Opération gratuite de cataracte à l’hôpital du Mali du 18 au 22 novembre : La mission chinoise “Action de lumière” pour opérer les malades démunis

0

Il y a de plus en plus de Maliens qui souffrent de cataracte. Et la plupart de ces malades sont démunis et n’arrivent pas à se faire opérer. C’est le constat fait par Weng Yan, l’ophtalmologue de la Mission médicale chinoise opérant à l’hôpital du Mali. Et suite à ce constat, le chef de la mission médicale chinoise au Mali, Jiang Yihu, en collaboration avec l’hôpital du Mali, a initié une mission d’opération de cataracte à l’hôpital du Mali appelée “Action de lumière” pour opérer 40 Maliens souffrant de cataracte. Cette campagne d’opération se déroulera du 18 au 22 novembre 2019 à l’hôpital du Mali. Et les premiers venus remplissant les critères de prise en charge seront traités par les ophtalmologues chinois et maliens renforcés par une équipe d’ophtalmologues venant des hôpitaux de la Province du Zhejiang (Chine). L’enregistrement des malades a commencé le lundi 14 septembre 2019 à l’hôpital du Mali.

Selon Dr. Boubacar Sidiki Ibrahim Dramé (le président de la Commission d’organisation), la mission “Action de lumière” est offerte par l’équipe médicale chinoise de la province du Zhejiang qui va venir le 17 novembre 2019. C’est pour renforcer l’équipe médicale chinoise déjà sur place à l’hôpital du Mali et ainsi venir en aide aux Maliens souffrant de cataracte et ayant des difficultés à se faire opérer. En attendant l’arrivée de cette délégation chinoise, la Commission d’organisation est à pied d’œuvre pour que la mission se déroule à merveille. “La mission consiste à opérer les malades de cataracte avec la technologie la plus avancée et qui ne va pas nécessiter des observations. Mais les malades doivent être dans un certain nombre de conditions pour qu’ils puissent subir l’intervention. Ce qui fait que la sélection doit être préparée en tenant compte des critères.

Et parmi ces critères, les malades souffrant de cataracte doivent d’abord être diagnostiqués comme patients de la cataracte par un ophtalmologue. Une fois le diagnostic établi, le malade doit apporter la preuve que son acuité visuelle est inférieure à 2/10 (0,2) mais pouvant voir la lumière de toutes les parties. Ensuite, l’état général du malade doit être acceptable, sans maladie aiguë. Les patients hypertendus et diabétiques doivent avoir la pression artérielle et la glycémie stabilisées pour se faire opérer.

Au cas où la pression artérielle et la glycémie ne sont pas équilibrées, s’ils viennent à temps, nous pouvons les aider à les équilibrer pour qu’ils puissent bénéficier de l’intervention. Comme 5e critère, les malades démunis (qui n’ont pas les moyens de se faire opérer) sont prioritaires. Et nous allons utiliser des moyens pour les identifier parmi tous les malades qui vont se présenter et les prendre en priorité”, a-t-il informé.

Le chef de mission médicale chinoise à l’hôpital du Mali, Jiang Yihua, a glorifié la coopération médicale sino-malienne vieille de plus de 50 ans. “Notre équipe médicale est au Mali depuis le mois de janvier 2019. Nous avons bien travaillé ici à l’hôpital du Mali. Nous avons une bonne coopération avec nos collègues maliens à l’hôpital du Mali, la Direction de l’hôpital et tous nos amis maliens.

Nous sommes là au Mali pour aider les Maliens, surtout ceux qui sont malades. Nous avons travaillé pour soigner les malades. Notre ophtalmologue, Weng Yan, avec l’appui de son interprète Mme Zheng Yajuan dite Sophie, fait des opérations pour soigner et soulager les malades souffrant de cataracte. Nous avons demandé à notre gouvernement d’envoyer au Mali une autre équipe ophtalmologique au Mali. Et cette équipe de 4 ophtalmologues sera au Mali le mois de novembre 2019 pour appuyer notre ophtalmologue de l’hôpital du Mali. Et cette mission se nomme “Action de lumière” pour aider et soigner les malades de cataracte au Mali”, a-t-il annoncé.

Des ophtalmologues expérimentés chinois pour opérer 40 patients maliens

L’ophtalmologue, Weng Yan, a déclaré : “Dans mon travail à l’hôpital du Mali, j’ai trouvé que beaucoup de malades de cataracte n’ont pas de moyens pour se faire opérer. Ce qui m’a fait très mal. Mais nous avons eu une bonne chance. Le gouvernement chinois va envoyer à l’hôpital du Mali un groupe de 4 ophtalmologues expérimentés et reconnus dans plusieurs hôpitaux chinois. Cette équipe d’ophtalmologues va venir avec des équipements modernes et des médicaments à l’hôpital du Mali pour opérer gratuitement 40 malades de cataracte. Nous sommes en train de préparer pendant un mois l’arrivée de l’équipe chinoise.

J’espère que les malades qui ont grand besoin de cette opération de cataracte vont profiter de la bonne chance pour se faire opérer. Avec le progrès de la technologie, l’opération d’un patient de cataracte dure environ 10 minutes et ne fait pas mal. Les malades ne seront pas hospitalisés. L’opération se fera dans la sécurité. Après son opération, le patient peut voir normalement.”, a expliqué Weng Yan.

Dr. Boubacar Sidiki Ibrahim Dramé, le président de la Commission d’organisation de la mission et son équipe dont le responsable du service social, Seydou Moussa Traoré, sont en pleine préparation pour que cette mission “Action de lumière” soit bien accueillie et la campagne d’opération de cataracte se passe dans de bonnes conditions pour être une réussite. Ce qui sera un plus pour la notoriété de l’hôpital du Mali dirigé par Ousmane Attaher Dicko. Un grand hôpital qui est aujourd’hui incontournable dans la prise en charge des malades du Mali.

Siaka DOUMBIA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here