COVID 19 : L’Afrique pourrait connaître une récession encore plus sévère que prévu,

0

A cause du Coronavirus, l’Afrique sub-saharienne pourrait être frappée cette année d’une récession encore plus sévère que prévu, avec une chute des revenus qui pourrait les ramener à leur niveau d’il y a 10 ans. Ce sont les nouvelles projections du Fonds monétaire international (FMI) pour la région.

Selon ses prévisions, rendues publiques en début de cette semaine, la crise sanitaire de la Covid-19, et le fort ralentissement économique qui s’en est suivi (sur fond de fermeture des frontières et des entreprises, de confinements partiels ou totaux, de baisse des recettes fiscales et hausse des dépenses publiques), devrait se traduire par une récession de 3,2% dans la Région sub-saharienne. Une contraction de l’économie encore plus importante que les prévisions faites au mois d’avril (1,6% alors). En cette période, au Togo par exemple, alors qu’on projetait une croissance de 5,5% pour le Togo cette année, ces chiffres ont été révisés à la baisse, à 3%…puis 1%.Ainsi, bien que le Continent soit le moins touché d’un point de vue sanitaire, les conséquences économiques pourraient représenter un challenge hautement plus important, dans les mois à venir ; d’autant que le risque que la pandémie accélère, n’est pas totalement exclu.Notons que cette mise à jour de l’institution multilatérale ressort à un moment où les pays sub-sahariens essaient, aussi prudemment que possible, de rouvrir leurs économies et leurs frontières, après quelque trois mois de fermeture. Il faut cependant relever que, jusqu’alors, le continent s’est montré beaucoup plus résilient que les prévisions de nombreux experts, et a déjà déjoué la plupart des scénarios catastrophes qui avaient été dépeints.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here