux de la BIJ, la Brigade d’investigation judiciaire. Le journaliste malien sera apparemment déféré au parquet le 18 mars. Il avait été arrêté le 6 mars à Bamako après la publication d’une lettre ouverte de soldats combattant au Nord et protestant contre les avantages accordés au capitaine putschiste Sanogo.

Avec notre envoyé spécial à Bamako, Guillaume Thibault

Boukary Daou a pu longuement s’entretenir avec ses avocats, le 15 mars, et préparer sa défense car le journaliste devrait être présenté lundi prochain au procureur. Maître Cheick Oumar Konaré prévoit plusieurs possibilités : « Il se pourrait qu’il s’agisse de diffusion de fausses nouvelles, qu’on parle d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Il se peut qu’on parle d’autres infractions. Il se peut tout simplement que le dossier soit classé. Moi je reste optimiste. Ce qui a été publié n’est que l’expression de l’opinion d’une partie des soldats. Et la liberté d’opinion est une liberté constitutionnelle ».

Alors qu’ils s’attendaient à une libération provisoire, les journalistes maliens, très solidaires, ont décidé de continuer leur lutte pour faire respecter les droits de Boukary Daou. Kassoum Traoré, président de l’association des jeunes reporters du Mali déclare :

« Ils l’ont interpellé pendant plus de 8 jours, on se dit que ce n’est pas normal. On est dans un Etat de droit ou on ne l’est pas, c’est ce que nous avons déploré. Il ne faut pas qu’on crie victoire dès maintenant parce qu’il n’y a rien à gagner. Jusqu’à présent, Boukary Daou est entre les mains de la justice malienne. Il est encore privé de ses libertés. Et tant qu’il ne couvre pas ses libertés, nous allons continuer avec les actions ».

Si les journaux vont à nouveau être imprimés, les journalistes maliens refusent de couvrir l’actualité institutionnelle et attendent beaucoup d’une possible médiation du Haut conseil islamique pour aider Boukary Daou dans ses démarches judiciaires.

Par RFI

30 COMMENTAIRES

  1. Dites moi, qui a nommé :
    – Le Ministre de la defense
    – Le Ministre de la justice
    – Le ministre de l’interieur
    – Les chefs d’etat major
    – Le directeur de SE
    Je ne sais pas c’est qui mais dites vous que le vrai pouvoir reste avec cette personne.

    • Non non non mon ami il jamais dire ça !!!!! C’est idiot de parler comme ça .
      Moi ce que je comprends pas il y’a tellement de journaux au Mali et tellement de choses à raconter sur la situation du pays .
      Vous croyez que les maliens doivent être accroche permanament à rfi , France 24 pour être mieux informé, rien que ça prouve que les journalistes maliens sont incompétent , inculte et ignare …. Il y’a que des reportages des chaînes françaises au nord du pays.

      DONC VOYEZ SI ÇA VAUT LA PEINE DE S’ATTAQUER DE TOUT LE TEMPS À SANOGO MOI PERSONNEL JE VOUS J’AIME SANOGO C’EST LIBÉRATEUR ? QUAND ATT ÉTAIT QUI POUVAIT PARLER TANT DE L’EXÉCUTIF AU MALI CES MÊME JOURNALISTES N’ONT PAS HONTE ILS LÉCHAIENT LES BOOT DE ATT NON? En ce moment sur tous les déplacements de Dioncounda on remarque une silhouette de Hassan thiam je sais pas est il responsable des infos à koulouba? Ou simple journaliste ? Expliquez moi?

    • Ta haine contre le Capitaine Sanogo est ancre’e dans ton ethnocentrisme!

      • CAPI STRONG

        QUEL EST LE RAPPORT ENTRE COUSCOUS ET TON DERRIÈRE EST DE COULEUR NOIRE 😆

        JE NE VOIS PAS

        JE TE FAIS LE RAPPORT ENTRE TES PROPRES PROPOS CONTRADICTOIRES ET TU ME PARLES DE HAINE ET D’ETHNOCENTRISME…

        C’EST TOI QUI VOIS LE DIABLE LÀ OÙ IL N’EST PAS…

      • CAPI STRONG

        QUEL EST LE RAPPORT ENTRE COUSCOUS ET TON DER-RIÈRE EST DE COULEUR NOIRE 😆 😆 😆

        JE NE VOIS PAS

        JE TE FAIS LE RAPPORT ENTRE TES PROPRES PROPOS CONTRADICTOIRES ET TU ME PARLES DE HAINE ET D’ETHNOCENTRISME…

        C’EST TOI QUI VOIS LE DIABLE LÀ OÙ IL N’EST PAS…

  2. MOI, QUI CROYAIS QUE CAPI STRONG ÉTAIT REVENU À LA RAISON LORSQU’IL AFFIRMAIT: «la liberte d’expression et/ou de la presse est necessaire pour l’existence de la democratie. je conseille vivement la liberation de mr daou».

