Front social : Le syndicat du personnel de santé dépose un préavis de grève de 5 jours

0

Alors que  le taux   des  personnes infectées  de la COVID-19  prend de l’ascenseur obligeant les autorités à prendre des nouvelles mesures restrictives, le syndicat national de la santé de l’action sociale et de la promotion de la famille a déposé, le vendredi dernier,   sur la table du gouvernement un préavis grève de 5 jours,  qui entrera en vigueur le 26 avril prochain. 

-maliweb.net- Au Mali, rien  ne va plus  entre le gouvernement et le syndicat du personnel de la santé. Le vendredi dernier, les responsables du syndicat  ont saisi le ministère  du Dialogue sociale, du travail et de la fonction publique avec un préavis d’arrêt de travail qui s’étend du 26 au 30 avril prochain.

Au menu des revendication, le syndicat du personnel de la santé exige  ‘’ l’octroi  d’une prime à la santé dédiée à des maladies dites émergeantes,  la confection d’une carte  de gratuité d’assurance maladie obligatoire pour les travailleurs socio-sanitaire, le paiement intégral des arriérés des émoluments et leur intégration  dans le salaire bi-appartenant, des ristournes  du dernier trimestre 18 et pour des années 2019-20’’.

En outre, le  syndicat  demande la continuité de l’intégration des agents recrutés sur fonds propres dans les structures socio-sanitaires, la régularisation de ceux abusivement mutés en  violation des textes de l’OIT, l’augmentation de la prime de fonction à 100%.

S’y ajoute au remboursement  des primes de zones des travailleurs sanitaires de la région de Kayes, l’extension et la continuité  d’un montant mensuel 250 000FCFA comme prime spéciale  COVID-19 au personnel de la santé jusqu’au terme de la pandémie, l’immixtion de l’administration dans la gestion des affaires syndicales etc.

Sans la satisfaction  de ces exigences, les travailleurs de la santé du Mali menacent d’arrêter travailler pendant 5 jours.  Ce préavis de grève intervient au moment où le Mali enregistre son grand taux de contamination des cas de COVID-19 avec  souvent   plus 400 personnes testées positive à la pandémie.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here