Collège Ouest Africain des Médecins: Remise de diplômes à 22 spécialistes maliens

0

L’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye a abrité la cérémonie de remise des diplômes aux spécialistes maliens du Collège Ouest Africain des Médecins (COAM). La cérémonie présidée par le Secrétaire général du ministère de la Santé et des Affaires sociales a eu lieu, ce samedi 7 septembre, en présence de la présidente du WACP/COAM, Pr Eveline Houenou-ABGO.

Le West African college of physicians (WACP/COAM) a été créé en octobre 1976, son siège est à Lagos (Nigeria). Il est l’un des collèges professionnels de l’Organisation Ouest Africaine de la  Santé (OOAS) et une Institution spécialisée de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). D’abord initiée par les pays anglophones, l’organisation est aujourd’hui intégrée par les pays francophones. L’élection de la Professeur Eveline Houenou-ABGO, première présidente francophone de cette institution est un signe fort de cette adhésion. Le Mali est l’un des derniers pays à adhérer à l’organisation, avec l’intronisation des membres de la section malienne, en 2017, à Dakar.

Le Collège Ouest Africain des Médecins forme des spécialistes dans plusieurs domaines médicaux notamment la médecine communautaire, la médecine de famille, la médecine interne, la médecine de laboratoire, la pédiatrie et la psychiatrie. 22 médecins spécialistes maliens viennent de recevoir leur diplôme du Collège Ouest Africain des Médecins. «C’est un sentiment de joie qui m’envahit», a indiqué Pr Toumani Sidibé, après avoir reçu la Chartre du WACP. Le représentant du ministre de la Santé a salué l’adhésion du Mali au Collège Ouest Africain des Médecins. Il a ensuite félicité, les diplômés qui ont preuve d’«excellence».

Véritable institution spécialisée dans le domaine de la médecine en Afrique de l’Ouest, le WACP est également une référence dans la formation professionnelle continue conformément aux normes internationales. L’un de ses objectifs est de: promouvoir les normes de la pratique professionnelle tout en s’assurant de l’éthique et la morale dans les spécialités médicales ainsi que dans la santé et les soins en Afrique de l’Ouest. «Le collège identifie les médecins qui devront être désignés comme médecins spécialistes en fonction de leur qualification et expérience», a affirmé Pr Eveline Houenou-ABGO, présidente de WACP.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here