    ET CAPI, TU AS LE TOUPET DE NOUS PONDRE: «Le Capitaine Sanogo et les membres de la junte ont agi dans des circonstances tres connues»
    MERDE!!!

    TOUT CE BAGAGE INTELLECTUEL POUR PATAUGER DU COQ A L’ANE….C’EST VRAIMENT LAMENTABLE ET INADMISSIBLE…CAPI…TU DONNE RAISON A MOUSSA AG LORSQU’IL TE TRAITE DE…

  3. Oui à la liberté de la presse, mais l’état d’urgence a restreint toutes les libertés y compris celles de la presse.Dès que j’ai vu l’article je me suis dit qu’il y’a problème, je ne l’ai même pas lu.En temps de guerre le soldat est considéré comme mort il ne faut pas lui faire revenir à la vie en le miroitant les attraits de la vie:tel que l’argent, les femmes et les enfants.

    • “Oui à la liberté de la presse, mais l’état d’urgence a restreint toutes les libertés y compris celles de la presse.”

      DIS NOUS AU MOINS CE QUE TU BOIS….OU FUMES….AVANT DE RACONTER DE TELLES BETISES….

      JE PARIE QUE CA C’EST L’EFFET DE ALOUM KAI KAI DU PAYS… 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      EH MALIENS….FAUT PAS AMENER CETTE MERDE EN FRANCE DEH…. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Moussa Ag,….qui voit que certains sont totalement perdus….SI L’ETAT D’URGENCE AVAIT CE POUVOIR….TOUS NOS PAYS NULS SERONT EN ETAT D’URGENCE ETERNELS…..

    • Parce qu’en temps de guerre il y a des soldats dont la solde mérite d’être revue et d’autres qui ne doivent rien réclamer? Tolérance, il y a de ces choses qui ne méritent pas d’être tolérées!!

  4. Moussa ag, c’est extremement important de savoir avancer. Nous sommes collectivement responsables du sort de nos peuples. Nous pouvons facilement ecrire a’ propos des nombreuses violations dans notre faso et nous le faisons regulierement mais quelle est la part de responsabilite’ de ceux qui, apres leurs etudes superieures, ont choisi le confort de leurs salons climatise’s en occident et ailleurs au detriment de la lutte de nos peuples contre la pauvrete’ et le sous-developpement?
    Je te conseillerais de lire Maslow’s Hierarchy of Needs pour avoir une ide’e du pourquoi et du comment des strategies sont developpe’es pour maintenir nos peuples au niveau des trois premieres etapes de Maslow.
    Les problemes existent, l’essentiel est de savoir les gerer. Le Capitaine Sanogo et les membres de la junte ont agi dans des circonstances tres connues. Ils ne sont pas des diables et leur diabolisation ne nous menera nulle part! Continuer a’ les provoquer engendrera des consequences negatives!

    • CAPI….

      JE TE JURE QUE JE VEUX QU’ON AVANCE …MAIS SUR DES BASES DIFFERENTES….SUR DES BASES JUSTES…PAS LA MEME MERDE….

      RECONNAIS QUE SI QUELQU’UN FAIT UN CRIME…IL DOIT ETRE JUGE ET CONDAMNE SUR LA BASE DE LA LOI….ET CELA DOIT ETRE ABSOLUMENT IMPARTIEL…OU ON SE CREERA DES CHAGRINS DANS LE FUTURE….

      EST CE TROP DEMANDER….????

      CE N’EST PAS LE JOURNALISTE LE PROBLEME….C’EST LE PRINCIPE FONDAMENTAL DERRIERE SON ARRESTATION QUI EST LE PROBLEME….

      IL FAUT REBATIR CE PAYS SUR DES BASES JUSTES ET EGALES…..SURTOUT AUX YEUX DE LA LOI….ET CELA JE LE PRECHERAI….PARCEQUE L’AUTRE ROUTE NOUS A MENE A LA CATASTROPHE….

