Lutte contre le Sida : La Jeune Chambre Internationale se mobilise

0

La JCI fidèle à son rôle de garde fou de la jeunesse a décidé de faire chemin commun avec le Haut Conseil National de Lutte contre le Sida dans sa nouvelle croisade contre la pandémie, intitulée « le Projet 0% de risque = 100% de protection ». Le lancement du nouveau projet a eu lieu le samedi dernier en face du monument ALQUOTS au Rail da à Bagdadji en présence d’une foule de jeunes qui a effectué le déplacement.

La taille de la foule est déterminée souvent l’importance de l’événement. C’est le cas de cette cérémonie de lancement du Projet 0% de risque = 100% de protection. Pour marquer d’un cachet particulier l’événement, les jeunes en rang serré ont chanté en chœur l’hymne national, rendant ainsi un hommage particulier à notre pays qui ne ménage aucun effort pour éloigner la pandémie de la galerie de la jeunesse malienne. En l’absence du président national de la JCI Didié Dakouo Diallo, l’honneur est revenu à Abdoulaye Yaro, celui qu’on qualifié de « Premier ministre » de la JCI de prendre la parole. Dans un Français clair, il a fixé les objectifs du projet : « ce projet n’est pas un de trop. Son lancement est une façon d’attirer l’attention de la population et des décideurs sur la pandémie du SIDA qui même si elle recule est toujours là  », a t-il expliqué. Avant de poursuivre : « le slogan 0% de risque et 100% de protection est évocateur. Il s’agit de mettre la jeunesse qui est l’avenir de demain à l’abri des IST et du VIH, car le milieu est le terreau des maladies du sexe », a t-il laissé entendre.

Dans son discours la présidente du projet, Oumou Sidibé a justifié sans détour les objectifs phares du projet qui sont la sensibilisation surtout du monde rural sur les IST/ VIH par une intense campagne de proximité. Elle a également mis l’accent sur la jeunesse qui est une cible potentielle du projet dans sa mis en œuvre. Pour, Oumou Sidibé le projet ne peut pas donner de résultats à hauteur de souhait sans l’implication des leaders communautaires et des décideurs. Pour cela, dira t-elle, dans les prochains jours il y aura un plaidoyer lobbying dans ce sens. Enfin, elle a exhorté les autorités à mettre en application toutes les conventions et traités relatifs à la lutte contre les IST et le SIDA. A, sa suite le représentant du Haut Conseil National de lutte Contre le Sida, Sekou Touré dira : «  je suis impressionné par cette masse, cette mobilisation se passe de tout commentaire. Je suis également impressionné par les propos de ceux qui ont occupés le podium avant moi » a-t-il expliqué avec un sourire qui se passe de tout commentaire. Il n’a pas manqué de justifier les circonstances dans lesquelles le Haut Conseil a été crée.

Selon Mr Touré dans chaque région il y a un conseil régional rattaché à l’exécutif. Le Haut Conseil mère celui qui est présidé par Malick Sene est rattaché à la Présidence de la République. Sekou Touré de rappeler qu’il est le chef exécutif du Haut National de Lutte Contre le Sida de Ségou. Pour lui, le slogan 0% de risque =100% de protection est le signe que la jeunesse veut gagner la bataille   contre le SIDA. Cette soirée riche en couleur a été agrémentée par des artistes comme Fati Kouyaté, comme paracétamol, comme les Massassis. Au cours de la soirée des jeux concours ont été organisés sur la définition des IST, sur le SIDA, le mode de transmission du Sida et pleins de cadeaux ont été distribués.

Badou .S Koba

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER