Régulation de la communication au Mali: La HAC met en place un centre de monitoring des médias

0

Cet outil permettra sans doute à la Haute Autorité de la Communication de passer à la vitesse supérieure dans l’exécution de sa mission à savoir veiller en matière médiatique sur le respect de règle du jeu démocratique, de la diversité, du pluralisme et garantir de l’accès équitable aux moyens audiovisuels

Le président de la Haute autorité de la Communication (HAC), Fodié Touré, accompagné de directeur général de la Haute autorité de la Communication et Audiovisuel (HACA) du Maroc, Benaiss Asloun, a procédé, mardi 15 janvier dernier, à l’inauguration du premier Centre de monitoring et contrôle des médias audiovisuels. C’était en présence du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré et l’ambassadeur du Maroc au Mali, Hassane Nacire. Initiative de la HAC du Mali avec l’appui technique des experts de la HACA du Maroc, ce nouveau Centre de monitoring et de contrôle des médias audiovisuels, est désormais logé dans le Bâtiment annexe de la Haute Autorité de la Communication, situé en plein cœur de l’ACI 2000, non loin de l’Hôtel Radisson.

Le président de la HAC, a précisé que ce nouveau Centre inauguré est doté des instruments de très haute technologie. Il a été entièrement financé par le budget national. Le centre, a t-il expliqué, aura pour mission d’assurer, outre le monitoring des médias audiovisuels, celui de la presse écrite et en ligne. Concernant l’audiovisuel, il permet la réception, 24h/24 et 7j7, des programmes audiovisuels, sonores et télévisés, édités par les services opérant sur le territoire malien. Il permet aussi l’enregistrement, le stockage et l’archivage desdits programmes sur la plateforme technique centrale installée dans les locaux. Le logiciel permet également aux utilisateurs habilités d’accéder, sur leurs postes de travail, en direct ou en différé, à tous les programmes audiovisuels enregistrés sur une année, et classés par service, année, mois, jour et heure. Le logiciel permet, notamment en période électorale, le comptage et le relevé des temps de parole des personnalités politiques et des candidats sur les télévisions et les radios à couverture locale, régionale et nationale, a-t-il expliqué, avant de saluer l’excellente coopération entre le Mali et le Maroc. Selon Fodié Touré, la mise en place du dispositif de la HMS pour le monitoring des médias au Mali par les experts de la HACA, est une manifestation, encore une fois, des excellentes relations qui existent entre le Mali et le Royaume chérifien du Maroc. Ces relations ouvrent aujourd’hui le chapitre de la coopération entre les instances de régulation de la communication des deux pays, dans tous les domaines de ce secteur.

Pour sa part, l’ambassadeur du Maroc à Bamako, Hassan Naciri, il estime que ce centre permettra à la HAC de passer à la vitesse supérieure dans l’exécution de la délicate mission de veiller, en matière médiatique, sur le respect des règles du jeu démocratique, de la diversité, du pluralisme et garantir l’accès équitable aux moyens audiovisuels.

Il s’agit d’une pratique démocratique et d’éthique exigée en particulier au Maroc et au Mali, pays ouverts et tolérants et qui veillent sur l’enracinement quotidien de ce mode de gouvernement et de gouvernance, a-t-il ajouté.

Et de relever que l’apport de la HACA à cet édifice malien, s’inscrit en droite ligne avec les solutions avancées et novatrices qu’elle promeut en Afrique dans le cadre de la coopération sud-sud.

S’exprimant à cette occasion, le directeur général de la HACA, Benaissa Asloun a souligné que le lancement du Centre de monitoring et de Contrôle des Médias audiovisuels au Mali est l’illustration de la convergence qui existe entre la HACA et la HAC en tant qu’institutions indépendantes mobilisées en faveur du droit des citoyens à une communication audio-visuelle libre, éthique et respectueuse des valeurs du pluralisme politique et de la diversité culturelle, sociale et religieuse. Et d’ajouter que l’installation dans les locaux de la HAC du Mali de la solution technique et informatique du monitoring des programmes audiovisuels, développée par les ingénieurs de la HACA reflète “ce que nous pouvons faire ensemble dans le cadre d’un partenariat expert, diversifié et tourné vers l’avenir”.

“A partir d’aujourd’hui la HAC peut rejoindre le club amical des régulateurs qui utilisent déjà la HACA Médias Solutions dont font partie les régulateurs de Belgique, du Tchad, de Mauritanie, du Sénégal, du Bénin, de Tunisie, du Niger et du Togo”, a-t-il ajouté.

Autres temps de la cérémonie la remise des attestions de formation et de reconnaissance. La visite des locaux a mis fin à la cérémonie.

AMTouré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here