      AUX DIRES DE CERTAINS….LA MUTINERIE…ETAIT LIE AU FAIT QUE CERTAINS ETAIENT ENVOYES AU FRONT ET D’AUTRE PAS….

      DIS MOI LA DIFFERENCE…AVEC LA SITUATION ACTUELLE…

      DES NOUVEAUX BARONS …AVEC LES MEMES PRATIQUES…NON ….????

      CAPI….ILS NE PEUVENT PAS NOUS FAIRE MANGER LA MERDE…SANS NOUS METTRE LE KALASH A LA TETE…JAMAIS…!!!

      Moussa Ag,…

    • A force d’etre trop bavard, voila que notre GRANDISSIME son excellence le GRAND CAPI de maliweb se tire droit dans les pattes:”… quelle est la part de responsabilite’ de ceux qui, apres leurs etudes superieures, ont choisi le confort de leurs salons climatise’s en occident et ailleurs au detriment de la lutte de nos peuples contre la pauvrete’ et le sous-developpement?”. KABAKO!!!!

      -5 universites;
      -1PHD avec plusieurs masters;
      -1 salaire de 6 chiffres (mais toujours pas riche :mrgreen: );
      -25 ans aux USA et fier d’etre citoyen americain;
      -a enseigne presque toutes les disciplines du monde;

      Mais ne peut toujours pas dire ce qu’il a fait pour le Mali (ton FASO) a part tirer a boulets rouges sur NOS VIEUX PEDOPHILES, CONS, VOLEURS, mais qui sont toujours restes au pays. 😆 😆 😆

      Je n’aurais pas pu le dire plus eloquemment 😆 😆 😆 . Qu’est-ce que tes nombreux diplomes ont servi a notre FASO a part soutenir mordicus un faiseur de coup d’etat?

      Just CRAP!!!

      • TCHIEH….FAUT PAS VENIR CHAUFFER LE CAPI ENCORE DEH….. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        ENTRE TOI ET HACCAN….VRAIMENT…..

        LE CAPI PREPARE SON RETOUR AU PAYS….ET LA IL VA CONTRIBUER AU MEME NIVEAU QUE SON HOMONYME…. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        EH ALLAH…QU’EST CE QU’ON A FAIT POUR MERITE CE MAUDIT CAPI SANOGO….ET SA RACAILLE DE SOLDAT RATE….. 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

        Moussa Ag,…..QUI PRONE LA PAIX AVEC SON AMI LE CAPI DE MW….MAIS A CONDITION QU’IL ARRETE SES CANCRERIES….DIGNES D’UN OURANG OUTANG…. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        • C’est Dieu qui a saUve notre Fasso en faisant de telle sorte que le coup d’etat ridicule n’ait pas trouve le CAPI de MB a Bamako. Sinon il aurait pu etre a la place de l’ASTRO-Sumo (avec son CV EXTRAORDINAIRE que tous les maliwebiens connaissent par coeur 😆 😆 😆 )et je t’assure que ca allait etre BONJOUR les degats.

          Tous les VOLEURS et les VIEUX PEDOPHILES, CONS allaient se retrouver au gnouf et sans proces 😆 😆 . Qui a dit que le G. Moussa Traore etait un dictateur? :mrgreen: :mrgreen:

          Le gars a fini avec tout ce qu’il pouvait avoir de sa BELOVED-AMERICA. Maintenant il veut aller faire politique au Mali pour boucler la boucle.

          MALIBA a souffert et continue de souffrir dehh!!! 😆 😆 😆 😆

      • J’ai toujours ecrit que la responsabilite’ etait collective!J’ai probablement besoin d’un eleve de la premiere anne’e pour t’expliquer cette phrase! Bougobalini, there is enough enough blame for everyone to get his/her share. L’essentiel est de savoir gerer la situation. Tu es libre de dire ce que tu veux mais ces jeunes militaires dirige’s par le Capitaine Sanogo sont meilleurs que toi et tes vieux pedophiles!

