Pour la continuité du service Amo : Le ministère de la Santé s’engage à payer les factures échues

0

C’est une promesse ferme que le Synappo et le Synapharm ont reçu de la part du ministère de la Santé et du Développement social pour le paiement des factures échues des officines de pharmacies et des laboratoires privés  d’analyses biomédicales au plus tard le vendredi 10 Septembre 2021, selon un communiqué ventilé.

 

 

Il y a quelques jours, le syndicat des officines privées a menacé de suspendre le service AMO dans les officines de pharmacie et laboratoires d’Analyses biomédicales privés à partir du 13 septembre 2021. Le ministre de la Santé soucieux de la santé de ses compatriotes, a pris l’affaire en main.  Une rencontre a été organisée entre le département de la Santé et les deux syndicats à savoir le synappo et le synapharm.

Selon le communiqué conjoint signé par le président du Synappo, Cheick Oumar Dia et le point focal du Synapharm, Dr Brahima Diarra, le jeudi 2 septembre 2021, le département souligne le communiqué, « a pris l’engagement de payer toutes les factures échues des officines de pharmacies et des laboratoires privés  d’analyses biomédicales au plus tard le vendredi 10 Septembre 2021 ».

Par conséquent, les signataires ont rassuré l’opinion nationale de la continuité du service AMO dans les officines de pharmacie et des laboratoires privés d’analyses biomédicales.

« Les syndicats et le ministère ne ménageront aucun effort pour la résolution de cette crise dans le plus bref délai », écrit le communiqué.

Les impayés de l’AMO au profit des structures sanitaires et pharmacies dépassent le milliard, selon un membre de syndicat.

Amadou Sidibé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here