Afri’ Actu : De la solidarité en trompe-l’œil ?

4

Dans une interview exclusive accordée à RFI le mardi 14 avril le président français, Emmanuel Macron, décline sa stratégie d’aide à l’Afrique pour faire face à la pandémie de Coronavirus. À court terme, il réclame un moratoire des pays du G20 sur la dette contractée par les pays africains. À long terme, il souhaite une annulation massive de cette dette. «Quand on regarde aujourd’hui la situation de l’Afrique sur les plans sanitaire, économique et climatique, il est évident que nous lui devons la solidarité», explique-t-il.

Mais pourquoi le Chef d’Etat français se préoccupe-t-il des pays africains jusqu’à réclamer de la solidarité ? Cette solidarité des pays riches envers l’Afrique, que Macron préconise, n’est-elle pas en réalité un trompe-l’œil pour sauvegarder des intérêts français inavoués sur le continent noir ?

L’Afrique, regorgeant d’une quantité énorme de ressources naturelles et énergétiques mais sous-développée, est confrontée à un défi existentiel face à la pandémie du Coronavirus : une dette sur le PIB de plus de 90%, une économie majoritairement informelle, un manque de plateau technique et une faiblesse de ressources humaines dans les centres sanitaires…Encore que les arrêts de production que continuent de subir les pays développés et émergents pour raison de confinement face au Covid-19 ainsi que le quasi- arrêt des transactions internationales de marchandises vont certainement entrainer une récession de l’économie mondiale. Laquelle va impacter négativement les économies africaines déjà très fragiles, pour ne pas dire inexistantes.

A vrai dire la pandémie est venue compliquer les défis qui assaillent les pays africains : les conflits terroristes et affrontements intercommunautaires, la chute vertigineuse de leurs économies, le front social et politique toujours en ébullition.

Une autre réalité est que l’ancienne puissance coloniale possède des intérêts économiques colossaux dans plusieurs pays africains. Notamment, au sud du Sahara. Si elle n’est plus le principal fournisseur des pays africains francophones en produits manufacturés (car détrônée par la Chine), elle continue de garder une grande influence dans nombre de ces pays. Ses firmes bénéficiant des avantages liés à la monnaie unique dans les pays de la zone franc, des mécanismes de coopération monétaire et d’appuis directs de l’Etat français et des réseaux français, font des affaires très juteuses. Dans le secteur pétrolier TOTAL est implantée dans 40 pays africains.

S’y ajoute l’évidence que l’Afrique subsaharienne est hautement stratégique pour la France qui y déploie, depuis des années, des milliers de soldats dans le cadre de l’opération Barkhane dans la lutte contre le terrorisme international. Encore pour combien de temps ?

Gaoussou Madani Traoré

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Quand on lit ce florilège de bêtises on ne peut qu’être inquiet pour ce pays…

    la France dépense pour ce pays des milliards en essayant d’arrêter cette foutue guerre..Et quand son président parle d’aide des mouches effarouchées se demandent ce que cela cache !!!
    L’Afrique regorge certes de matières premières mais si personne ne les exploitent à quoi serviraient-elles
    Total est installée en Afrique mais la concurrence existe ,et en attendant les maliens peuvent rouler ..Si d’autres ne viennent pas s’installer c’est que l’Afrique n’inspire peut-être pas CONFIANCE…
    Et la monnaie revient sur le tapis …Gaoussou Madani Traoré ne doit pas être un grand journaliste car il devrait savoir que la CEDEAO essaye de mettre en place une monnaie commune , mais devant les difficultés le projet a du mal a se mettre en place…Il devrait aussi savoir que le CFA permet à leurs utilisateurs d’avoir une monnaie stable qui a permis des croissances remarquables..
    On pourrait relever qu’en France se trouve la plus grande dispora Malienne qui envoie au pays beaucoup d’argent..On sait tous que dans pas mal de pays Nous Noirs ne sommes pas bien accueillis
    DANS les informations financières concernant le Mali , on voit que la France n’apparaît pas dans les créanciers car en 2015 Michel Sapin ministre des finances Français est venu au Mali pour annuler les dettes du Mali …

    On pourrait conseiller au Mali de se pencher sur des problèmes intérieurs nombreux , qui sont certainement le problème MAJEUR …
    Je pense qu’un pays qui critique un pays qui vous aide , incite tous les autres Pays a penser qu’ils pourraient être aussi l’objet de critiques ( en secret bien sur )

  2. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA KOLO.

    “les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent” SELON Jacques Chirac, UN DES SAINTS DES FRANCAIS.

    Jacques Chirac N’ ÉTAIT NI PHYLOSOPHE, NI SCIENTIFIQUE.

    Jacques Chirac PAR LÁ N’ A FAIT QUE DÉVOILER L’ AXIOME PREMIER DE LA POLITIQUE AFRICAINE DE LA FRANCE, DE TOUS LES TEMPS PASSÉS, PRÉSENTS ET FUTURS.

    Jacques Chirac PAR LÁ N’ A FAIT QUE DÉVOILER L’ AXIOME PREMIER DE LA POLITIQUE AFRICAINE DE LA FRANCE, DE TOUS LES TEMPS PASSÉS, PRÉSENTS ET FUTURS.

    Jacques Chirac PAR LÁ N’ A FAIT QUE DÉVOILER L’ AXIOME PREMIER DE LA POLITIQUE AFRICAINE DE LA FRANCE, DE TOUS LES TEMPS PASSÉS, PRÉSENTS ET FUTURS.

    QUE QUELQU’ UN NOUS DISE ICI, Á LA FACE DU MONDE, LAQUELLE DES MULTIPLES PROMESSES DES DIRIGEANTS FRANCAIS Á L’ AFRIQUE, FUT TENUE ???

    SANS EXCEPTION, TOUTES LES PROMESSES DE LA FRANCE ENVERS L’ AFRIQUE ONT ABOUTI AUX BUTS CONTRAIRES Á CES PROMESSES.

    • C’est surtout un crime !!!

      la monnaie de singe franSSaise est un crime contre les peupels à qui la franSS l’a imposé …

      la franSS est incapable de vivre sans cette partie de l’afrique qu’elle oKKKupe !!!

      Et pourtant, cette oKKKupation franSSaise va finir !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here