  5. Capi Sanogo pas supporté compliments lui jeter ordinateur par fenêtre. 😆 😆 😆
    Moussa acheter autre ordinateur pour son frère. 😳 😳 😳

  6. BONJOUR CAPI OBAMA

    JE ME REJOUIS DE TE LIRE AUJOURD’HUI, TU VIENS DE FAIRE UNE MICRO-ANALYSE QUI, À LA LIMITE PEUT PASSER 😆 😆 😆 DONC, JE T’OFFRE UN PETIT CHAPEAU, GENRE CAPI STRONG 😆 😆

    PUISQUE TU DIS: «LA LIBERTE D’EXPRESSION ET/OU DE LA PRESSE EST NECESSAIRE POUR L’EXISTENCE DE LA DEMOCRATIE. JE CONSEILLE VIVEMENT LA LIBERATION DE MR DAOU». MERCI, CAPI STRONG 😆 😆

    IL FAUT SIMPLEMENT AJOUTER, SURTOUT SI LE CONTENU (ET NON LA SOURCE) DE L’INFO N’EST PAS FAUX… ET JE TE SERRE LA MAIN…

  7. Que faut-il faire? Je ne sais pas la reponse a’ ma propre question. Je prefere donc soumettre ladite question au monde de la presse malienne. Cependant, j’ai la profonde conviction que Mr Daou ne doit point etre le mouton qu’on sacrifie pour la fete de Tabaski. Il serait probablement plus sage de penser a’ la revalorisation de la fonction de journaliste, faire passer des lois qui protegent le metier de journaliste. Le journaliste doit avoir un tres bon salaire qui lui permet de vivre dignement et proteger l’integrite’ de ses pense’es. Les memes lois doivent rendre difficiles voire impossibles le licenciement d’un journaliste.
    La liberte’ d’expression et/ou de la presse est necessaire pour l’existence de la democratie. Je conseille vivement la liberation de Mr Daou.Capitane Sanogo, President Djoncounda et PM Django, je comprends la reaction de la SE mais n’oublions pas que dans certaines situations, il est preferable de ne pas reagir. Let’s free Daou and move on.

    • Bravo Capitaine, la nuit porte conseil, ton frère Moussa Ag va te féliciter aujourd’hui. 😆 😆 😆

    • Oh Capi? Qu’est ce qui se passe? Tu t’es fait une injection de Pertinencemycine hier soir avant de te coucher??? 😀 😀 😀

      Tu devrais le faire plus souvent! 😀 😀 😀 😀 😀

      • comment tu t’appelles maintenant ??? Pseudo Avarié ?? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • MON CAAAAAAAAAAAAAAAPPPPPPPIIIIIIIIIIII……… 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      J’espère que tu te portes bien…..

      Pour moi….la réponse à ta question est simple … IL FAUT APPLIQUER LA LOI …UN POINT C’EST TOUT…!!!!

      On se leurre à penser que le tâtonnement est toujours la meilleure option … pourtant ON A TÂTONNER PENDANT PLUS DE 50 ANS SANS RÉSULTAT ….

      Si il y’a une loi du pays qui a été violé ici….J’EN DOUTE…qu’on le juge …. AUCUN PROBLÈME AVEC CELA !!!!

      Mais de grâce …. QU’ILS NE NOUS PARLENT D’ATTEINTE À LA SÉCURITÉ DE L’ÉTAT … SINON …

      1. DJONKOUDA DOIT ÊTRE ARRÊTÉ LE PREMIER ….POUR AVOIR DONNEZ DES FAVEURS INJUSTIFIÉES À UN PUTSCHISTE ET METTRE EN DANGER L’ÉTAT ACTUEL ET TOUS LES ÉTATS FUTURES …

      2. SANOGO DOIT ÊTRE ARRÊTÉ POUR AVOIR INCITÉ LA BASTONNADE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE AVEC LES FAMEUX PROPOS PROPAGANDISTE ” DJONKOUDA FERA 40JOURS ET PAS 1 SEUL JOUR DE PLUS”….avant de prendre une rançon …

      Moussa Ag,…

      • NE PARLONS PAS DE TOUS LES AUTRES LASCARS OPPORTUNISTES ….

        ABU BIN MARIKO ….LE DJIHADISTE DE BAMAKO ET LA RACAILLE DE FAUX RELIGIEUX DICKO OU LE SHÉRIF DE NIORO….

        SANS PARLER DE L’AUTRE OPPORTUNISTE QUI RACONTAIT QUE UN LIEUTENANT KEMENANI OU MILLIONKONONTO A ÉTÉ PAYÉ 9MILLIONS PAR UN DE L’ASSEMBLÉE POUR TUER LE CAPI….

        OU EST LA SÉCURITÉ D’ÉTAT …. SÉCURITÉ DES LÂCHES OUI…..

        APPLIQUER LA LOI OU ALLEZ AU DIABLE …!!!!!

