prix journalisme pour les droits humains : Remise officielle de la 1ère édition

0

La Maison de la presse a servi de cadre à la cérémonie de remise du prix du Journalisme pour les Droits humains au Mali. Organisée par JDH, la Maison de la presse, l’Union des radios, télévisions libres du Mali (Urtel) et l’Ecole supérieure de journalisme et des sciences de la communication, le samedi 26 juin 2021.

La cérémonie de remise de la première édition du prix JDH a eu lieu le samedi 26 juin à la Maison de la presse de Bamako. C’est dans le cadre de son projet « Renforcement des médias pour promouvoir la démocratie inclusive au Mali » que JDH a mis sur place des formations depuis 2019, à Bamako, à Doïla, Ségou, Koulikoro, Bla en partenariat étroit avec l’Ecole de journalisme et des sciences de la communication, la Maison de la presse et l’Urtel.

« Durant le projet, les interventions se sont articulées autour de trois axes : l’amélioration de la quantité et la crédibilité de la couverture médiatique sur les droits de la personne et les questions de bonne gouvernance ; l’amélioration des capacités de gestion et de la stabilité dans les institutions médiatiques ciblées et l’amélioration du partage de l’information entre les médias et les organisations de la société civile sur les droits humains et la bonne gouvernance», souligne le coordinateur du projet, Soumaïla Diallo.

81 journalistes (étudiants et professionnels) ont été formés sur lesquels 23 ont postulé à cette première édition. « Sur 23, 5 ont été retenus et ont reçu des récompenses », a-t-il ajouté.

Les récompenses ont concerné les meilleurs reportages en radio, presse écrite et presse en ligne basés sur les droits de l’homme. Le jury était composé de Sadou Yattara, Adoul Thiam, Talata Maïga, Tiona Mathieu Koné et Moussa Bolly.

Le président du jury Sadou Yattara a mis l’accent sur les critères dont le respect du thème, l’originalité, l’angle de traitement, la mention des textes sur les droits de l’homme, le respect du genre dans les sources, l’indépendance et l’impartialité.

« Le jury salue le projet des droits humains et fait quelques recommandations pour les éditions futures. Il s’agit du doublage pour les productions en langue nationale avec le français comme langue de compétition, l’ouverture des reportages vers d’autres genres journalistiques, donner des outils ou encore de l’équipement tel que les dictaphones, les caméras, les ordinateurs et les Smartphones comme récompenses à la place de l’argent même si les journalistes ont besoin d’argent », a déclaré le président du jury.

« La Maison de la presse se félicite de cette initiative de JDH avec l’Urtel. Organiser un concours est très bien car il permet à tous les postulants de se surpasser et cela encourage l’excellence dans le journalisme. Nous prenons l’engagement de continuer à travailler main dans la main avec JDH pour l’amélioration des contenus », a confié le président de la Maison de la presse, Bandjougou Danté.

Les heureux lauréats de cette première édition pour la catégorie professionnelle presse écrite sont : 1er prix Mariétou Konaté du journal l’Annonceur, qui a reçu un trophée et une enveloppe de 200 000 F CFA et la 2 e est Aminata Sanogo de l’Annonceur. Pour la catégorie étudiant, le premier prix a été décerné à Moussa Sidibé qui emporte une enveloppe de 200 000 F CFA et un trophée.

Quant à la catégorie radio pour les professionnels, le premier prix a été décerné à Abed-Nego Dakouo qui a reçu une enveloppe de 200 000 F CFA et un trophée. Le second prix a été glané par Fanta Diakité de la radio Klédu, qui est repartie avec une enveloppe de 75 000 F CFA et un dictaphone.

Enfin les prix de la catégorie étudiant/radio ont été remportés par Sory Ibrahim Maïga, qui a reçu une enveloppe de 200 000 F CFA et un trophée et le second par Wally Diarra.

JDH est une organisation leader dans le développement des médias au Canada. Elle a pour mission d’outiller les journalistes pour couvrir les questions relatives aux droits humains de manière objective et efficace au profit de leurs propres communautés. JDH intervient dans 29 pays et a formé 15 650 journalistes dont le travail a impacté plus de 65 millions de personnes.

Aminata Agaly Yattara

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here