Lancement du Projet Classroom To Care: Conjuguer des efforts pour relever les défis

0

Le   lancement   des   travaux  du  projet de renforcement de la formation initiale des sages-femmes  et infirmiers pour une amélioration des soins de santé maternelle et infantile en Afrique de l’ouest  a eu lieu le jeudi 29 septembre 2022,   à  l’ex Hôtel Sheraton.   Le  projet  Classroom to care ( Salle  de soins)  concernera   12 écoles     regroupant le Mali,  le Niger et le Sénégal.

Cette  cérémonie  a été  marquée par   la présence  du  chef de Cabinet du ministre de l’Enseignement Supérieur, Yacouba  Kebe  qui avait à ses  côtés,  la présidente du projet   Intrahealth international  Polly Dunford,  le directeur national d’Intrahealth basé  au  Mali,   Dr. Cheick Oumar Touré,   la directrice technique du projet Classroom to Care (C2C),   Dr Jeanne Tessougué  et de plusieurs  responsables  de l’organisation   venus du Niger   et du Sénégal.      Dans  une  note  rendue publique,  il ressort que les trois pays, notamment  le Mali,  le Niger et le Sénégal, bénéficiaires  du   projet Classroom to Care (C2C)   de la part  d’Intrahealth International,  souffrent d’une pénurie d’agents de santé qualifiés et n’ont  pas atteint la norme  de l’OMS  de 23 prestataires de soins pour 10 000 habitants.     Selon les  annuaires  statistiques  des ressources humaines pour la santé,   la densité desdits  prestataires pour le Mali s’élève à  6,1,   suivi respectivement  par  le  Sénégal  4,3   et  3,9 pour  le Niger.   Par ailleurs,   la   directrice  technique   Dr Jeanne Tessougué  dira que  le  projet  Classroom  to  Care   a été entièrement   financé par  la firme pharmaceutique japonaise Takeda,  à hauteur de 953,000,000 yens soit environs 4,400,000,000  CFA pour une période de 5 ans.     À  en  croire  à  Mme Tessougué,  parmi les 12 écoles accréditées  et  retenues,  environs  4316 professionnels de santé renforcent leur compétences cliniques,  9720 étudiants  infirmiers et sages-femmes  bénéficient d’une formation de qualité  et 580 enseignants  et encadreurs sont formés.     Pour   Dr. Cheick Oumar Touré,   la question des ressources humaines est un maillon essentiel de tout système de santé efficace.  Notamment,  en termes de capacités de planification, de formation, de gestion et de soutien au plan de carrières du personnel  de  santé  à  tous les niveaux.   Et  de  se féliciter  ” nous avons répondu aux besoins sanitaires de plus de 100 pays en voie de développement depuis plus de 40 ans avec le soutien financier des États-Unis et d’autres gouvernements, d’agences multilatérales, de fondations, du secteur privé et d’individus engagés en faveur de la mission de l’organisation”.   Partant,   la  présidente   Polly Dunford,  soutiendra  que  le  projet  Classroom to Care   va   plutôt  révolutionner   la façon dont les prestataires de santé sont formés dans les écoles de santé  privées   tout en améliorant ainsi,  les soins de santé dans les communautés qui en ont le plus   besoin.     Rappelons  que  l’objectif général  du  projet  Classroom  to  Care   est d’améliorer  l’accès à des soins de santé maternelle et infantile qualifiés tout  en renforçant   la capacité  de formation des écoles privées  de santé dans les pays membres.

                                                                                                                                  Yacouba COULIBALY

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here