        Moussa Ag,….ON NE NOUS FERA PAS MANGER LA MERDE SANS NOUS METTRE LE FUSIL À LA TÊTE …. PAS SUR LE NET … PAS SUR LE NET …. JAMAIS

  8. BOUKARY DAOU a fait son travail,meme si BD a menti ceux que capitaine Amadou kaya et son griot DIONCOUDA l’ont fait a koulouba,n’est pas normale. il faut qu’on se dit la verite,Nos freres sont au front risque d perdre leur vie pour sauver;cela n’est pas votre angoisse,seule course au pouvoir est votre soucie!!

  9. Avec la déferlante de Maliens se réjouissant et se félicitant de l’arrestation d’un journaliste par leur propre SECURITE D’ETAT, le Mali vient d’obtenir haut la main (et avec mention) son diplôme de Nation Corvéable et Tabassable à merci, et gagne aux yeux du monde son glorieux statut de « Terre d’accueil pour tyranneaux alcooliques ! »
    Après avoir acclamé « Notre » Sanogo dont les déclarations à elles-seules faisaient rire le monde entier
    Après avoir fièrement empêché la CEDEAO d’atterrir, pour ensuite dénoncer sa honteuse lenteur à intervenir
    Après avoir applaudi l’assassinat collectif de 16 prédicateurs désarmés
    Après avoir acclamé CMD qui affirmait se passer très bien de l’aide internationale, tout en vidant honteusement les quelques fonds de caisse qui restaient au Mali,
    Après avoir clamé 8 mois durant sur tous les tons et dans tous les média que notre armée était FIN PRETE, sans oser tirer un seul coup de feu sur l’ennemi
    Les mêmes aboyeurs au cerveau atrophié se félicitent aujourd’hui de voir leur PROPRE presse (si discutable soit-elle) soumises aux caprices d’un bouffon en treillis, et soumises aux griffes de leur PROPRE S.E !!!
    Décidémént, le monde entier qui nous regarde n’aura désormais plus de doute : Les Maliens ne sont pas VICTIMES des calamités qui les frappent, ILS EN SONT LES ARTISANS !!!

  10. Nous avons des journalistes tres professionnels qui savent tout ce qu’il faut pour avoir une vraie presse independante et nous avons les mercenaires de la plume dont les ecrits ont tendance a’ n’etre que des opinions de ceux qui les paient. Lesdites opinions ont pour but d’influencer l’opinion publique afin d’imposer une orientation aux gouvernants.
    Le probleme est plus profond que l’arrestation de Mr Daou et la lutte doit aller au-dela de sa liberation. FOLLOW THE MONEY TO UNDERSTAND! Le journaliste malien n’a aucun moyen financier. Il est a’ la merci de ses financiers. Ceux parmi eux qui ont de bonnes connections au sommet de l’etat, deviennent la voix du President. Ce sont eux qui dominent l’ORTM et l’Essor. Ce sont eux qui ont l’argent et d’autres privileges. Les autres journalistes travaillent pour la presse independante qui n’est pas… independante parce qu’au service des hommes politiques qui eux memes ont des interets qui ne sont pas conformes a’ ceux du Mali. (a’ suivre)

  11. Notre fasso vit toujours dans une situation d’exception. Les enjeux internationaux et l’irresponsabilite’ de la classe politique nationale donnerent naissance a’ la zone de turbulence dans laquelle nous sommes depuis janvier 2012. Seuls les naifs ne savent pas que nous n’avons point un etat de droit au Mali. Nous avons plutot un etat qui se cherche, un etat d’exception et un etat d’urgence. Dans ce contexte, la sagesse veut qu’on sacrifie quelques droits (qui n’ont jamais existe’) afin d’eviter tout ce qui peut contribuer d’avantage a’ la destabilisation d’une situation qui est deja tres instable.
    Le metier de journaliste est tres noble et c’est toujours triste de constater l’arrestation d’un journaliste. Durant les fougues de la jeunesse, j’avais l’habitude d’ecrire qu’apres le depart des colons et l’arrive’e des colonels, il n’ y a pas de democratie. Avec le temps,j’ai eu l’opportunite’ de penser et la sagesse de reconnaitre les methodes de la presse. (a’ suivre)

  12. Monsieur Daou on vous accuse de démoraliser l’armée Malienne c’est une grosse erreur, il ni a pas d’armée malienne au front, donc leur moral est au beau fixe. La liberté de la presse est constitutionnelle, les coups d’état ne le sont pas. La justice se trompe de client les bons sont en prison, les mauvais se pavanent sous les climatiseurs et passe à la télévision pour raconter des stupidités. :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.